Eurovision des Jeunes Musiciens 2018 : victoire de la Russie

Une victoire pour l’éternité musicale ! Hier soir, dans l’enceinte du Usher Hall d’Édimbourg, la Russie a remporté l’Eurovision des Jeunes Musiciens 2018.

Le jeune Ivan Bessonov, âgé de seize ans, a décroché la victoire en interprétant magistralement le troisième mouvement du premier concerto pour piano de Tchaïkovski.

Ivan joue du piano depuis ses six ans et étudie actuellement au Conservatoire d’État de Moscou. Il s’est déjà produit à de nombreuses reprises en Russie et à l’étranger. Dans son pays natal, il collabore avec les plus hautes éminences en matière de musique classique. Ivan est également un compositeur. Depuis ses treize ans, il compose des musiques de films et de documentaires.

Comme annoncé, Ivan repart avec un trophée à son nom, 7.000 euros et un engagement durant la Saison 2018-2019, aux côtés de l’Orchestre Symphonique de BBC Scotland.

Le Slovène Nikola Pajanović termine, lui, deuxième.

Ceux d’entre vous qui le souhaitent, peuvent revoir l’intégralité de la soirée sur YouTube :

 

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Qui est 2éme et remporte les 3000 euros accordé à celui ci .J ai aimé la petite norvegienne Birgitta

    1. C’est la Slovénie qui termine 2eme, Pauly l’indique à la fin de son article cher Steven.

      Première victoire russe à ce concours.
      18 ans déjà que la dernière victoire d’un pianiste avait été célébrée, il s’agissait alors du candidat polonais.

  2. Félicitations….a tous ses jeunes qui ont travaille tant d’années pour obtenir ses résultats incroyables…. De magnifiques musiciens…..mais je vais être chauvin mais Le candidats grec méritait largement la finale pour moi….félicitations au jeune pianiste russe….quand même…

  3. Comme je disais, bravo à lui et la Russie. La victoire était logique et magnifique! Après le junior, les jeunes musiciens, le senior est-il le prochain sur la liste?

  4. Mon tiercé perso gagnant (dans le désordre) :

    Hongrie – Máté Bencze. : pour la difficulté de l’œuvre, le souffle, époustouflant !
    Slovénie – Nikola Pajanović : pour le doigté, la volubilité , envoûtant !
    Russie – Ivan Bessonov : pour la rigueur, la technique, et sa déjà grande maturité , boulever…sifiant ! ( lol )
    Pas facile de s’approprier des œuvres qui ont été données des milliers de fois ( pour Tchaikowsky, parce que je ne connaissais pas celle interprétée par Nikola ) et de nous les faire (re)découvrir.

    Qu’ils aient ou pas été distingués, ces jeunes ont un avenir artistique assuré. On ne peut que leur souhaiter une longue et fructueuse carrière… et le plaisir de les retrouver, un jour ou l’autre, en solistes, sur une grande scène internationale.

    1. * oups, c’est l’œuvre qu’a interprété Màté Bencze que je ne connaissais pas !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :