Oct 27

Festival da Canção 2018 : tirage au sort des ordres de passage

Le 27 septembre dernier, la télévision publique portugaise révélait les noms des 26 compositeurs qui participeraient au Festival da Canção 2018. Ce mercredi, la RTP a procédé au tirage au sort de leur ordre de passage lors des demi-finales de sa sélection nationale. La procédure s’est déroulée en présence du directeur de la RTP, M. Gonçalo Madaíl, et du président du jury du FdC, M. Júlio Isidro.

Participeront à la première demi-finale du dimanche 18 février 2018 :

  1. Júlio Resende
  2. Benjamim
  3. Rita Dias
  4. Janeiro
  5. José Cid
  6. Mallu Magalhães
  7. Fernando Tordo
  8. Nuno Rafael
  9. Jorge Palma
  10. Diogo Clemente
  11. JP Simões
  12. Francisca Cortesão
  13. Paulo Praça

Participeront à la deuxième demi-finale du dimanche 25 février 2018 :

  1. Capicua
  2. Miguel Ângelo
  3. Peter Serrado
  4. Paulo Flores
  5. Francisco Rebelo
  6. Tito Paris
  7. Daniela Onis
  8. Diogo Piçarra
  9. Armando Teixeira
  10. João Afonso
  11. Isaura
  12. Bruno Cardoso
  13. Aline Frazão

Lors de chaque demi-finale, six chansons seront éliminées et sept participeront à la finale du dimanche 4 mars 2018. Les résultats seront à chaque fois déterminés par un vote combiné, moitié pour les téléspectateurs, moitié pour les jurys régionaux.

Les compositeurs ont désormais jusqu’au 31 décembre prochain pour écrire leur morceau, choisir leur interprète et transmettre leur projet final à la RTP. Les noms des chansons et des artistes seront révélés en janvier 2018.

 

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Pascal on 27 octobre 2017 at 12:45
    • Répondre

    C’est etonnant de tirer l’ordre de passage alors qu’on ne connait pas les artistes.

    J’ai l’impression que la RTP multiplie les occasions de communiquer sur le FdC et par ricochet le Concours , histoire de faire monter la sauce …

    • Antoine 97 on 27 octobre 2017 at 14:41
    • Répondre

    Ils ont une drôle de manière de faire au Portugal. Ils mettent en avant les compositeurs plutôt que des interprètes (ce qui n’est pas mal pour autant) contrairement à certains pays qui choisissent un interprète puis qui fait appel à des compositeurs pour envoyer une chanson. Peut être que ça s’était passé comme ça pour Salvador et qu’ils veulent s’en inspirer :p Peut-être que la sœur avait composé la chanson puis s’est dit qu’elle pourrait demander à son frère de l’interpréter au FdC^^

    • KRIS.B on 27 octobre 2017 at 15:21
    • Répondre

    C’est vrai qu’en général, on juge le tout mais à l’Eurovision principalement la chanson donc je trouve ça assez logique de mettre en avant les auteurs-compositeurs. On aura beau envoyer un chanteur formidable avec une chanson médiocre ça cassera alors que dans le sens contraire il y aura plus de chance que ça passe. Je reste convaincu que pour tous les pays, l’idéal est d’avoir un artiste auteur-compositeur-interprète (Nazim par exemple mais il en a d’autres) qui doit être musicalement et émotionnellement proche de sa composition. Chanter la chanson des autres pour un artiste, ce n’est pas pareil que de chanter sa propre chanson…

    • marie on 27 octobre 2017 at 20:07
    • Répondre

    En fait tout dépend des interprètes.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :