Eurovision Junior 2018 : cérémonie d’ouverture (Mise à jour : ordres de passage)

Ce lundi après-midi, à Minsk, s’est tenue la cérémonie d’ouverture de la seizième édition de l’Eurovision Junior.

Les vingt délégations ont été officiellement accueillies au Palais des Expositions par les deux présentateurs de la cérémonie, Denis Dudinsky et Anna Kviloria. Étaient également présent le superviseur exécutif de l’Eurovision, M. Jon Ola Sand ; le président de la télévision publique biélorusse, M. Ivan Eismont, et les trois présentateurs de ce Junior 2018, Eugene Perlin, Zena et Helena Meraai.

Ont été tirés au sort, l’ordre de passage du diffuseur-hôte, ainsi que les pays qui ouvriront et fermeront la finale :

  • première position : Ukraine ;
  • huitième position : Biélorussie ;
  • dernière position : Pologne.

L’ordre de passage final a ensuite été déterminé par la production. Le voici :

  1. Ukraine
  2. Portugal
  3. Kazakhstan
  4. Albanie
  5. Russie
  6. Pays-Bas
  7. Azerbaïdjan
  8. Biélorussie
  9. Irlande
  10. Serbie
  11. Italie
  12. Australie
  13. Géorgie
  14. Israël
  15. France
  16. Macédoine
  17. Arménie
  18. Pays de Galles
  19. Malte
  20. Pologne

 

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Très bon ordre de passage pour la France. Les favorites kazakhes et ukrainiennes passent très tôt.

    Ça a sans doute moins d’importance qu’ au concours des grands car le televote ne se fait pas seulement le jour J.

    À ce sujet l’Irlande et l’Australie qui diffuseront le concours en différé ne pourront pas participer via le televote traditionnel ce qui sera un désavantage pour eux.

    • BretagneLibre on 19 novembre 2018 at 18:18
    • Répondre

    Bon ordre de passage pour la France, mais c’est vraiment injuste pour le Kazakhstan, qui aurait dû passer en deuxième partie. Si la Pologne ne gagne pas le vote en ligne en passant dernière et en ayant plus d’1 million de vues sur Youtube, je comprendrai pas.

    1. Les pays tiraient une moitié de tableau (ou les places 1 et 20). Disons que le Kazakhstan aurait pu passer en fin de première partie, ça aurait été mieux pour eux.

      Pour le concours adulte, ça serait bien de procéder de la même manière (en laissant les pays d’ouverture et de fin être choisis par le hasard).

      Je plains la jeune portugaise prise en sandwich entre deux favorites. Guère mieux pour l’Albanie.
      La seconde moitié me paraît plus faible. Angelina a de quoi se démarquer après la chanson triste et un peu terne d’Israël.

    • Antoine 97 on 19 novembre 2018 at 22:00
    • Répondre

    Je sais pas si l’ordre de passage a autant d’impact dans le concours junior que dans l’adulte mais ce qui est sûr c’est que ça sent pas vraiment bon pour le Portugal… n°2… après l’Ukraine… avant le Kazakhstan! Pas moyen d’avoir plus la poisse.
    Coup de bol pour la France et la Pologne par contre. La chanson d’Angelina fera contraste par rapport aux chansons de la Macédoine et d’Israël en plus.

  2. Je crois que la place n’a pas d’importance au junior vu qu’on peut voter en avance. Est-ce que la prestation en direct compte vraiment dans ce cas-là? Je me pose la question.

    1. Pour moi elle en a moins qu’au concours des grands c’est indéniable.
      Mais, stat intéressante, aucun vainqueur depuis 2010 n’est passé dans la première moitié de tableau.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :