Eurovision Junior 2018 : date, logo et slogan

Ce week-end, l’UER et la BTRC ont communiqué de nouveaux détails concernant l’édition 2018 du Concours Junior. Celui-ci aura donc lieu le dimanche 25 novembre, à la Minsk Arena. Cette salle avait déjà  accueilli le Junior en 2010.

Le slogan de cette édition sera #LightUp. Il est accompagné d’un logo en forme d’étoile matinale. Les rayons de cette étoile sont composés d’ondes sonores.

L’objectif de cet ensemble visuel est de célébrer le potentiel artistique et créatif des participants. Ceux-ci seront autant d’étoiles qui peupleront le ciel biélorusse.

Vous n’en serez pas surpris : Jon Ola Sand, directeur des événements en direct de l’UER, s’est déclaré ravi du résultat et de la collaboration entre l’Union et la télévision biélorusse.

(7 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Si Jon Ola Sand est content…

    Pour moi un des problèmes du JESC est que beaucoup de pays (de l’est surtout) dénaturent le concours en y envoyant des adolescentes qui presentent des numéros qui ne sont pas de leur age.

    Du coup, le coté « compete » rebute certains groupes de pays (les scandinaves en particulier) pour lesquels le JESC ne devrait pas ressembler à ca.

    Le contraste était criant à la dernière édition entre les enfants portugais et serbes et les « presque prêtes pour le concours des grands » ukrainiennes et russes.

  2. Selon mon humble avis, il faudrait revoir toute l’organisation de l’eurovision junior. il devrait se calquer sur sa version adulte. Je ne pense pas que le succès soit au rendez-vous avec un système de vote bizarre et ne pas permettre au pays vainqueur de pouvoir organiser le concours à domicile.
    A part cela, je reste persuadée que les biélorusses vont faire de leur mieux pour accueillir cette édition.
    mais je doute fortement qu’il y ait un record de participations: la tendance est à l’inverse.

  3. Selon mon humble avis, il faudrait revoir toute l’organisation de l’eurovision junior. il devrait se calquer sur sa version adulte. Je ne pense pas que le succès soit au rendez-vous avec un système de vote bizarre et ne pas permettre au pays vainqueur de pouvoir organiser le concours à domicile.
    A part cela, je reste persuadée que les biélorusses vont faire de leur mieux pour accueillir cette édition.
    mais je doute fortement qu’il y ait un record de participations: la tendance est à l’inverse.

  4. L’audience l’année dernière était catastrophique. Donc je suis du même avis que Marie et Pascal, il faut revoir la copie pour que ça fonctionne à nouveau.

    Ce qui ne va pas c’est que c’est un concours qui ne fait pas du tout pro et qui je pense ne touche pas vraiment son public.

    Par exemple The Vojce Kid, c’est extactement la même rigueur et production que The Voice, ce n’est pas une version low cost remixer.

    Les enfants regardent-il ? Pas d’après les commentaires YT où je ne vois pas que des adultes fan du concours

  5. J’ai regardé le JESC pour la première fois l’ année dernière. Ca ne m’a pas déplu mais je pense comme Daniel que l’organisation loupe sa cible ‘jeune’.

    Pour le nombre de participants, atteindre les 20 serait une belle avancée mais je n’y crois pas trop.

  6. Je suis pour un eurovision junior que regarderaient les 7 à 77 ans. Je ne crois pas que le public de The Voice Kid soit en majorité composé d’enfants.
    L’eurovision junior doit être une émission que regarde toute la famille. Ce doit être un moment de partage entre plusieurs générations: adultes et enfants ensemble et non pas séparés. La version adulte réunit toutes les tranches d’âge, l’eurovision junior pareil. Mais si l’uer continue à poursuivre cette direction. L’eurovision junior finira par ne plus intéresser aucun public.

    1. Pardon: l’eurovision junior doit faire pareil.

Répondre à Marie Annuler la réponse

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :