Déc 18

Festivali i Këngës 2017 : Loreen et sondage

Roulez, tambours et sonnez, trompettes ! Cette semaine débute (enfin) le ballet des sélections nationales. Nous parcourrons ensemble l’Europe et ses capitales, de Reykjavik à Erevan, et assisterons à une trentaine de finales (record inédit, bien du travail en perspective pour notre équipe de rédaction).

Tradition oblige, nous débuterons notre périple à Tirana, avec le cinquante-sixième Festivali i Këngës, dont le vainqueur représentera l’Albanie à Lisbonne. Nous nous retrouverons jeudi soir pour la première demi-finale. Dans l’attente, partageons nos opinions sur les vingt-deux chansons en lice.

LES LOREEN

Loreen est-elle contente ? Fera-t-elle grise mine ? Voici mon classement subjectif, agrémenté de petits commentaires. Bien entendu, tout ceci ne reflète que mon avis personnel.

 ArtistesCommentairesLoreen
Akullthyesit – Divorci (Divorce)Choc musical entre violons longs et porte-voix crachotant, entre chanson mélodramatique et rap rageur. Drôle d'idée. Assourdissant et bancal. Deux mauvaises chansons assemblées n'en font pas une bonne, hélas.
Ergi Bregu – Bum Bum (Boum boum)Tentative de néo-disco-funk. Impression de réouverture du Studio 54 à Tirana. Un peu d'air frais dans sélection compassée. Un tout petit peu, car morceau évoquant "Spirit of the Night". Peu d'intérêt pour l'Eurovision 2018, même si facilement transposable. Chance de victoire faible, mais louable pour son intention : faire danser agréablement durant trois minutes.
Eugent Bushpepa – Mall (Aspiration)Du rock à guitares, assez frais. Déjà entendu au Concours, avec quelques succès. Pourrait convenir. Bonne chanson, bon interprète. Manque de piment, mais pourrait passer à la radio. Rarement pensé ça d'une chanson du FiK.
Elton Deda – Fjalët (Mots)Du vieux vieux rock, d'avant la chute du Mur de Berlin. Rappel confus des Scorpions. Typique du FiK. Aucune chance de survie en-dehors de cette bulle. Pourrait être pire, ceci dit.
Luis Ejlli & Rezarta Smaja – Ra një yll (Une étoile est tombée)Deux interprètes talentueux au service d'une ballade hyper-mélodramatique. Cris, hurlements et dashuri, petit riff de guitare électrique hors-sujet, le FiK dans toute sa splendeur. Parfait pour Noël à Tirana, pas pour Lisbonne au doux mois de mai. Reste écoutable cependant.
Denisa Gjezo – Zemër ku je (Mon amour, où es-tu ?)Tentative de moderniser la ballade "made in FiK". Plutôt bien essayé. Partition plus contemporaine, mais composition désespérement cadrée. Très bonne interprète. Ensemble bon, mais qui resterait à quai au Concours.
Mariza Ikonomi – Unë (Moi)Une ballade à voix très (très) eurovisionesque. Grande voix, grande chanteuse, gros poumons. En train de passer de mode au Concours, mais me semble une des meilleures propositions du lot. Victoire possible, car dans la lignée de Lindita, Eneda, Elhaida et Herciana.
Bojken Lako – Sytë e shpirtit (Les yeux de l’âme)Une ballade murmurée d'une voix rauque assez typée. Monte un brin, avant de se terminer doucement. Bonne proposition, mais sans éclat particulier. Manque d'un facteur X.
Lorela – Pritem edhe pak (Attends-moi encore un peu)Morceau pop bienvenu. Début joyeux et agréable. Potentiel distinguable à première écoute. Mais finit par tourner en rond. Manque de crescendo, linéaire. Proposition appréciable au final, entre rock de l'an 40 et ballades copier-coller.
Lynx – Vonë (En retard)Du rock bien lourd, relou même. Gros son, grosses guitares, grosse voix. Début pourtant prometteur, mais cède rapidement à la facilité du gros-gros-gros. Aucune pertinence en-dehors du FiK. Quoique... Toujours un morceau rock nécessaire au Concours. Mais peu de succès ces dernières années...
Redon Makashi – Ekziston (Cela existe)Encore du rock à l'ancienne. Lassant, très lassant. Albano-albanais, mais tout de même : les jeunes Albanais écoutent-ils réellement ce genre de chansons dans la vraie vie ? Pas le pire du pire. Mais grosse envie de Kenga Magijke à la place...
Artemisa Mithi – E dua botën (J’aime le monde)Une des propositions les plus contemporaines du lot. Du rythme, un refrain marquant, un ensemble pop, un beau "dashuri" final, du potentiel eurovisionesque. Bref, trois minutes agréables.
Na & Festina Mezini – Tjetër jetë (Une autre vie)Mélange des genres pour jouer sur deux tableaux : ballade rock albano-albanaise. Vieux rockeur en duo avec chanteuse à voix. Petit beat électro récurrent pour faire moderne. N'offense pas les oreilles, mais n'apporte rien. Aucune perspective pour le Concours.
Manjola Nallbani – I njejti qiell (Le même ciel)Gros plaisir coupable et surprise : du schlager albanais. Morceaux de ce genre rares au FiK. Apporte un peu de diversité. Drôle et entraînant. Parlera aux amateurs de divas et de rythmes faciles. Énorme tarte à la crème meringuée tout de même. Autre image de la chanson albanaise.
Inest Neziri – Piedestal (Piédestal)La formule éprouvée de la ballade estampillée FiK. Une voix et des poumons à décoiffer le premier rang. Solide concurrente pour la victoire. Assez sobre et classique que pour être transposé au Concours. Très bien, mais à nouveau : très classique, déjà entendu les années précédentes, rien de neuf sous le soleil.
Xhesika Polo – Përjetë (Pour toujours)Autre ballade à la fois albano-albanaise et pourtant très eurovisionesque. Potentiel pour le Concours. Bonne proposition, élevée par excellente chanteuse à la voix parfaite. Petit violon, petit crescendo, émotion. Pourrait passer la rampe.
Stefi & Endri Prifti – Mesazh (Message)Incroyable qu'on puisse encore produire des machins pareils en 2017. Même en Albanie. Susceptible de tuer la réputation du Concours en trois minutes. À renvoyer dans une dimension spatio-temporelle parallèle.
Voltan Prodani – E pamundur (Impossible)Ballade rock poussive. Trois minutes d'ennui généreusement sponsorisée par la RTSH. N'arrache pas les tympans, mais aussi excitant qu'un jour de pluie à Tirana. Idéal pour pause toilettes.
Evans Rama – Gjurmët (Traces)Seigneur, ayez pitié de nos oreilles ! Rock tellement mauvais que presque culte. Déjà sur ma liste du "pire du pire de Saison 2018". Quelle idée !? Et dire que sera estampillé "Eurovision"... Petit Jésus, pas facile tous les jours d'être eurofan...
Tiri – Orë e ndalur (Une horloge arrêtée)Enfin autre chose ! Ballade folk à guitare. Frais, louable, belle harmonie. Pourrait être transposé avec bonheur et succès au Concours. Genre qui fonctionne toujours. Si seulement la RTSH en choisissait plus de cette trempe, FiK serait un bonheur. Voeu pieux de Noël...
David & Genc Tukiqi – Të pandarë (Inséparables)Le FiK dans tous ses travers. Morceau d'un autre âge, voire d'une autre dimension spatio-temporelle. Gênant et incompréhensible pour qui n'est pas Albanais. À éviter ABSOLUMENT pour l'Eurovision 2018.
Orgesa Zaimi – Ngrije zërin (Parle)Tentative albano-arty. Pas mal tenté, renouvelle le FiK, pas renversant pour autant. Assez forcé. Plus d'attitude que d'innovation musicale. Orgesa mériterait de revenir l'an prochain, avec proposition meilleure, plus audacieuse encore.

Quels pronostics en tirer ? Au vu de l’historique du FiK et de ses quatre derniers vainqueurs, je dirais que la victoire se jouera entre Mariza Ikonomi, Inest Neziri et Xhesika Polo (nota bene : « xh » se prononce « j » en albanais – vous direz donc tout simplement « Jesika Polo »). Les ingrédients sont réunis : des chanteuses à voix qui pousseront la note jusqu’au plafond et des ballades mélodramatiques qui tireront une larme à des jurés en quête d’émotions albano-albanaises.

Si l’une de ces trois-là l’emportent, l’Albanie n’aura pas à rougir au Concours 2018. Elle ne l’emportera pas, mais ne sera pas humiliée. À condition bien sûr d’adapter le morceau vainqueur avec style et élégance (de préférence, en le laissant en albanais) et d’éviter la surcharge de maquillage, les costumes de scène ridicules et les arrière-plans risibles (coucou Lindita !).

Je dis ça, mais vous l’aurez constaté l’an dernier : ce genre musical passe de mode au Concours. Tamara, Lindita et Claudia ont été remballées en demi-finale. Kasia et Lucie ont terminé dans la deuxième partie du tableau final. Selon moi, l’Albanie aurait tout intérêt à changer de ritournelle et à oser. « Oser », un mot qui n’a aucune signification au FiK, dont ce n’est ni la nature, ni le propos, ni l’endroit. Résignez-vous donc d’avance…

En ce qui me concerne, j’aimerais que Tiri, Eugent Bushpepa ou Artemisa Miti l’emportent. Leurs morceaux ne sont pas révolutionnaires, mais au moins, ils offriraient une bouffée d’air frais à l’Albanie. Nous entendrions autre chose de leur part. Cela serait salutaire, rien qu’au niveau de l’image renvoyée. Ceci demeurera hélas un prêche dans le désert…

LE SONDAGE

Sur ce, à votre tour de vous exprimer ! Donnez-nous votre avis.

Quelle est votre chanson préférée de ce "Festivali i Këngës" 2017 ?

View Results

Loading ... Loading ...

Nous vous remercions pour votre participation et vous souhaitons la meilleure des semaines. À jeudi !

 

(7 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Pascal on 18 décembre 2017 at 08:11
    • Répondre

    Je partage une grande partie de tes avis. Mes goûts me portent vers les ballades à voix et Inest et Xhesika sont parfaites dans ce registre.

    Mais au vu de l’impasse rencontrée par ces propositions en Mai, il faudrait pour que l’Albanie sorte de son cliché par le haut : pour moi Tiri, Orgesa, Lynx et Eugen seraient des choix corrects.

    • KRIS.B on 18 décembre 2017 at 09:36
    • Répondre

    Je n’ai pas trop accroché sur Artemisa. Je vais donc la réécouter. Aurais-je loupé quelques chose ? D’accord pour Tiri, et Eugent qui étaient parmi mes favoris. Mais je reste quand même un inconditionnel de la chanson de XHesika Polo. Bonne chanson, très bonne chanteuse. Ça nous change, amis albanais. Je l’a soutiendrai et je soutiendrai l’Albanie cette année, si elle gagne le FIK. « Soutenir » l’Albanie, je ne crois pas ce que je viens de dire !

  1. Tiri à la première écoute j’ai accroché et j’aime tjrs autant un bon représentant et sur en finale…..

    • Jerem on 18 décembre 2017 at 12:28
    • Répondre

    Pour moo c’est piédestal ou mall 🙂

    • ZIPO on 18 décembre 2017 at 17:17
    • Répondre

    – Je vous félicite pour votre volonté de nous faire vivre toutes ( ou presque…) les sélections nationales : ça va être un boulot titanesque pour toi et tes collègues rédacteurs !

    – Moi, je vais le répéter, mais pas le temps de tout écouter : ce sera strictement impossible ! Par contre, je le ferai pour toutes les finales quand il restera moins de candidats mais pas pour les quarts ou demi-finales. Désolé mais je préfère être honnête.

    • Augures on 18 décembre 2017 at 18:01
    • Répondre

    Personnellement, j’aime beaucoup le FiK de cette année avec 3 coups de cœur (ce qui est plus que la Hongrie et la Lettonie réunis) :
    1 Inis Neziri
    2 Orgesa Zaimi
    3 Lynx

    • FrIIsh on 19 décembre 2017 at 03:49
    • Répondre

    Moi j’adore toutes les chansons et ne peut pas les départager.

    Trois l’urine jaune or pour tous!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :