Hongrie 2019 : retour d’A Dal

D’une pierre, deux coups : la télévision publique hongroise a confirmé sa participation à l’Eurovision 2019 et a annoncé que cette année encore, elle recourrait à A Dal (La Chanson), sa sélection nationale traditionnelle, pour désigner l’artiste qui la représentera à Tel Aviv. Ce format a été utilisé par MTVA depuis 2012 et s’est révélé une réussite, le diffuseur ayant décroché à chaque fois sa qualification.

Les artistes souhaitant participer ont jusqu’au 8 novembre pour s’inscrire. Les conditions sont restrictives :

  • les interprètes doivent posséder la nationalité hongroise ou avoir le hongrois comme langue maternelle ;
  • les interprètes doivent avoir déjà enregistré un album, fait une apparition sur une radio ou télévision nationale ou signé un contrat d’enregistrement avec une maison de disque ;
  • les interprètes faisant l’objet de poursuites judiciaires ou dont l’attitude a ou pourrait heurter l’opinion publique seront immédiatement disqualifiés ;
  • les chansons peuvent être écrites en anglais ou dans toutes les langues nationales du pays, mais doivent impérativement comporter une version en hongrois ;
  • les auteurs et compositeurs peuvent être de toute nationalité.

Cette année, comme en 2018, le jury décernera deux prix spéciaux pour les meilleures paroles et le meilleur nouveau talent.

 

(2 commentaires)

    • ZIPO on 28 septembre 2018 at 21:15
    • Répondre

    – Heureux de la participation de la Hongrie et logique de conserver un système de sélection qui marche.

    – Après, je ne peux que souhaiter une meilleure chanson que celle de 2018, car même si je ne suis pas fan de ce style de musique, sa présence ne me gêne pas, à condition que ça ne soit pas de la bouillie comme l’an dernier !

    – Les hongrois ont au moins le mérite de changer leur style chaque année.

    • Pascal on 29 septembre 2018 at 07:26
    • Répondre

    J’avais peur qu’A Dal s’arrête car même si cette sélection a fait ses preuves, ses audiences étaient particulièrement mauvaises en 2018.

    Beaucoup de variété en général dans cette sélection qui est de très bon niveau. Par contre, faudrait peut être un peu plus de mixité dans les résultats : une seule dame a gagné (Bogie) et que des hommes en finale en 2018.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :