Eurovision Junior 2017 : premières déclarations de Polina Bogusevich

Polina Bogusevich, gagnante de l’Eurovision Junior 2017, est rentrée dans sa Russie natale. Elle a répondu aux questions des journalistes qui l’attendaient à son arrivée à l’aéroport de Moscou.

Polina s’est déclarée très heureuse de sa victoire. D’autant plus heureuse que la compétition était, selon elle, rude. Cependant, elle envisage cela comme une première étape et non comme un aboutissement. Elle espère connaître par la suite d’autres succès et d’autres victoires, construites sur celle-ci.

Polina s’est d’ailleurs fixé un objectif : représenter la Russie au Concours Senior. Il lui faudra patienter encore deux années pour tenter sa chance. Durant ce laps de temps, Polina entend travailler dur à sa réussite. Elle a conclu en remerciant les organisateurs géorgiens pour la qualité de leur accueil. Elle conservera un souvenir mémorable de Tbilissi et de ses habitants.

De son côté, la télévision publique russe, par le biais de sa cheffe de délégation, Mme Ekaterina Orlova, a déclaré réfléchir à l’opportunité d’organiser le Junior 2019. Mme Orlova discutera de la question avec ses collègues russes et européens. Ce serait une première pour la Russie.

 

(2 commentaires)

  1. C’est très bien mais je en comprend pas comment ces artistes ont pour seule obsession de représenter leur pays au concours.
    C’est bien mais c’est pas non plus « The consecration », enfin peut-être que pour eux-ci mais je pense qu’il y a d’autres façons pour devenir un artiste accompli !

    Enfin bref, déjà qu’elle ne m’avait pas l’air sympathique mais la c’est fini!

    1. En Russie, le ticket Eurovision semble etre le saint graal… Polina Gagarova et Sergei Lazarev sont apparement de grandes stars là bas.

      Il y a aussi une dimension patriotique (ou de la propagande) très exacerbée lá bas ce qui forcement n’a que peu de resonance en France par exemple.

      Si Miss Bogusevich parvenait à acceder au concours adulte, j’espère pour elle que sa chanson sera moins tartignole que le Shine des soeurs Tolmachevy qui étaient elles aussi passées par le Junior.

      En tout cas le concours junior semble plus passionner l’est de l’Europe..a fortiori si avec la Russie on a en 2019 la troisième organisation de rang dans l’ex URSS

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :