GÉORGIE 2014 : Three Minutes To Earth

Pour sa sixième participation, la Géorgie a choisi chanson et interprètes en interne. Comme l’année dernière, à l’exception près qu’il s’agit cette fois d’une production nationale et non suédoise. La chanson qui défendra le pays Caucase s’intitule Three Minutes To Earth (Trois minutes jusqu’à la terre). Trois minutes de pur bonheur… ou de réel cauchemar, c’est selon.

 

[pullquote align= »left|center|right » textalign= »left|center|right » width= »30% »]Le groupe[/pullquote]

The Shin... avec Mariko

C’est un groupe de jazz géorgien, fondé en Allemagne – The Shin – qui s’associe à une voix géorgienne : celle de Mariko Ebralidze, pour tenter de décrocher le trophée à Copenhague.

The Shin est formé de  Zaza Miminoshvili, qui joue de la guitare et du Panduri (instrument géorgien à trois cordes) ; Zurab J. Gagnidze (bassiste et chant) et Mamuka Gaganidze (chant et percussion).

Mariko est née à Tbilisi en 1984. En 2000, elle sort diplômée d’une école de musique dans la section piano. En 2008, elle obtient son diplôme de chant, ce qui lui permet d’enseigner à l’Institut Pédagogique des Arts de la Musique.

Depuis, elle a parcouru la Géorgie, l’Azerbaïdjan et l’Allemagne en participant à divers festivals.

Galerie photos de la Géorgie : cliquez pour agrandir

[pullquote align= »left|center|right » textalign= »left|center|right » width= »30% »]La chanson[/pullquote]

The Shin aime combiner les mélodies folks géorgiennes avec le jazz. Et ça nous donne justement Three Minutes On Earth, la chanson de l’Eurovision. Elle raconte les trois dernières minutes d’un long retour vers la Terre.

La mélodie démarre par un bref hey-hey-heya qui n’est pas sans rappeler les indiens Sacred Spirit et leur Yeha Noha.

On pressent alors que le meilleur va venir, que le groupe et la chanteuse vont nous emmener dans leur monde, pour trois minutes d’intense émotion.

Mais immédiatement, on est déçu. Car si effectivement ils nous emmènent dans leur monde, on a très vite envie de s’y échapper. L’introduction musicale, avec les vibes et autre yodle du chanteur, est beaucoup trop longue : presque une minute. On attend alors Mariko. Elle arrive, avec une très jolie voix, mais la magie ne prend pas.

Nous avons là un maelstrom indigeste de plusieurs styles musicaux qui s’entrechoquent et qui au final nous donne une chanson plus que brouillonne. Il y a selon moi trop de mélange des genres dans ce titre.

Maintenant, c’est le point de vue d’une personne qui n’est pas sensible à cette musique. Là où je vois du grand n’importe quoi, d’autres peuvent y voir une mélodie d’un réel intérêt. Je les laisse défendre cette chanson s’ils souhaitent le faire dans les commentaires liés à cet article.

 

N’oubliez pas les paroles

Home, home, through the star trail of a lonely star,
home to the Earth where we belong, belong to …
Dazzling light of mankind’s emotion:
Show us the stairway to come back to Earth – sky diver’s space jump!
Lead those three minutes longin’ for love,
Peace and light everywhere …
Pick up all the rainbow buds from the sky, 
All the tries, all the whys, 
Three minutes to Earth for you and for me.
Show us the stairway to come back to Earth – sky diver’s space jump!
Lead those three minutes longin’ for love,
Peace and light everywhere … 
Show us the stairway to come back to Earth – sky diver’s space jump!
Dress up the stairway to Earth with no sigh -rock the boat of ragged despair!
Pick up all the rainbow buds from the sky,
hear the chime – now’s the time:
Three minutes time to Earth for you and me
take our breath away as we fly …
Anytime. Anywhere. We are going…

 

[pullquote align= »left|center|right » textalign= »left|center|right » width= »30% »]La tendance musicale en Géorgie[/pullquote]

Il n’existe pas réellement de charts musicaux en Géorgie (en tout cas je n’en ai pas trouvé). Mais la tendance en ce moment dans ce pays est de soutenir l’Ukraine dans ses épreuves. Une pléiade de vedettes de la chanson géorgienne se sont unis pour la cause en offrant à leurs amis un clip vidéo de soutien. On retrouve dans ce clip baptisé We Are Ukrainians quelques « eurovisionnés » comme par exemple Nodiko Tatishvili.

(11 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Moi j’aime, ca change du style eurovision, meme si c’est vrai que la melodie met trop de temps à venir. Il y a des chansons bien pire que ca, cette année, mais les critiques concernant la georgie ne sont pas bonnes, je dirai meme tres dures.

  2. Pour moi, c’est très simple, c’est la pire des chansons de cette sélection 2014, j’ai pourtant tenté de l’écouter jusqu’à la fin et d’y trouver quelque chose d’intéressant, rien n’y fait, ça part dans tous les sens et c’est juste dommage, car la voix de la chanteuse est vraiment intéressante. C’est le style de chanson que l’on a pas envie de télécharger dans sa playlist et que l’on zappe très vite. Next please !

    Je suis bien de curieux de savoir quel sera le destin de la Géorgie cette année à Copenhague. Personnellement, je ne vois pas comment cette chanson pourrait passer en finale mais comme il s’agit d’un pays qui comprend une diaspora pas négligeable, ce n’est pas impossible qu’elle arrive tout de même à récolter suffisamment de votes pour y parvenir.

  3. Je viens de consulter le classement des fans de ESCNation,com, la Géorgie figure à la 36ème place, c’est tout dire, de plus, elle chantera dans la DF2 où elle se retrouve bien isolée avec le Bélarus,, les autres pays voisins sont dans la DF1, ce sera tout de même difficile de franchir les portes de la finale. On peu tout à fait proposer une chanson qui n’est pas formatée eurovision et avoir un certain succès mais là franchement, la Géorgie passe d’une extrême à l’autre par rapport à la sirupeuse chanson de l’année dernière, le décalage est vraiment trop important.!

  4. Décousu , bruyant , limite indigeste …tres mauvais choix !

  5. J’adore! Cette chanson est unique et plus original tu meurs! Je comprends que beaucoup ne soient pas réceptifs mais moi, j’entre totalement dans leur univers!

  6. Ça va faire mal aux oreilles dans l’arène le jeudi soir. Aie aie aie ! Vous avez compris, je n’aime pas vraiment ^^.

  7. Moi j’aime bien ! A la première écoute j’ai été un peu déconcertée mais j’ai trouvé que c’était original. Cette chanson est si atypique que c’est évident qu’on va aimer ou détester. Elle est sans doute trop atypique pour participer à l’Eurovision. Je ne crois pas trop à un accès en finale, la mélodie se retient très mal. C’est à force de l’écouter que je l’ai apprécié. Elle m’a semblé très destructurée mais je ne sais pas si elle l’est tant que ça…. et puis j’suis pas douée pour parler techniquement de la musique en général, je préfère la ressentir, c’est un peu pour ça que j’ai arrêté d’en faire, pour ne pas l’entendre trop techniquement, pour ne pas perdre l’émotion qu’elle me procure. Cette chanson ne me laisse pas indifférente. La qualité mérite qu’on s’y arrête mais je me mets dans la peau d’un auditeur qui va l’entendre pour la première fois et je crains qu’elle soit très vite oubliée, zappée, limite « Allez passons à autre chose, c’est moche, c’est long ». La Géorgie peut avoir la tête haute. J’ai du respect pour cette qualité, c’est couillu d’envoyer cette chanson. Même si ce pays court à sa perte, il a le mérite de ne pas envoyer une merde et je crois que c’est une forme de respect pour l’Eurovision alors je leur tire mon chapeau. Pour moi, il n’y a qu’une seule chanson merdique cette année, je la trouve tellement merdique que tout le reste me semble parfait, c’est vous dire… C’est la première fois que j’ai honte !!!

    1. Tu fais allusion à Moustache? qui te fait honte

      1. Il y a tres peu de commentaires concernant Moustache

      2. Oui !

  8. Alors, moi je fais parti de ceux qui aiment cette chanson et le groupe arrive à me faire entrer dans leur univers…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :