Face à Face : 2018 / 2019 Islande !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est face-à-face-2-1.png.

Pour vous faire tranquillement passer l’été en attendant la rentrée, Eurovision au Quotidien a préparé pour vous un face à face qui oppose les deux dernières prestations proposées par un même pays.

C’est au tour de l’islande et de ses deux propositions.

En 2018, l’Islande était représentée par Ari Ólafsson avec la chanson Our Choice. Malheureusement, Ari n’a pas atteint la finale et a obtenu la dernière place (19e) dans la première demi-finale avec 15 points.

Cette année, c’est le groupe Hatari qui a représenté l’Islande avec la chanson Hatrið Mun Sigra. Il a obtenu la 10e place en finale avec un total de 232 points.

Mon avis personnel: Je n’aime pas la chanson d’Hatari, je n’aime pas non plus le style sado-masochiste mais je dois avouer, bien que cela soit paradoxal, que j’ai bien aimé le tableau proposé par ce groupe atypique. J’ai trouvé la prestation réussie et j’ai passé trois bonnes minutes délirantes. Quant à la prestation d’Ari Ólafsson, je n’ai aimé que l’artiste qui m’a touché car il a l’air d’être un chouette garçon et il chante très bien d’ailleurs sauf que ce n’était pas la bonne chanson ni la bonne mise en scène. Victoire donc à 2019 pour le show.

À votre tour de voter et de dire ce que vous pensez de ces deux chansons!

(Avec la collaboration d’Eurovista)

(13 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Deux salles, deux ambiances…

    L’Islande est sortie (provisoirement ?) de sa spirale d’échecs grâce à Hatari. J’imaginais même les voir se classer plus haut.

    Pour moi y a pas photo, Hatari vaincra !

  2. Je déteste tout dans Hatari… principalement la coupe mulet des années 80 du blondinet. Et puis, les fils de notables qui protestent contre le capitalisme dont ils ont toujours bénéficié, ça fait un peu ado attardé…
    Comme je préfère la vraie émotion, même si certains la vouent aux gémonies, à la haine réclamée par ce groupe islandais (notre époque en subit assez les conséquences), je vote haut la main pour le petit Ari, qui m’avait vraiment ému avec sa chanson, pourtant faible.

    1. Même démarche de ma part et même conclusion !

      1. Bah je t’aime aussi, Yom LOL

    • rem_coconuts on 24 juin 2019 at 10:49
    • Répondre

    Team Hatari !! Ce pauvre Ari chante très bien et possède une belle voix qui mériterait d’être mise en valeur par des titres de ce nom, ce qui n’était pas le cas à mes yeux de Our Choice. Ce n’était pas un titre détestable, non, il y eu franchement pire et bien pire au concours, mais je trouve que c’était très insipide, et la presta de la DF était très… classique on va dire, avec quelques petites dizaines d’années de retard dans la conception du live. Dommage! Bon, quant à Hatari, vous savez tou.te.s que j’adore, pourquoi, comment etc (évidemment, surtout pour la cage à hamster #lol), donc je vais vous épargner mon long plaidoyer! Si par contre, cette 10ème place peut vraiment signer la renaissance de l’Islande au concours et l’emmener sur le chemin de la victoire, un jour (il n’est pas interdit de rêver)…

  3. Même si j’ai adoré Ari l’an passé, je vote pour Hatari et la prise de risque efficace. Puis j’aime leur musique …
    Par contre les concernant je rejoins l’avis de Francis, ils ne sont pas très honnêtes et authentiques.

    • Phileurophage on 24 juin 2019 at 16:32
    • Répondre

    Tout comme Francis, je déteste tout dans Hatari, enfin presque tout : je sauve le refrain du morceau et l’usage de la langue islandaise. En revanche le grand barnum, le mauvais goût et le pseudo-positionnement anti-capitaliste et anti-tout, très peu pour moi. Je vote donc pour la simplicité d’Ari, son émotion à la fin d’un morceau pourtant trop simple et un peu dépassé mais qui m’a touché.

    1. Phil, je t’aime.

        • Phileurophage on 25 juin 2019 at 08:51
        • Répondre

        Laissons tomber nos fausses pudeurs, Francis, je t’aime aussi !

        1. 😀

  4. – Quel face à face atypique ! Le titre de 2019, je le déteste de long en large et en travers : c’est vraiment tout ce que je ne voudrais plus voir ni entendre. Mais il fallait un électrochoc aux islandais our sortir le pays d cette spirale de défaite : Hatari y est parvenu et c’est là que je leur adresse mes félicitations, uniquement sur ce point là.

    – La chanson de 2018 était certes vieillotte et mal présentée, et face à une autre chanson islandaise des années précédentes, elle aurait perdu le face à face. Mais là, il n’y a pas photo : malgré les imperfections de cette prestation, je la préfère nettement.

    * 2018 : 09/20

    * 2019 : 02/20

    – Donc victoire d’Ari Olafsson pour 2018.

  5. Je n’aime aucun des 2 mais tant qu’à faire je préfère autant la proposition de 2019. Je n’aime pas du tout le groupe, leur chanson résonne encore violemment dans ma tête de manière déplaisante, mais ils ont réussi à se montrer convaincants. Ils ont bien vendu leur affaire et le spectacle était là.
    Pour 2018, Ari avait juste une belle voix (et il est parvenu à faire 2-3 faussetés, minime certes, lors de la demi finale). La chanson était démodée au possible et la mise en scène vraiment très faible. Comme je combats les titres vieillots, trouvant qu’ils n’ont plus leur place dans le concours, c’est hors de question pour moi de soutenir ce titre.

  6. pour moi ce sera 2017 ,Svala et son titre paper!!!!!!!!! Encore une injustice!!!!!!Il n ‘est pas dans le choix que cela ne tienne!!!!!!!!!!!!!!!!!J adore ce titre!!!! Bon allez Hatari si vous voulez!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!à défaut

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :