Géorgie 2019 : Oto Nemsadze pour Tel Aviv ! (Mise à jour : premières déclarations)

DIMANCHE 3 MARS

Au terme d’une soirée intégralement chantée dans leur langue nationale, nos amis Géorgiens ont voté seuls et couronné le grand vainqueur de ce Skrata… Satkra… Saktra… bref, de ce Georgian Idol 2019 ! Oto Nemsadze a donc remporté la sélection et représentera la Géorgie à Tel Aviv, en mai prochain. Il y interprétera sa chanson Sul Tsin Iare (Va de l’avant).

MERCREDI 6 MARS

Oto a accordé hier une première interview à la télévision géorgienne. Le chanteur s’est déclaré extrêmement heureux et reconnaissant de sa victoire et du soutien général reçu. Il a souligné qu’il s’agissait de sa seconde victoire à Georgian Idol, puisqu’il avait déjà remporté le télécrochet en 2010. Cela avait été le début de sa carrière professionnelle et d’une incroyable décennie pour lui.

À présent, Oto veut se nourrir de cette énergie, ces encouragements et cette volonté positive pour représenter la Géorgie à l’Eurovision et y obtenir le meilleur résultat possible.

Le chanteur a plaisanté au sujet de son accident, survenu au terme de la finale. Alors qu’il prenait des photos avec ses fans, il était tombé de la scène et avait dû être brièvement hospitalisé. Sa victoire et sa chute rendront ce 3 mars 2019 inoubliables pour lui.

(19 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Très bon choix malgré les réseaux sociaux Liza n est pas parvenu à l emporté.

  2. Et de 4!!! Mon 4° favori d’une sélection nationale à l’emporter après les représentants allemands, danois et norvégiens. Très content pour Oto, mais j’ai eu très peur que Liza l’emporte avec sa chanson très faible et son interprétation… hallucinée.

  3. – Je viens d’écouter le qualifié géorgien : j’avoue ne pas trop savoir où me situer…

    – Clairement, je ne suis pas fan : c’est une chanson assez sombre et la voix du chanteur ne fait que renforcer cette impression. Néanmoins, ce n’est pas non plus une catastrophe ; pour autant, je réserve mon pronostic pour une qualification en finale. Ce sera difficile de toute façon mais pas totalement impossible car ce genre de chanson a ses adeptes.

    • MonCoeurFaitBoum on 3 mars 2019 at 22:32
    • Répondre

    Je n’ai pas du tout suivi la sélection géorgienne mais je viens d’ecouter la chanson gagnante.
    Quelle belle interprétation même si je n’ai rien compris il semblait habité par sa chanson.
    C’est un beau choix et en plus dans sa langue nationale.
    J’aimerais vraiment voir la Géorgie en finale cette année.

  4. Très bon choix (quoi que surprenant au vu de l’engouement que suscitait Liza) pour relancer la Géorgie au concours.

    Oto Nemsadze a du coffre et sa chanson lui correspond bien.

    Sinon la soirée était plutôt longue , très longue même…3h20 pour 4 artistes.!

    On a eu le plaisir de revoir Nina Sublatti, toujours aussi peu souriante.

    A la fin c etait l’école des fans . Tous les sponsors locaux du programme venaient remettre des enveloppes avec des bons d’achat, des soins de beauté…Très rafraîchissant!

    1. Et le dernier DVD de Depardieu !!!!Lol enfin je crois qu il n ´est plus amis avec la Géorgie aux dernières news!!!!LOL

  5. Je n’ai rien suivi non plus de la sélection géorgienne.
    J’aime bien cette chanson

  6. Ouahhh qu’elle voix et qu’elle interprétation bravo la Géorgie

    • rem_coconuts on 4 mars 2019 at 00:02
    • Répondre

    Je n’ai absolument pas suivi le Georgian Idol, mais je trouve ce choix très intéressant. Oto Nemsadze transcende littéralement sa chanson, il semble vivre sa chanson sur scène et nous en livre une très belle interprétation. Sur le plan musical, la construction est assez étrange, à la première écoute ça semble assez linéaire, d’autant plus que le refrain est difficilement identifiable, alors qu’en fait ça monte vraiment en puissance tout au long, crescendo, jusqu’au final, très bon: est-ce que ça ne décolle pas peut-être un peu tard pour le téléspectateur qui la découvrira pour la première fois à TLV, je ne sais pas, en tout cas c’est un beau choix de la part de la Géorgie, qui mériterait une finale cette année.

    1. Enfin, nous sommes d’accord 😀 Je souscris à chacun des mots de ton commentaire!

        • rem_coconuts on 4 mars 2019 at 00:20
        • Répondre

        Comme quoi, l’espoir a raison de faire vivre, Francis!

        • rem_coconuts on 4 mars 2019 at 00:22
        • Répondre

        (le smiley que j’avais mis semble ne pas apparaître, mais l’intention était là! 🙂

    2. Je suis aussi d’accord > finale pour la Géorgie ! 😉

  7. Ce genre pop-roots-tendance sdf (la dégaine de ce type franchement genre « je suis investi et je souffre beaucoup alors je met un manteau en laine pour chanter » ) inauguré d’ailleurs avec un peu plus de talent par Salvador Sobral commence à me gonfler très sérieusement. Vraiment désolé.

  8. Il a une voix incroyable ! La musique est assez cool et différentes des autres chansons pop.
    Il y a des fortes possibilités de qualification pour la final.

  9. Très belle voix et la musique me plaît assez mais je ne suis pas emballé par l’ensemble. Une qualification probable en finale mais je ne vois pas cette chanson faire des étincelles à Tel Aviv. C’est déjà beaucoup mieux que l’an dernier, la Géorgie fait des efforts pour nous proposer quelque chose de beaucoup plus dans l’air du temps et un artiste qui tient bien la route, c’est tout de même appréciable.

  10. une belle voix, une belle chanson, assez sombre, pas forcément très originale.
    j’aime beaucoup mais j’ai peur qu’il subisse le même sort que l’Arménie l’année dernière.
    ce serait dommage c’est une bonne proposition de la Géorgie.

  11. Oto Nemsadze a du talent mais le texte de sa chanson est très problématique..

    Ça parle de défendre son pays, de faire la guerre , de repousser les ennemis. C est ultra patriotique et ça a pu le favoriser au moment du vote face à la bluette de Liza Kalandadze.

    Il y a un contexte général et des blessures récentes pas prêtes de cicatriser en Géorgie mais , une fois de plus, le candidat au concours sera l’outil de propagande local.

    1. Et c’est encore la Russie qui est en cause, même soucis qu’en Ukraine. Sur notre groupe Facebook, où l’on fait nos concours entre nous entre autre, il y a une des filles qui est mariée ä un géorgien et lors de l’histoire de Maruv elle disait comprendre l’Ukraine, et elle nous a raconté que son mari ne pouvait pas aller voir ses parents car ä cause de Poutine il ne pourrait pas revenir en France. Avec le choix de cette chanson, dimanche elle nous a expliqué que la Géorgie profitait elle aussi du concours pour donner de la visibilité ä leur conflit avec la Russie dans l’espoir d’alerter l’opinion public hors frontiéres.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :