France Gall est partie…

C’est une bien triste nouvelle : France Gall est décédée ce matin des suites d’un cancer qu’elle combattait en toute discrétion depuis 2 ans. Elle s’est éteinte à l’âge de 70 ans à l’hôpital Américain de Neuilly sur Seine.

Comme vous le savez tous, bien que française, elle a remporté le Concours Eurovision en 1965 pour le Luxembourg avec sa chanson Poupée de cire poupée de son, composée par Serge Gainsbourg. Cette chanson a marqué un tournant dans l’histoire de l’Eurovision par sa modernité à l’époque. Sa victoire ne fut pas un moment heureux pour France Gall qui se fit littéralement larguer par téléphone par son petit ami de l’époque qui n’était pas moins que Claude François. Était-il jaloux de son succès ? Fort heureusement, elle rencontra Michel Berger, quelques années plus tard qui lui composa de magnifiques chansons.

A sa sortie, Poupée de cire Poupée de son est devenu un tube international. Le morceau s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires rien qu’au Japon. France Gall l’avait même chanté en japonais, c’est dire l’énorme succès de cette chanson.

Plusieurs versions dans des langues différentes existent comme ci-dessous en allemand par exemple :

Evidemment, la carrière de France Gall ne se résume pas seulement à l’Eurovision. Elle a enchaîné des tubes et de magnifiques chansons grâce à son conjoint Michel Berger.

Aujourd’hui, 7 janvier, c’est une grande dame de la chanson qui nous quitte mais ses chansons resteront à jamais gravées dans notre mémoire. Quant à Poupée de cire et poupée de son, cette chanson restera un tube intemporel et figurera toujours parmi les chansons les plus marquantes du Concours Eurovision.

Une personne que nous aimons est partie, mais ne sera jamais oubliée tant que nous conservons sa mémoire dans nos cœurs.

 

(20 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Elle s’en est allée dormir dans le paradis blanc…

  2. https://youtu.be/Z2OawuAcIF4
    🙁

  3. Paix à son âme, elle restera une très belle artiste touchante et discrète dans ma mémoire, Michel Berger était l’homme de sa vie, celui qui lui a permis de se construire et surtout d’être elle-même. Elle n’avait peut être pas la plus belle voix du monde mais elle savait nous toucher,

    Je suis triste d’apprendre cette nouvelle mais c’est la vie. Je garderai toujours un très bon souvenir d’elle, la petite poupée de cire vient de s’envoler et jamais personne ne pourra la remplacer !

  4. – Je n’ai rien à ajouter : je suis entièrement d’accord sur tout ce qui a été écrit. Je dirais simplement que j’ai toujours aimé France Gall et que la coïncidence est forte mais lors du karaoké auquel j’ai participé pour le jour de l’an, j’ai justement chanté  » poupée de cire, poupée de son « .

  5. C’etait que l’on appelle une belle personne.
    Elle a rejoint « le paradis blanc » avec Michel Berger et leur fille décédée peu de temps après Michel de mucovicidose.

  6. Pour moi France Gall incarnait cette variété typiquement française des années 80 j’étais gamin mais je me souviens bien des chansons notamment « Résiste » où « Il jouait du piano debout » dont les paroles incarnaient la liberté et posaient déjà les questions de « vers quel monde allons-nous ? » Sa voix était unique et reconnaissable immédiatement je crois que cela joue énormément au fait que l’on puisse s’attacher à un(e) artiste. Et puis cet engagement auprès de l’Afrique avec Berger et Balavoine cela restera un exemple sincère fort concret et qui manque cruellement aujourd’hui. Bref je suis triste aujourd’hui.

  7. Au dela de « Poupée de cire », France Gall a surtout bercé ma jeunesse avec « Babacar » et le très beau « Evidemment » qui a forcement une resonance aujourd’hui.

    C’était une femme de convictions, pas d’un abord facile. France Gall était aussi la gardienne du temple de l’oeuvre de Michel Berger comme Jane Birkin l’est pour Gainsbourg.

    D’un point de vue plus personnel, c’est encore une figure de la generation de mes parents qui s’en va et ca n’est pas neutre de voir tous ces baby boomers tirer leur reverence.

  8. Toute mes pensée a sa famille et triste journée ….. Vraiment une grande tristesse pour cette grande dame de la chanson francaise qui s’en va …..

  9. Triste nouvelle pour la musique française et pour les fans de l’Eurovision. Elle reste l’une des meilleures gagnantes du concours selon moi.

  10. Bien triste pour cette grande chanteuse qui a bercé ma jeunesse et la belle décennie 80 notamment avec « Babacar » et « Cezanne peint »…

    • Salvy Jamaladinova on 7 janvier 2018 at 17:20
    • Répondre

    Ce matin ,je faisais des courses et j’ai entendu « Poupée de cire, poupée de son » à la radio dans le magasin. Je me suis dit, oh trop sympa !!! Sauf que dans les minutes suivantes ils ont aussi passé « L’orage » (qu’elle avait chanté en 1969 à San Remo, avec Gigliola Cinquetti). Là j’ai compris…
    Je suis triste, car France Gall est probablement la chanteuse française que j’ai le plus écoutée depuis que j’étais gamin. J’étais devenu fan avec « Il jouait du piano debout » et d’ailleurs ce qu’elle a réussi d’incroyable c’est d’embarquer plusieurs générations (60s, 70s, 90s) durant sa carrière, ce que très peu d’artistes arrivent à réaliser.
    Ensuite, j’ai découvert progressivement tout son répertoire d’avant.
    Bref, ses chansons m’accompagnent depuis près de 30 ans et m’accompagneront encore très longtemps…

    • Salvy Jamaladinova on 7 janvier 2018 at 17:23
    • Répondre

    Oups je voulais écrire 80s, pas 90s (même si je l’ai vue à Bercy en 1993). Ah, et j’ai oublié de préciser que le 1er concert auquel j’ai assisté dans ma vie était un concert de France Gall, en 1984 (tournée de l’album « Débranche ! »).

    • BretagneLibre on 7 janvier 2018 at 17:43
    • Répondre

    Triste époque entre les disparitions de Jean Rochefort, Jean d’Ormesson, Johnny Hallyday et maintenant France Gall. Une époque s’éteint …

  11. quelle tristesse!!!!!Merci à cette grande Dame pour le bonheur qu ´elle nous a apporté par ces chansons.Elle est allé rejoindre l l’amour ,le grand Amour,Vous savez son Michel!!!!!

  12. Une bien triste nouvelle! Pour les plus jeunes ici comme moi, nous n’avons pas forcément écouté beaucoup de France Gall (à part « poupée de cire, poupée de son », surtout pour nous, fans de l’eurovision) mais cela n’enlève en aucun cas le respect que j’ai par rapport à sa carrière. Une artiste sincère, un patrimoine à elle-même!

  13. J’ai appris le décès de France Gall ce midi, et j’ai tout de suite été bouleversé. Cette artiste immense a accompagné toute ma vie, de Poupée de cire poupée de son à Evidemment, de Ma déclaration à Ella elle l’a, de Il jouait du paino debout à La Chanson d’Azima, des Sucettes à Si maman si. Mon coeur saigne de la voir partir, comme il a saigné quand Michel Berger est décédé. C’était – et cela restera – mon couple musical préféré de toute l’histoire de la chanson française.
    Alors je sais, amis de l’EAQ, vous vous attendez à ce que je vous ressorte mes fiches, complètes et ridicules en même temps :/ ? J’obtempère:
    France Gall est la 9° gagnante du concours à nous quitter après Grethe Ingmann (1990), Jean-Claude Pascal (1992), Frida Boccara (1996), André Claveau (2003), Teddy Scholten (2010), Udo Jürgens (2014), Jorgen Ingmann (2015) et Corry Brokken (2016).
    C’est la 9° représentante du Luxembourg à partir après Jean-Claude Pascal, Chris Baldo (1995), Magali (1996), Michèle Arnaud (1998), Malcolm Roberts (2003), Camillo Felgen (2005), Danièle Dupré (2013) et Chris Roberts (2017).
    C’est enfin la 9° représentante de 1965 à tirer sa révérence après Birgit Brüel (1996), Marjorie Noël (2000), Butch Moore (2001), Conny Van den Bos (2002), Vice Vukov (2008), Kathy Kirby et Ingvar Wixell (2011) et Udo Jürgens.
    En tout cas, je ne vous oublierai jamais, France, et vous resterez à jamais parmi les artistes que j’écouterai encore et toujours.

    1. Cela est peut-être ridicule pour certains mais moi j’aime bien ce genre de résultats. Quelle coïncidence d’être la 9ème de partout. Même les resultats sont incroyables pour cette artiste talentueuse!

      1. J’ai été tellement touché par la disparition de France Gall que je devais essayer de me concentrer sur du dérisoire… c’est ce que je fais toujours pour évacuer les trop grandes douleurs. Malheureusement, ça ne marche pas toujours 🙁

  14. Ma chanson préférée aprés Poupée de cire! Si Maman Si!

  15. Triste journée, en effet… Lorsque ma mère me l’a annoncé ce midi, je suis resté incrédule. Elle m’a accompagné tout au long de ma vie, depuis les années 70 où j’entendais à la radio « Comment lui dire » ou « Viens je t’emmène », jusqu’à ses derniers enregistrements. Mais paradoxalement, ces derniers temps, c’est sa période des années 60 que j’écoutais le plus. « Poupée de cire, poupée de son », bien sûr (une chanson emblématique), mais aussi « Baby Pop », Bébé requin », « Les sucettes ». Et cet autre morceau écrit par Gainsbourg : « Teenie weenie boppy ». Une chanson qui, sous ses airs légers, parlait déjà, en 1967, des ravages de la drogue
    https://www.youtube.com/watch?v=93bJOkP180U
    Je salue l’artiste et ses engagements vis-à-vis des autres, notamment vers les populations africaines. Elle restera éternelle pour nombre d’entre-nous

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :