Grèce 2019 : en route pour Tel Aviv #6

L’annonce semblait imminente… et puis, non ! Mercredi dernier, la directrice des relations internationales de l’ERT, Mme Maria Koufopoulou, déclarait qu’une décision serait prise à la fin de la semaine. Le comité appointé par le diffuseur public grec devait se réunir et trancher.

Selon Mme Koufopoulou, le comité souhaite choisir un artiste expérimenté, capable d’affronter une compétition internationale. Il souhaite en outre une candidature populaire et fédératrice. Par ailleurs, le morceau retenu doit être marquant et rendre fiers tous les Grecs.

Les dernières rumeurs donnaient la chanteuse Katerine Duska comme représentant quasi assurée. Le comité se serait adressé à elle en priorité et elle aurait accepté. Sa maison de disques aurait cependant demandé une sérieuse discussion sur les conditions de sa participation et surtout, sur son financement.

Et comme souvent en Grèce, il semblerait que ce soit là que le bât blesse. La décision et donc, l’annonce officielle ont dû être reportées. Elles devraient intervenir, selon les médias grecs, au plus tard à la fin du mois de janvier. À suivre…

(avec la collaboration de Pauly)

(7 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Quelle va être la surprise de la Grèce?

    1. Nikos ganos….ma chère marie….je croise les doigts…que ce soit lui le candidat grec….bonne journee

    • pasque75 on 23 janvier 2019 at 12:09
    • Répondre

    L argent est toujours le problème en Grèce. Pourtant l’ERT est prête à dépenser des millions pour les droits télé du foot. L’Eurovision n est pas leur priorité visiblement..

    1. Mon cher pascal….oui l’argent est un gros problème…mais j’arrive pas a comprendre….la sélection grecque….avec cette chanteuse grecque….Katarina duska….selon les news….elle est partante mais la maison de disque veut pas finance…mais ils la veulent…mais incompréhension….

      Alors que Nikos ganos veut le faire et a les financements…et shaya son mari producteur a également les apports financiers pour le faire….

      Donc a suivre…

    • Philipe Dubois-Blond on 23 janvier 2019 at 15:10
    • Répondre

    Vivement de pouvoir entendre la chanson et l’interprète des tragédies grecs lol.

  2. Que j’ai envie de foutre des claques a la délégation grecque pour qu’ils se ressaisissent! Ils font honte face à Chypre qui est deja dans les starting blocks!
    Une bonne chanson! Je crois les doigts!

  3. – Les grecs aiment se prendre dans les toiles d’araignées exprès ! Car si ERT n’a pas d’argent, inutile de sélectionner un ou une artiste qui n’a pas les moyens à sa disposition pour se présenter !

    – La Grèce n’a qu’à choisir parmi les artistes qui peuvent s’autofinancer grâce à leur maison de disques ou autres ; là, il y en a deux à sa disposition ( et sait-on jamais, peut-être d’autres cachés…)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :