Florilège de versions 2017… Biélorussie !

Naviband représentera la Biélorussie à Kiev. Cette année, ce pays opte pour une couleur locale. En effet, la chanson est en biélorusse et réinterprète le folklore de leur pays. Donc, on peut dire que c’est un retour aux sources pour ce pays cette année à l’Eurovision.

Le titre de la chanson est « Historyja majho žyccia » qui veut dire en français « l’histoire de ma vie ». Naviband ne serait-il pas un peu narcissique sur les bords par hasard ? Bon, apparemment, leurs vies doivent être tellement intéressantes qu’ils veulent la raconter à toute l’Europe.

Le problème c’est qu’on ne comprend pas le biélorusse ?!?  Ce n’est pas grave, on n’écoutera que la mélodie. Après tout l’histoire de leurs vies vaut mieux peut-être ne pas la connaître.

Trêve de plaisanteries, c’est une chanson enjouée et pleine de vie que nous présente ce pays satellite de la Russie.

Pour commencer, voici la version nightcore :

Suivie de la version en noir et blanc :

Voici encore Alex Giannousis et sa guitare. Ce n’est pas gagné

Nous avons aussi la version piano :

Voici la version qui fait mal aux oreilles :

Et voilà la version minimaliste : une guitare, une « voix ».

Nous avons la version classique au piano :

Nous avons aussi la version a capella :

Voici la version » je chante dans la pénombre » :

Pour terminer , Danny McEvoy et Jazzy qui se frottent au biélorusse !

Ah l’Eurovision, c’est l’histoire de ma vie et de la vôtre peut-être aussi !

(2 commentaires)

  1. Merci Marie et une fois encore la version piano est très intéressante et pour le coup sublime cette chanson qui pourrait paraître basique mais pas tant que ça.

    1. Ravie que ça te plaise!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :