Face à Face : 2018 / 2019 Hongrie !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est face-à-face-2-1.png.

Pour vous faire tranquillement passer l’été en attendant la rentrée, Eurovision au Quotidien a préparé pour vous un face à face qui oppose les deux dernières prestations proposées par un même pays.

C’est au tour de la Hongrie et de ses deux propositions.

Résultat de recherche d'images pour "2018 / 2019"

En 2018, la Hongrie a été représentée par le groupe AWS et la chanson Viszlát nyár. Le groupe a terminé à la 21e place avec un total de 93 points.

Cette année, c’est à nouveau Joci Pápai qui a représenté son pays. En effet, il avait été le représentant de l’édition 2017 à Kiev où il avait terminé à la 8e place. Cette fois-ci, Joci a été plus malchanceux et n’a pas réussi à atteindre la finale. Il a terminé à la 12e place de la première demi-finale avec un total de 97 points.

Mon avis personnel: Voici deux propositions aux styles très différents. Côté chanson, celle de 2019 a ma préférence même si elle est loin d’être aussi bonne qu’Origo, la chanson de Joci au concours 2017. Quant à la prestation, même si celle de 2019 est bien réalisée, j’ai vraiment apprécié celle de 2018 car bien que je n’avais pas apprécié la chanson, j’ai passé trois bonnes minutes à les regarder et j’ai trouvé que leur prestation correspondait exactement au style de leur chanson. Vote 2019 pour la chanson et 2018 pour la prestation.

À votre tour de voter et de dire ce que vous pensez de ces deux chansons!

(Avec la collaboration d’Eurovista)

(14 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Apparemment, les Hongrois sont touchés par les chansons qui évoquent l’absence du père. Un thème qui me parle forcément, et qui peut vraiment m’émouvoir. Ça a été le cas d’AWS dont le chanteur m’a bouleversé. J’ai vraiment saisi sa douleur, alors que je ne comprenais pas les paroles. En revanche, Joci Pápai m’a laissé de marbre malgré son très beau timbre.
    Donc, chanson et prestation : 2018.

    • Pascal C. on 10 juillet 2019 at 08:54
    • Répondre

    Team AWS pour les 2 indicateurs… Ce n’est pas le genre musical que je préfère mais leur titre m’a clairement touché. Bien content aussi que leur clone Fatal Error n’ait pas remporté l’A Dal 2019.

    • rem_coconuts on 10 juillet 2019 at 09:13
    • Répondre

    Par accident, j’ai voté 2018 pour le titre alors que je voulais voter 2019… Pour qui j’ai voté pour la presta comme je le souhaitais par contre! Non pas que j’adore le titre de Joci Papai de cette année, je l’ai apprécié sans plus et la magie n’a pas autant opéré en live qu’avec Origo même si Joci a fait une très belle prestation, c’est juste qu’en dépit de son sujet difficile et bouleversant, je déteste le titre de AWS. Pour moi, ça ne s’est résumé qu’à des hurlements ininterrompus pendant trois minutes… Dixit celui qui adore Hatari, cela fait chelou je vous l’accorde, mais ça m’est inexplicable! J’ai détesté en long en large et en travers, même si je vous accorde qu’ils ont réussi leur live, notamment sur le plan visuel. En bref? Team 2019 (par défaut).

      • Francis A. on 10 juillet 2019 at 11:37
      • Répondre

      Ne t’excuse pas, moi j’adore AWS et je déteste Hatari. Va comprendre… L’amour filial ou la haine de l’autre, je choisis le premier.

        • rem_coconuts on 10 juillet 2019 at 11:45
        • Répondre

        Pour sûr, Francis, pour sûr qu’à choisir, j’opte pour l’amour filial, mais pour le coup, musicalement, il m’a fait l’étrange effet du repoussoir. Comme tu dis: va comprendre!

          • Francis A. on 10 juillet 2019 at 11:52
          • Répondre

          Tous les goûts sont respectables. Enfin, musicalement parlant LOL

            • rem_coconuts on 10 juillet 2019 at 12:02

            Toi t’as vraiment envie de passer un petit week-end chez Hatari 😀

          1. À mon avis, ils ne voudront pas de moi.

            • philipe on 10 juillet 2019 at 15:58

            Moi j’aime les 2, allez comprendre 😉 😉 .
            Ha je ne suis pas original comme vous ?! je vous l’accorde ha ha.
            Et si en 2020 on avait le droit à un mix des 2 ?! tant sur les paroles que sur le plan musical.
            L’amour et la haine réunit 😉 .
            Rien à voir : pour les fans de beauté corporelle, le nouveau titre et clip du franco-turc Mabel Matiz : https://youtu.be/KGYN340keDg

            • philipe on 10 juillet 2019 at 16:01

            Un peu d’érotisme dans ce monde violent ne peut faire de mal à personne 😉 !

            • philipe on 10 juillet 2019 at 16:03

            Puis tant qu’on y est dans l’érotisme 😉 :
            https://youtu.be/UivZrL2znh0

  2. J’avais bcp aimé Joci en 2017, mais cette année il ne m’a rien provoqué, je ne déteste pas sa chanson mais je ne l’aime pas non plus.
    Par contre, l’an passé j’ai adoré AWS et leur titre, et la prestation du groupe le soir S a été très bonne. De plus, je trouvais culotté et courageux de la part des hongrois d’oser quelque chose de très différent de ce que l’on voit et entend habituellement à l’Eurovision.
    Donc j’ai voté 2018 dans les 2 propositions.

    • Phileurophage on 10 juillet 2019 at 17:50
    • Répondre

    Voilà deux propositions que je n’ai pas aimées. Par défaut, j’ai voté pour 2019. Par défaut. Même si j’ai beaucoup apprécié 1994, 2011, 2014 et 2016, rien n’égale pour moi la Hongrie de 2005 et 2013.

  3. – Ayant détesté de long en large et en travers la chanson hongroise de 2018, et comme celle de 2019 sans être mirobolante était correctement interprétée, c’est pour celle-ci que je voterai mais avec un enthousiasme très modérée. la Hongrie a présenté de meilleures chansons les années précédentes.

    * 2018 : 02/20

    * 2019 : 11/20

    – Victoire haut la main pour Joci Papai mais heureusement pour lui qu’il n’était pas confronté à d’autres chansons de la décennie !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :