Fév 04

Eurovision : Top 10 des pays les plus fortunés en terre suédoise

Il reste un peu moins de 100 jours avant que la finale du 62ème Concours Eurovision de la Chanson déballe son lot de surprises et de feux d’artifices à Kiev, capitale de l’heureuse gagnante du concours stockholmois de l’année précédente. 12 ans après 2005, année de réception du concours par la même ville.

Néanmoins, je vous invite à revenir un instant en Suède, pays reine du concours. Et quel beau tableau de chasse ! Six victoires depuis la première en 1974 avec l’inoubliable Waterloo. Six fois également que la Suède a organisé sur son sol le concours de la chanson, faisant d’elle le troisième pays en terme d’organisation après le Royaume-Uni et l’Irlande. La Suède a ainsi organisé le concours les années suivantes:

  • 1975 à Stockholm
  • 1985 à Göteborg
  • 1992 à Malmö
  • 2000 à Stockholm
  • 2013 à Malmö
  • 2016 à Stockholm

Je suis curieux de nature donc je me suis demandé : quels sont les pays qui récoltent le plus de succès en terre suédoise ? Voici donc un petit top 10 qui classe ces pays veinards en terme de points bruts (ne sont donc comptés que les points en finale) :

10- Le Royaume-Uni (490 pts)

Nos voisins d’outre-Manche n’ont certes pas fait d’étincelles les trois dernières fois qu’ils ont foulé le sol suédois, en compagnie de Nicki French (28 pts), Bonnie Tyler (23 pts) et les deux compères Joe et Jake (62 pts).

Il ne faut cependant pas oublier que, durant les six années d’accueil de la Suède, la Grande-Bretagne a pu obtenir la médaille d’argent à deux reprises : la première fois avec The Shadows et la chanson Let Me Be the One en 1975 (139 pts) et la deuxième fois en 1992 avec Michael Ball et One Step out of Time (139 pts), ce qui explique l’entrée du Royaume-Uni dans ce top 10.

A Göteborg, Vikki Watson et sa chanson Love is ont permis au Royaume-Uni d’obtenir une 4ème place place et 100 points plus qu’honorables.

 

 

9- La France (496 pts)

Une neuvième place obtenue certes en grande partie grâce à Amir (257 très beaux points). Pour autant, notre ami de The Voice n’est pas le seul français à avoir brillé en Suède, malgré les résultats des pauvres Sofia Mestari (5 points) et Amandine Bourgeois (14 points).

4 participations sur 6 au pays de Petra et Mans se sont soldées par un top 10. En 1985, Roger obtient une dixième place et 56 points, tandis que Kali atteignit la 8ème place et obtînt 83 points en 1992.

Mais c’est bien Nicole Rieu et son Et bonjour à toi l’artiste qui ont obtenu le meilleur résultat chez les Vikings : une quatrième place et 91 points.

 

 

8- Malte (501 points)

Avec cinq participations en terre suédoise, Malte a su très bien se débrouiller, d’où sa place confortable dans ce top 10. Deux douzième places (en 1975, Renato et 32 points, en 2016, Ira et 153 points) et deux huitième places (en 2000, Claudette Pace et 73 points, en 2013, Gianluca Bezzina et 120 points).

Mais la fois où Malte a rayonné en Suède, ce fut en 1992. Avec sa jolie chanson Little Child, Mary Spiteri offrit à Malte son premier podium avec 123 points.

 

 

7- L’Australie (511 points)

Deux participations : une à Vienne et une à Stockholm. Et c’est justement sur le sol de cette dernière que l’Australie obtient son premier podium et bénéficie du nouveau système de vote. Que dire de plus ?

 

 

6- Les Pays-Bas (526 points)

Les fans chevronnés le savent : la dernière victoire des Pays-Bas remonte à 1975 avec le couronnement de la chanson Ding-A-Dong (153 points). Les Pays-Bas ne ratèrent une finale Eurovision suédoise qu’en 1985, la date coïncidant avec la journée de commémoration des victimes de la Deuxième Guerre Mondiale.

La Suède vous fait du bien, amis néerlandais, et pas seulement en terme de Krisprolls.

Car c’est également chez Fifi Brindacier que le plat pays rompit huit années de non-qualification avec l’ensorcellant Birds d’Anouk (neuvième place et 114 points). Le palmarès néerlandais en Suède est complété par Humphrey Campbell (9ème place et 67 points en 1992), Linda Wagenmakers (13ème place et 40 points en 2000) et enfin Douwe Bob (onzième place et 153 points en 2016).

 

 

5- L’Italie (554 points)

Le top 5 s’ouvre avec le plus performant membre du Big 5 en Suède : l’Italie.

En cinq participations chez les Suédois, l’Italie a réalisé son moins bon résultat avec Francesca Michelin (124 points qui ont poussé la petite Italienne à la seizième place). Le reste du palmarès transalpin fait rêver.

Deux belles septième places avec les chansons Magic, oh magic (78 points en 1985) et L’essenziale (126 points en 2013). Une quatrième place avec la belle rhapsodie de Mia Martini en 1992 (111 points).

Mais la crème italienne sur le gâteau suédois, ce fut la chanson Era en 1975 (115 points et une troisième place)

 

 

4- Le Danemark (564 points)

Le Danemark a reçu une bonne tôle en demi-finale à Stockholm l’an dernier. Pour l’anecdote, le pays d’Andersen a boudé le Concours de 1967 à 1977 et a donc séché le premier concours suédois.

Mais quel eurofan digne de ce nom peut oublier les deux victoires des Danois sur le sol de leurs voisins ? En 2000, les frères Olsen remportent le Grand Prix avec Fly on the Wings of Love à Stockholm avec 195 points. 13 ans plus tard, leur compatriote Emmelie de Forest gagne le trophée avec Only Teardrops (281 points)

En 1985, le groupe Hot Eyes atteint la onzième place avec 41 points. En 1992, la chanson Alt det som ingen ser obtient l’honorable douzième place avec 47 points.

 

 

3- La Suède (595 points)

Charbonnière étant maîtresse chez elle, la Suède fit honneur à son statut d’organisatrice et a su atteindre le top 3 des pays ayant engrangé le plus de succès sur son sol.

Son pire résultat à domicile, ce fut avec Christer Björkman (eh oui !) en 1992 avec seulement neuf points. Vient ensuite Robin Stjernberg en 2013 avec sa chanson You, qui obtient 62 points suffisants pour atteindre la quatorzième place. Le reste du temps, que des top 10.

8ème place pour Jennie, Jennie en 1975 (72 points) et septième place pour When Spirits are calling My Name en 2000 (88 points). Une belle cinquième place pour If I were sorry l’an dernier (261 points).

Enfin, la victoire des Herreys est suivie par le podium de Kikki Danielsson (103 points).

 

 

2- L’Ukraine (748 points)

L’Ukraine participe à l’Eurovision depuis 2003. Et a obtenu trois podiums en 2013 et 2016. Jamala a rapporté en Ukraine le trophée avec 534 points. Et si on se remémorait le Gravity de Zlata qui a rapporté à l’Ukraine la coquette somme de 214 points et une médaille de bronze ?

 

 

1- La Russie (820 points)

Est-ce une surprise ? La Russie est quand même considérée comme étant LE poids lourd du concours avec la Suède. En trois participations chez Loreen, la Russie a obtenu trois top 5. En 2013, les Européens ne furent pas insensibles à What If et récompensèrent Dina Garipova avec une cinquième place et 174 points. En 2016, Sergey remporte le télévote et finit à la troisième place avec la très généreuse somme de 491 points.

Mais le meilleur de la Russie en terre suédoise reste Alsou. Elle a enfin atteint la deuxième place avec 155 points en 2000.

 

 

Quid de la Belgique et de la Suisse ?

Pour nos amis francophones, il y a eut à boire et à manger concernant leurs participation chez les Suédois.

Par exemple, la Belgique se place 18ème de ce classement suédois avec 289 points. La Belgique en Suède s’est bien rattrapée durant notre décennie actuelle grâce à Roberto Bellarosa et Laura Tesoro. Le Wallon a finit 12ème avec 71 points quand la Flamande a finit 10ème avec 181 points. Cela compense deux dernières places récoltées par notre voisine en Suède. La première est pour Linda Lepomme, 7 points en 1985 et la seconde est pour Nathalie Sorce, 2 points en 2000.

Malheureusement, la Suisse est 29ème du classement. Takasa et Rykka n’ont pu se qualifier et le meilleur résultat helvète en terre suédoise remonte à 1975. En effet, le Mikado de Simone Drexel s’est classé sixième avec 77 points.

Pour le reste du Big 5, l’Allemagne est 19ème du classement avec 272 points. Elle a obtenu la médaille d’argent en 1985 avec Wind et Für alle (105 points), sans oublier Stephan Raab en 2000 (cinquième avec 96 points). Inutile de rappeler les 18 et 11 points respectifs des infortunées Cascada et Jamie-Lee.

L’Espagne, quant à elle, est la membre du Big 5 la plus malchanceuse en Suède. 23ème du classement avec 229 points en ayant été présente pour les six organisations suédoises. Le même nombre de points que Michal Szpak ! Son meilleur résultat est la dixième place de Sergio et Estibaliz en 1975 (53 points), son pire l’avant-dernière place d’ESDM en 2013 (8 points)

J’espère que vous avez apprécié la lecture de cet article. Qu’avez-vous pensé des Eurovision organisées par la Suède ? Etes-vous surpris par ce top 10 ?

Tout, tout, tout, vous direz tout sur les commentaires en bas !

 

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • marie on 4 février 2017 at 19:27
    • Répondre

    Je ne suis pas vraiment surprise du classement. Pauvre Espagne , c’est vraiment le membre du big 5 qui a le moins de chances!
    Pour la France , heureusement qu’on a eu Amir .Grâce à lui on est entré dans le top 10.
    Chapeau pour l’Australie , une seule participation en Suède et déjà 7e ! ça promet!
    Sympa cet article , j’aime bien les stats, je ne sais pas si ça signifie quelque chose mais c’est quand même instructif. Merci Alexandre A.

    • Anthony on 5 février 2017 at 00:39
    • Répondre

    Je serai curieux de savoir quel pays est dernier ?

    1. Saint-Marin, l’Albanie, le Monténégro, enfin tout les pays qui n’ont pas participé aux concours d’avant 2013 et qui ne sont pas qualifié en 2013 et 2016…

        • Anthony on 5 février 2017 at 02:50
        • Répondre

        Merci mais en terme de points je faisais plutôt allusion.

        J’aurai dû le préciser 😉

          • Alexandre on 5 février 2017 at 09:03
          • Répondre

          Monaco avec une petite vingtaine de points.
          La Republique tchèque avec sa quarantaine de points est donc bien tombé même si ca reste peu probant

            • Anthony on 5 février 2017 at 11:28

            Merci de l’info.

            Au moins, la Tchéquie n’est pas dernière^^

      • MrGreen on 5 février 2017 at 19:23
      • Répondre

      Le Portugal doit être dans le dernier vu qu’il n’a pas participé en 2000, 2013 et 2016 (tiens tiens…)

        • Alexandre on 5 février 2017 at 19:51
        • Répondre

        Le Portugal est en effet dans le bottom 5, surpassant seulement la Biélorussie, la République tchèque, la Macédoine et Monaco.

        Je m’excuse si je n’ai pas pondéré le classement étant donné le changement de système (fainéantise oblige car déjà compter les points bruts est intéressant mais fastidieux)

  1. Article intéressant. Mais je voudrais souligner que le nouveau système des points, entré en vigueur l’année dernière, permet d’avoir de gros scores, allant même jusqu’au triple des notes habituelles obtenues auparavant. Il fausse donc les statistiques. Il serait plus judicieux de pondérer le palmarès en se basant sur le nombre de podiums, de tops 10…

      • Jamaly Zelmerlöw-Landrut on 5 février 2017 at 17:22
      • Répondre

      Merci Alexandre pour cet article amusant. Toutefois, pour que ce Top 10 ait un minimum de sens, il faudrait diviser par deux tous les scores de 2016.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :