Grèce 2019 : en route pour Tel Aviv #7

Depuis trois semaines, silence complet de la part de l’ERT. Au point que l’on en oublierait presque la participation grecque à cet Eurovision 2019. Mais que se passe-t-il à Athènes ?

Rien, justement. Et toujours pour la même raison : l’argent. Aux dernières nouvelles, l’ERT avait porté son choix sur Katerine Duska. La chanteuse avait accepté la proposition et s’était trouvé un morceau approprié, dans un style pop dansant. Sa maison de disque, Minos EMI, avait alors entamé les discussions avec l’ERT.

Qui payerait quoi ? La négociation semble rude. L’ERT serait prête à financer une grande partie des coûts. Mais pas tous et pas ceux relatifs au vidéoclip officiel. D’où la nécessité de recourir à des sponsors tiers. Sauf que ceux-ci ne se pressent pas au portillon. Cela expliquerait donc le report sine die de l’annonce officielle.

Sur ces entrefaites, les rumeurs enflent sur les réseaux sociaux : Katerine aurait dû retourner en studio pour réenregistrer complètement son morceau. Katerine aurait abandonné l’idée d’une chanson pop contemporaine, pour une ballade puissante. Katerine n’aurait finalement trouvé aucune chanson valable. Katerine aurait pris peur et abandonné l’idée de participer.

Bref, un autre beau mic-mac grec qui, espérons-le, se conclura heureusement. À suivre…

(avec la collaboration de Pauly)

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Quand on croit que l’ERT a touché le fond , on se rend compte qu’elle creuse encore.

    Il y aurait aussi potentiellement une histoire de chanson pressentie qui aurait été dévoilée en public avant le 01/09/2018 d’où la nécessité de la modifier.

    Ça doit être difficile d être un eurofan grec…

    1. Mon cher pascal…..oui la Grèce se bute avec cette chanteuse a ne rien comprendre….Nikos ganos avait le financement….shaya le producteur…. Et ils veulent cette artiste …..aucune explication soit cette artiste a un talent fou, soit c’est du piston, soit mystère ..

      Moi je pense un problème d’incompréhension…. Ce jury de sélection est peut etre pas celui qu’il aurait fallu….a suivre…

      Nikos ganos c’est fini….sur les réseaux sociaux il a dit être en partance a new York…

  2. – Quand on ne veut pas ou qu’on ne peut pas payer, il est incompréhensible de refuser des artistes qui eux sont disposés de payer tous les frais pour se présenter à l’Eurovision !

    – Si la chanteuse pressentie se désiste et que les autres, dégoûté par la tournure des évènements quittent le navire, y a t-il encore un plan B chez ERT pour sauver les meubles ? C’est la question que je me pose…

    1. Nikos a new York…shaya en tournée…
      Kalomira en vacances en famille. ..et panik records l’ex mari soutient la Chypre et tamta…

    • Philipe on 14 février 2019 at 02:42
    • Répondre

    Histoire de fou quand même cette année la Gréce !

  3. C’est Dallas en Grèce lol

    1. Oui comme d’habitude la Grèce et les feux de l’amour….cette année…avec Katherine je veux…Katherine… Je veux pas….Katherine…et le financement de sa participation….Katherine et eurovision… Lol…et le jury aussi….lol…

      Pour moi c’est le problème trois candidats qui ont le financement et on prend l’impossible…. Triste….

  4. Je rappelle juste que panik records ne participe pas au sélection…. Donc le gros problème est la. …..cette maison de production est la plus grande de Grèce et l’ex mari de tamta donc …..pas de participation ni de financement dur….dur…dur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :