Festival da Canção 2018 : Loreen et sondage (Mise à jour : retrait de Diogo Piçarra)

Nous concluons les évaluations de ce prochain week-end avec la sélection portugaise. Hier soir, le Festival da Canção a connu un rebondissement imprévu : Diogo Piçarra a décidé de se retirer de la compétition. Le chanteur avait remporté la deuxième demi-finale, dimanche dernier, mais avait dû faire face à des accusations de plagiat. Diogo a reçu le soutien de la RTP, qui a décidé de le remplacer en finale par Susana Travassos et sa chanson Mensageira.

Bref, voici tout d’abord les Loreen, qui vous indiqueront mon opinion personnelle et subjective sur les quatorze morceaux en lice. Vous trouverez juste après notre habituel sondage, qui vous indiquera l’opinion générale de nos lecteurs.

LES LOREEN

Loreen ne va pas vous mentir : le Festival da Canção est toujours un interminable supplice musical pour elle…

 ChansonsCommentairesLoreen
Rui David – Sem MedoChanson nostalgique au trombone. Pas mal dans son genre, belle sonorité, ressemble à générique de fin de série télé. Un peu monotone au bout de trois minutes, mais agréable.
Diogo Piçarra – Canção do FimAmbiance "MTV Unplugged" pour "Amor Pelos Dois" 2018. Prendrait idéalement la suite de Salvador. Beau dans son genre, mais fichtrement ennuyeux. Aurait cassé la baraque à Lugano, en 1956.
Peter Serrado – SunsetUne ballade à la guitare comme on produisait à la pelle durant les années 90. À nouveau ambiance "MTV Unplugged". Vaguement country. Idéal pour film nostalgique en bord de mer.
Joana Espadinha – Zero a ZeroMorceau un brin plus rythmé, mélangeant guitare et batterie, pour des sonorités très "1999". Là aussi, agréable, mais inoffensif et peu mémorable.
Lili – O Voo das CegonhasSon plus contemporain, plus intéressant. Ballade assez classique, mais voix irritante, voire insupportable. Et prestation plutôt médiocre. Vrille le tympan. Serait sans doute mieux passé avec autre interprète.
Catarina Miranda – Para Sorrir Não Preciso de NadaSomnifère : ballade soporifique, toute lente, trois minutes de non-événement musical. Par comparaison, "Amor Pelos Dois" apparaît mouvementé.
Joana Barra Vaz – Anda Estragar-me os PlanosProbablement chanson la plus lente de l'histoire de la musique. Lente et donc, longue, longue et ennuyeuse comme une discussion de sélection ukrainienne. Envie de passer au suivant.
David Pessoa – Amor VelozTransposition musicale de ces jours de vacances pluvieux où l'on se retrouve désoeuvré sur son canapé. Grosse envie de soleil, de danse, d'énergie, d'action. Suivant...
Minnie & Rhayra – Patati PatataJustement, morceau plus joyeux, plus dynamique, plus entraînant. Pas exceptionnel, mais donne un sourire. Inutile de se réjouir pour autant : titre affligeant, paroles navrantes et concept ridicule. Ressemble à ces morceaux idiots présentés au Concours dans les années 70.
Janeiro – (sem título)Un mec et sa guitare pour un nouvel avatar d'"Amar Pelos Dois". Eurovision réduit à sa plus simple expression. Bon dans son genre, mais aussi peu enthousiasmant que possible. À nouveau, syndrome "MTV Unplugged".
Maria Inês Paris – Bandeira AzulGuitare à la Santana pour autre ballade nostalgique. Inspiration bossa-nova. Parfait pour soirée romantique dans restaurant lisboète, les yeux dans les yeux sous ciel étoilé. Musique de fond, quoi.
Anabela – Para Te Dar AbrigoGuitares et accordéon pour morceau nostalgique plus rythmé. Bal musette à Lisbonne. Idéal pour vin blanc à une terrasse le long du Tage. Encore une fois, bien, mais plutôt en musique d'ambiance que l'on écoute distraitement.
Claúdia Pascoal – O JardimBallade au son plus moderne. Voix rauque intéressante. Potentiel et attente. Sauf que démarre trop tard et ne s'élève que d'un petit cran. Retombe aussitôt, causant déception et frustration. Belle émotion tout de même pour le final.
Peu Madureira – Só Por ElaTypiquement ce que le Portugal envoyait à l'Eurovision dans les années 60 et 70. Avec phrasé identique. Certains diront "intemporel", d'autres "ringard". Plutôt de ceux-là. Ambiance maison de retraite devant "La Chance aux Chansons". Réveillez-moi pour le souper...
Susana Travassos - MensageiraBallade portugo-portugaise de plus dans sélection qui n'en manque pas. Élégante et ennuyeuse, à l'image du FdC. Si les 43 participants de l'Eurovision étaient dans cette veine, deviendrais fan d'un autre concours musical.

Détestez-moi, conspuez-moi, jetez-moi la première pierre, je n’en puis mais : le Festival da Canção n’est pas ma tasse de thé. Je m’y ennuie toujours à périr et les rares morceaux qui soulèvent légèrement mon attention sont immédiatement descendus par le jury. Tout ceci explique ces jugements sévères et ces Loreen épouvantées.

Vous noterez que ce tableau n’engage que moi. Vous noterez aussi (à votre grande satisfaction, si vous aimez le FdC) que je me suis planté en beauté, l’an dernier. J’étais allé me coucher avant la fin de la finale du FdC 2017, convaincu que l’on n’en tirerait rien d’intéressant. Je suis resté sur cette opinion définitive jusqu’au 13 mai dernier, minuit. J’ai alors été changé en citrouille et dû admettre que je m’étais trompé.

Bref, patati patata, comme qui dirait… Il faut bien en choisir un… Diable… Aucun coup de coeur, rien qui m’emballe. Je dirais peut-être Claúdia Pascoal, pour son approche plus 2018. Mais il faudrait tout reprendre de A à Z, pour rendre son morceau et sa prestation plus attractifs et marquants. Petit Jésus, je sens que ma soirée de dimanche va être palpitante comme un entracte de finale roumaine…

LE SONDAGE

À votre tour de vous exprimer ! Donnez-nous votre avis !

Quelle est votre chanson préférée de ce "Festival da Canção" 2018 ?

View Results

Loading ... Loading ...

Nous nous retrouverons donc dimanche pour la finale de cette sélection ! À très bientôt !

 

(19 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Je n’ai malheureusement pas le temps de modifier l’article de Pauly parce que je dois aller bosser, mais Diogo Picarra s’est retiré de la compétition après des soupçons de plagiat. C’est Susanna Travassos avec “Mensageira” qui le remplace.

    • Elliot on 28 février 2018 at 07:39
    • Répondre

    Il n’y a pas de véritable enjeu pour le Portugal cette année car je pense que le diffuseur serait bien ennuyé de devoir organiser une seconde fois le concours et le pays sera d’office en finale. Si le choix devait se porter sur Claudia Pascoal (puisque Diogo un des favoris s’est retiré) ce serait vraiment bien car Peu Madeirura fait un brin vieillot mais il a cumulé les 12 points jury et public. Mon préféré est Janeiro car son phrasé et sa mélodie sont typiquement brésilienne et j’adore et il est auteur compositeur ce qui est très important pour moi mais il n’a pas conquis le public avec seulement 4 points donc peu probable de le voir gagner. Je garde précieusement son nom pour suivre son travail à l’avenir.

      • Daniel on 28 février 2018 at 13:43
      • Répondre

      Tu trouves que ça fait brésilien ? Je ne trouve pas du tout. C’est plutôt purement portugais à mes yeux

      Pour la petit histoire, j’ai fait écouter la musique à des brésiliens, ils ont du mal à comprendre le refrain

        • Elliot on 28 février 2018 at 14:00
        • Répondre

        Oui mais je parle pas très bien portugais je l’apprends depuis quelques mois seulement et j’écoute plus de brésilien pour former l’oreille. J’ai fermé les yeux et je me suis vu au Brésil… mais si tu me dis que les brésiliens ont du mal à comprendre le refrain c’est que cela doit sonner très portugais en effet. En tous les cas j’aime beaucoup sa chanson et l’artiste.

    • Pascal on 28 février 2018 at 09:27
    • Répondre

    Je ne suis pas tres fan non plus du FdC mais je vois ca un peu comme un monde parallèle où les règles habituelles des sélections du concours n’ont pas cours.

    Ca rythme la fin de week end et c’est comme une musique en arriere fond, sans les enjeux habituels pour moi.

    Du coup c’est plus difficile d’avoir des références et une idée de ce qui pourrait plaire au concours.

    Le retrait de Diogo etait la meilleure chose à faire pour lui. Si vous avez l’occasion de comparer son titre avec la chanson brésilienne evangéliste des années 80 incriminée, le doute n’est pas permis.

    Pour la victoire, Claudia Pascoal me parait représenter la meilleure option…

    • Mimi2 on 28 février 2018 at 11:38
    • Répondre

    Je suis tombée sous le charme de la chanson de Catarina 🙂
    Je pense que ce serait bien d’envoyer Claudia Pascoal 🙂

      • MARTIN on 28 février 2018 at 15:25
      • Répondre

      Bonjour, je trouve que Claudia est très jolie et elle a une belle voix mais je n’arrive pas à aimer la chanson, je lui trouve un côté sombre… La chanson de Catarina est tellement douce et pétillante à la fois !

    • Daniel on 28 février 2018 at 13:42
    • Répondre

    Je n’ai qu’un mot à dire : Janeiro. Les paroles sont tellement mignonnes et l’interprétation est fantastique. C’est ce type d’artiste que je veux voir à l’Eurovision 🙂

    • Daniel on 28 février 2018 at 13:47
    • Répondre

    Tu trouves que ça fait brésilien ? Je ne trouve pas du tout. C’est plutôt purement portugais à mes yeux

    Pour la petit histoire, j’ai fait écouter la musique à des brésiliens, ils ont du mal à comprendre le refrain. C’était le choc pour moi 😉

    • MARTIN on 28 février 2018 at 14:34
    • Répondre

    Catarina 🙂 Belle voix, jolie mélodie et belle interprétation. Je l’ai écouté plusieurs fois, vraiment j’aime beaucoup !

      • Mimi2 on 28 février 2018 at 18:35
      • Répondre

      Je me sentais drôlement seule 🙂

    • Francis on 28 février 2018 at 15:23
    • Répondre

    Je comprends que Loreen n’aime pas du tout, les sélections suédoises sont à des années-lumières du FdC 😉

    A titre personnel, j’ai toujours apprécié que le Portugal défende au concours sa culture musicale et refuse le compromis tout autant que les compromissions. Pour reprendre ce qu’écrit Pauly, il y a belle lurette que je ne regarderais plus l’ESC si toutes les chansons étaient de la pop suédoise. Alors, UNE chanson chargée de l’héritage du magnifique fado par an, ce n’est pas beaucoup… et ça n’empêche pas la grande majorité des pays à essayer d’envoyer les mêmes musiques, composées par les mêmes compositeurs.

    Pour ce qui est de mon choix, je n’hésite pas une seconde: Anabela est une chanteuse incroyable, avec un charisme énorme, sa voix est sublime… et quel plaisir ce serait de la voir fouler à nouveau la scène de l’Eurovision 25 ans après son excellent A cidade ate ser dia 😀 Et qu’est-ce qu’elle est belle!!!

    • ZIPO on 28 février 2018 at 15:32
    • Répondre

    – Je viens d’écouter la sélection portugaise devant ma fenêtre en regardant la neige tomber : c’était plus intéressant la neige que les chansons ! Pauly, je te plains de te  » farcir ça  » dimanche soir : la sélection la plus horrible de toutes celles que j’ai écoutées ! Il va falloir que je trouve un TOP 3 avec ça… Je dois aussi rajouter qu’heureusement pour lui, le Portugal est qualifié d’office sinon, je crois qu’aucune de ces chansons n’aurait franchi la barre de la demi-finale… Donc, voici mon TOP 3 par défaut :

    1) LILI : la seule ballade qui change des autres au niveau du son : c’est beaucoup plus contemporain. Quant à la voix, elle est certes assez spéciale mais mes oreilles n’ont pas protesté ! 😆 . Ca suffira pour en faire mon 1er choix…

    2) JOANA ESPADINHA : un peu moins ennuyeux que les autres et belle voix, mais vraiment sans plus !

    3) ANABELA : très démodée mais ça peut plaire et puis, c’est bien interprété. Du moment que c’est directement en final, autant envoyer ce genre de chanson…

    – Pour mon FLOP 3, ce serait trop difficile et désobligeant pour la plupart de ces artistes, car ce n’est pas un FLOP 3 que je devrais établir, mais au moins un FLOP 8 !!! Une mention spéciale à JANEIRO qui est vraiment un jumeau artistique de Salvador Sobral. D’ailleurs, malgré la médiocrité de cette sélection, la moitié des chansons sont quand même meilleures que la sienne ( je referme la parenthèse ).

    * Si j’ai bien compté mon cher Pauly, il ne reste plus que 4 sélections dont les Loreen paraitront bientôt : L’Estonie, la Lituanie, la Norvège et la Suède ?

    1. Comme tu le vois, Quentin a publié aujourd’hui son évaluation de l’Eesti Laul. Joh en fera sans doute de même la semaine prochaine, pour le Melodifestivalen.

      Quant à moi, bien entendu, je vous retrouverai après les festivités du week-end pour les « Loreen » du « Melodi Grand Prix » et de l' »Eurovizijos atranka ». À très bientôt !

      1. – Merci beaucoup : je viens d’y aller. J’avais complètement oublié que tu étais dispensé de l’Estonie et de la Suède ! 😆

    • MARTIN on 28 février 2018 at 15:46
    • Répondre

    Bonjour à tous, moi je préfère la chanson de Catarina, comme je l’ai déjà dit.
    En second choix : Anabela, oui, très belle femme, belle voix et du rythme ! Ça fait du bien !
    A part ces 2 chansons, je trouve les autres d’un ennui !!
    Je n’arrive pas à accrocher à la chanson de Claudia (sombre, triste..), ni de Lili, Janeiro (ennui), Peu Madeirura (belle voix mais veillot)…

      • Pascal on 28 février 2018 at 16:49
      • Répondre

      Peu et Janeiro sont parmi les favoris ceux que j’aime le moins.

      Le Portugal est déja en finale, ils ont moins de pression cette année.

      En plus , même l’infamie de finir dernier à la maison a déja eté experimentée par l’Autriche en 2015.

  2. Je zappe aucune chanson me plait ….

  3. J’aime beaucoup :
    -Lili – « O Voo das Cegonhas »
    -Diogo Piçarra – « Canção do Fim » 
    -Peu Madureira – Só Por Ela
    -Janeiro – (sem título)
    -Catarina Miranda – Para Sorrir Eu Não Preciso de Nada 
    -Cláudia Pascoal – « O Jardim »
    -Joana Barra Vaz – Anda Estragar-me os Planos

    Le reste parmi les finalistes, moyennement voir pas du tout. J’espère vraiment que la RTP va continuer sur cette lancé, et même si il manque des musiques festive, ça reste très diversifié par rapport a certaine sélection national.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :