Grèce 2019 : Elena Tsagkrinou ou Panagiotis Tsakalakos ?

Et tandis que la Grèce panse ses blessures, les candidats à la représentation grecque continuent de se déclarer. Examinons ensemble les deux derniers prétendants en date.

La première est Elena Tsagkrinou (ci-dessus, à gauche). Née à Athènes, en 1994, Elena a toujours rêvé de devenir chanteuse professionnelle. Elle est repérée lors d’un casting et intègre le quintet OtherView, signé par Feelgood Records. Le groupe sort son premier single en 2014 et rencontre aussitôt le succès. Après quatre années intenses, Elena quitte OtherView en 2018, pour tenter sa chance en solo. Elle enregistre ses premiers morceaux, en vue de la sortie d’un album.

Elena n’a jamais fait mystère de son admiration pour l’Eurovision. Dans une interview récente au magazine People, la chanteuse a déclaré vouloir participer au Concours, soulignant que c’était un rêve pour tous les artistes grecs. Vous noterez de nombreux signes convergents, susceptibles d’aider Elena à atteindre son objectif :

  • elle est signée sur Panik Records ;
  • ses chansons durent trois minutes ;
  • elle collabore avec Dimitris Kontopoulos et Sandra Bjurman.

Le second est Panagiotis Tsakalakos (photo de présentation, à droite). Né à New York de parents grecs, Panagiotis se plonge dans la musique dès son plus jeune âge, composant et chantant ses propres morceaux. Après avoir terminé ses études en musique et musicologie, il s’installe en 2008 à Athènes. Il débute en composant des morceaux pour d’autres artistes, ainsi que pour la télévision. Il fait rapidement ses premiers en tant que chanteur, dans les clubs de la capitale grecque. Après plusieurs années d’expérience, il fonde avec ses amis le groupe Tsakalakos & The Psychos.

L’an dernier, Panagiotis avait déjà ambitionné de participer à la sélection grecque, afin de faire passer sa carrière à un autre niveau. Il avait écrit et composé un morceau, cependant rejeté par l’ERT, car ne respectant pas son règlement restrictif. Panagiotis en avait été très déçu. Pas découragé, il souhaite retenter sa chance cette année. Dans une interview avec ses fans, le chanteur a confirmé qu’il se présenterait à nouveau à la sélection grecque et qu’il espérait plus que tout représenter son pays à l’Eurovision. Selon lui, le Concours est une incroyable opportunité pour les artistes grecs. Son modèle demeure Eleni Foureira, qui a réussi le pari de s’imposer et de développer sa carrière au niveau international.

Et vous, si vous étiez responsable de la sélection grecque, qui appelleriez-vous ?

View Results

Loading ... Loading ...

(avec la collaboration de Pauly)

 

(1 commentaire)

  1. Mon petit Sakis,

    – Au niveau vocal, j’estime que les deux interprètes auraient largement leur place à l’Eurovision : ils savent chanter et ont des voix puissantes. Après, au niveau style musical, je pense que la demoiselle serait plus consensuelle pour plaire à un public plus vaste mais Panayotis a un style qui peut plaire également même si c’est moins  » populaire « . En tout cas deux bons choix pour moi.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :