Août 18

Concours Eurovision Asie 2018 : lancement du site Internet

La concrétisation du pendant asiatique de notre Concours Eurovision se poursuit. Aujourd’hui, ses organisateurs ont lancé le site officiel de l’événement, EurovisionAsia.tv. Des comptes officiels ont également été ouverts sur Twitter, Facebook, Instagram, Google+ et YouTube. Les fans du monde entier sont invités à s’exprimer via le mot-dièse #EurovisionAsia et à faire part des artistes, auteurs et compositeurs qu’ils souhaiteraient voir participer à la première édition du concours.

Les principes fondamentaux de l’Eurovision Asie seront repris au Concours Eurovision. Chaque pays participant, issu de la région Asie-Pacifique, présentera une chanson originale, interprétée en direct sur une scène commune. Un vote se tiendra dans la foulée, qui couronnera le vainqueur.

Le projet est mené de front par la télévision australienne SBS et l’Union Européenne de Radio-télévision. Dans une interview à ESC Insight, le chef de la délégation australienne, Paul Clarke a annoncé être en pourparlers avec la Chine, le Japon et la Corée du Sud. Il espère qu’une vingtaine de pays concourront l’an prochain. Dates et lieu sont encore à déterminer. Trois villes ont déjà exprimé leur intérêt pour accueillir l’événement : Sydney, Singapour et Hong Kong.

(47 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. du coup la question que tout le monde (ou en tout cas moi) se pose : l Australie qui risque d etre la figure de proue de ce concours va t elle quitter la version europeenne ?

    ce serait la logique mais une double participation n est pas à exclure ou bien peut etre aurons nous une qualification du vainqueur asiatique pour le concours européen de l année suivante (ainsi que la reciproque)

  2. comme aucune date ou lieu n est officialisé je pense qu un eventuel retrait australien ne prendrait pas effet dès Lisbonne…Wait and see

  3. Non pas Australie mais sa serait plutôt marrant que le gagnant de edition asiatique soit present au concours europeen la sa serait super ambitieux et je pense comme pascal sa serait super lol

  4. – L’idée est excellente de cette  » Asiavision  » d’autant plus que les chansons de ces pays sont très agréables à écouter et sont incomparables avec les chansons européennes.

    – Evidemment je pensais à la même chose pour l’Australie : sa place serait logiquement dans ce concours dès que la première édition sera effectivement en place. Et un échange des vainqueurs respectifs dans le concours suivant pourrait être une bonne idée.

  5. Moi qui ait été un grand fan de Jpop durant toute mon adolescence, je vais attendre ce concours religieusement!
    Et puis je serais pas contre faire un pont entre les deux évenements… Avec un peu de chance, ca pourrait peut-être résoudre quelque problèmes géopolitiques ^^
    North Korea 12 points ! MOUAHAHAHA

    1. – Et que dire des pays du Golfe Persique ? Je ne sais pas si tous vont accepter d’y participer et pour certains, je crains fort qu’ils n’envoient que des hommes à chaque fois… Et comment la Chine et Taïwan vont cohabiter ? L’Inde et le Pakistan ? Et j’en passe… Il y a beaucoup plus de conflits qu’en Europe, et comme je l’ai lu, s’il y a au final 20 participants ce serait un maximum !

    • Capucine on 18 août 2017 at 23:49
    • Répondre

    Énorme fan de J-musique (qui doit bien représenté 80 % de tout ce que j’écoute) je trépigne d’impatience !!!

    Mais du coup, pourquoi ça ne s’appelle pas Asiavision ? (bon c’est peut être qu’ils tenaient à l’estampiller Eurovision pour pas qu’on oublie d’où l’idée de base vient)

    Je me demande si la Corée du Nord sera invitée. On la retrouve bien au J-O tout ça et vu que l’Eurovision à quand même pour but de réunir tout le monde… et je ne peux pas m’empêcher de penser à l’Ukraine et à la Russie qui étaient quand même empêtrer dans un sacré conflit. Mais bon la situation en ce moment pour la Corée du Nord est quand même grave tendu du string. Je ne sais que penser…

    1. le terme Asiavision etait deja déposé par un reseau de chaines d info du continent.
      En plus la marque « Eurovision » etant populaire, il a sans doute eté jugé utile de la mettre en avant.

      je n avais pas reflechi aux implications géopolitiques dans la zone mais c est vrai qu il y a de sacrés pays ennemis…

        • Capucine on 19 août 2017 at 12:17
        • Répondre

        Ah d’accord, merci pour l’explication de l’Asiavision. ^^

  6. Plusieurs questions se posent et titillent forcément notre imagination de fans.

    1) Le choix de la langue : imposeront-ils la langue nationale ou accorderont-ils une liberté totale ? L’Australie, la Nouvelle-Zélande et peut-être l’Inde seraient favorisées dans le premier cas et ce serait intéressant de découvrir les tonalités mélodieuses du vietnamien, du malais, du cantonais, du tagalog…Dans l’autre cas, on observerait un formatage plus proche de la mondialisation que des riches cultures asiatiques.

    2) Serait-ce le même système de points ? Au lieu des fameux 12 points, ce petit Graal du côté européen, on pourrait très bien imaginer un autre système de votation avec d’autres notes.

    3) La question des votes géopolitiques. Du côté de l’Oural, nous les prenons désormais avec amusement, plus qu’avec consternation ; nous avons fini par comprendre qu’ils ne sont pas si importants que ça. Mais au-delà de la route de la soie, comme ces populations manquent peut-être de recul, de détachement surtout quand c’est nouveau, les votes d’affinités ou de complaisance risqueraient d’embraser l’opinion locale, d’attiser les sensibilités du public asiatique.

    4) Lors de l’attribution des points, inviteront-ils un ou plusieurs jury(s) européen(s) à exprimer ses préférences, histoire d’internationaliser davantage ce concours et de créer un lien avec le continent fondateur ?

    5) Nous imiteront-ils en optant pour le mode de désignation de la ville-hôte : le pays vainqueur organise l’édition suivante ? . Mais on a vu les limites de ce système même si elles sont amoindries par l’enveloppe budgétaire de l’UER. Ce serait exotique si les Fidji ou Macao gagnent et organisent le prochain concours ! Sans parler du Qatar qui veut tout avoir !

      • Bêta X on 19 août 2017 at 14:42
      • Répondre

      Tes questions de fans m’ont fait éclater de rire 😀 Moi aussi ce concours me fait poser des tas de questions de ce genre alors qu’il n’a même pas encore commencé 🙂 On n’en sait presque rien encore ! Les dates, la ville-hôte et plus intéressant, les pays participants ! Pour info seuls les membres actifs de l’Union des Radio-télédiffuseurs d’Asie-Pacifique seront autorisés à y prendre part, donc exit Macao. J’en ai compté 40 sur une liste fournie par wikipédia de l’URAP, mais il semblerait qu’il y en ait 42 comme indiqué ici => https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Concours_Eurovision_Asie_de_la_chanson). Il s’agirait donc d’Hong Kong et de Tonga si je ne m’abuse.

      Je m’avance peut-être, mais étant donné que je suis océanien, que je suis l’actualité du continent (et de bien bien d’autres encore) et que je connais très bien la situation de certains pays, je pense qu’on peut déjà faire une croix sur les participations de Fidji (instabilité politique, difficulté à gérer son économie et probable désintérét de la part du diffuseur, le rugby étant la seule chose ayant de l’importance dans ces îles, participer à un concours de chanson n’aurait aucun intérêt), Kiribati (le pays fait face à une montée extrême des eaux de l’Océan Pacifique qui le submergera et l’engloutira dans les années à venir, donc je ne pense vraiment pas qu’il prenne part au concours, de plus que son économie est faible), la Papousie Nouvelle-Guinée (instabilité politique, très mauvaise gestion de son économie, ses ressources étant aux mains d’investisseurs étrangers malhonnêtes), les îles Salomon, Samoa (si ce sont les Samoa Occidentales qui contribuent à la participation du pays, mais si ce sont les Samoas américaines qui le font, le pays pourrait tout de même participer, ayant un budget plus conséquent par rapport à l’autre partie du pays), de Tonga (faible économie, désintérêt plus que probable, comme pour Fidji et Samoa, le rugby est un sport national qui est le seul centre d’intérêt de ses habitants, alors sa participation à un concours de chanson serait imporobable) et le Vanuatu (un autre de mes pays voisin avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande, qui est un pays à l’économie très faible, rien qu’avec ça, une participation pour l’Eurovision Asia est impensable).

      De même que nous pouvons déjà dire adieu aux participations de pays qui ne montreront aucun intérêt pour ce concours étant donné le contexte dans lequel ils vivent comme l’Afghanistan, la Jordanie ou encore le Pakistan. Il y a d’autres pays qui je pense ne prendront pas part à ce concours, mais je n’ai que peu de connaissance sur ces derniers (situation économique, affinités religieuses etc…) et pas de justifications réelles, mais je pense que leurs participations seraient hautement improbables. Je pense à l’Arabie Saoudite, à l’Azerbaïdjan, au Bangladesh, au Bhoutan, au Brunei, au Cambodge, à l’Egypte, à l’Iran, au Kirghizistan, au Laos, à l’Ouzbékistan, au Sri Lanka, au Timor-Oriental et la Turquie. Bref ! Toute une liste quoi x)

      Mais en tous cas, ce que dont on peut être sûr … c’est que l’Australie, Hong Kong et Singapour ont officiellement confirmé leurs participations provisoires au futur concours Eurovision Asia (qui me semble sera renommé en  »Our Song »). Les autres pays qui selon moi pourraient y prendre part sont au nombre de 15 ! Je pense aux pays que je n’ai pas encore cité : la Corée du Sud, la Chine, l’Inde, l’Indonésie, le Japon, le Kazakhstan, les Maldives, la Mongolie, le Népal, la Nouvelle-Zélande, les Philipinnes, le Qatar, Thaïlande et le Viêt-Nam. Le premier concours Eurovision Asia pourrait faire concourir ces 18 pays en tout ! Ce qui serait bien à mon avis 🙂

        • Bêta X on 19 août 2017 at 14:58
        • Répondre

        PS : j’ai déjà une wishlist d’artistes toute prête que j’aimerais voir concourir pour l’Australie et la Nouvelle-Zélande 😀 mdrrrr

        J’espère sincèrement que ce projet de concours de chanson international se concrétisera, je pourrais y prendre part si c’est Sydney qui sera la ville-hôte 😀 Et ce serait la première compétition internationale à laquelle je participerais avant la Coupe du monde de rugby à XV de 2019 organisée au Japon 🙂

        1. La Nouvelle-Zélande a une économie assez faible ? Mais il me semble qu’elle se porte mieux que certains pays d’Europe : Biélorussie, Bulgarie, Grèce, Moldavie, Macédoine. Ces pays participent volontiers à la grande fête annuelle.

          J’ai cité Fidji à titre d’exemple, tout en doutant de son intérêt pour le nouveau concours. C’est un cas de figure, un peu comme Saint-Marin et Monaco qui, pourtant lauréat une fois, n’a pas pu prendre en charge l’organisation de notre concours préféré.

          L’Azebaïdjan persiste à se croire européen. Il est membre des fédérations européennes des sports, par exemple. Ce pays turco-sovieto-perse ne lâchera pas l’Eurovision qui l’a tellement « gratifié » de ses bons points !

            • Bêta X on 20 août 2017 at 16:56

            Je n’ai pas écrit que la Nouvelle-Zélande avait une économie assez faible … j’ai écrit ça pour la PAPOUASIE NOUVELLE-GUINÉE ! 😉

            D’ailleurs, dans un reportage diffusé par Arte qui mettait en lumière un finlandais-russe parcourant les pays de l’ex-URSS, un vieux paysan azéri qu’avait rencontré ce finlandais lui avait déclaré que le pays voulait faire partie de l’Europe et qu’il avait même changé leurs billets pour faire en sorte qu’ils ressemblent aux billets d’euros … Je pense un peu comme toi, que l’Azerbaïdjan veut se donner une image de pays européen, mais personnellement, je n’en vois pas l’intérêt …. même si il devrait s’inspirer des régimes parlementaires européens comme en Norvège pour sa politique, qui n’est pas vraiment un modèle à suivre … mais qui vaut mieux que celle de sa voisine la Turquie (bien que peronnellement, aucune des 2 ne m’atttirent).

        • Quentin on 19 août 2017 at 17:31
        • Répondre

        Je pense que malheureusement, il y a un peu beaucoup de n’importe-quoi dans ton post, sans vouloir t’offenser.

        Dans un premier temps, la majorité des pays que tu as cité comme ayant des réticences à ce concours pour motifs religieux ont déjà pris part à des festivals ABU. C’est le cas de l’Iran, de l’Afghanistan entre-autre. Je t’invite à consulter la liste des pays ayant déjà participé à ces festivals, qui se trouve sur la page de l’Eurovision Asie 2018. D’autre part, comment ça le Vanuatu ne peut pas se permettre une participation au même titre que d’autres pays ? Ils ont déjà participé à ces compétitions entre télé-diffuseurs de la zone Asie-Pacifique.

        Et que fait-on des autres ? Brunei, la Birmanie (qui ne se porte pas trop bien d’ailleurs) le Bhoutan et le Khigirzistan n’ont pas eu de problème à participer à ses festivals également.

        Enfin, on peut relever le fait que la Turquie ne sera pas entourée par des pays de l’Europe de l’Ouest, donc peut-être que l’engouement sera un peu plus augmenté, du fait de la zone de diffusion ABU très excentrée.

        Et puis aussi, dernier point : L’économie des pays ne serait sans-doute pas un problème ni un obstacle à une future participation, puisque les frais seront -à mon avis- moindre, pour permettre l’entrée de nombreux pays à ce concours. Pourquoi faire un raccourci comme ça, sachant que l’Eurovision comporte déjà trois soirées, dont deux DF; alors que ce futur concours n’aura qu’une finale ? Je ne pense pas que l’UER l’ait exclu.

        Par contre, il est utile de noter que les chances de participation de l’Arabie saoudite, du Qatar et de l’Egypte semblent assez réduites en effet, contrairement à l’Afghanistan et l’Iran. Ces derniers ayant déjà participé à des concours semi-européens => Türkivizyon pour l’un (Iran), et deux festivals ABU pour l’autre.

        Sans rancune. 😉

          • Quentin on 19 août 2017 at 17:32
          • Répondre

          Pour Macao et d’autres pays non-indépendants, un service spécial existe et permettra à ce genre de régions semi-autonomes de pouvoir participer sans aucun problèmes. Et crois-moi que si Hong Kong peut participer, Macao sera de la partie également.

            • Yoyo360 on 19 août 2017 at 23:18

            Preuve supplémentaire : Macao et Hong Kong ont déjà participé aux Festivals ABU, donc ils pourraient. De toute façon, on verra bien qui participera. Le site officiel ne cite pas qui peut participer et les conditions. Que ce soit les membres de l’ABU reste une hypothèse très plausible, mas globalement non réellement confirmée

            • Yoyo360 on 19 août 2017 at 23:22

            En fait il y a deux types de membres actifs : les Full members, limités à deux par pays indépendants et les Additions Full Members, qui sont dans les zones non-indépendantes ou tout bêtement qui viennent de pays qui avaient déjà deux membres Full Members

            • Yoyo360 on 19 août 2017 at 23:22

            Listes ici http://www.abu.org.my/Membership-@-ABU_Members.aspx 😉

            • Quentin on 19 août 2017 at 23:28

            La plupart des pays sont membres de toutes façons. Puis comme tu l’as dit, y a les membres ayant une sorte de statut officiel, bien que non indépendant.

          • Bêta X on 20 août 2017 at 10:13
          • Répondre

          Offensé … mais sans rancunes 😉

          Pour ta gouverne, je n’ai jamais écrit qu’il y a des pays qui auront des reticences à participer pour motifs religieux ! Tu m’a donné l’impression d’avoir écrit quelque chose que je n’ai pas écrit ! Si tu relis mon commentaire tu liras ceci  »[…] il y a d’autres pays qui je pense ne prendront pas part à ce concours, mais je n’ai que peu de connaissance sur ces derniers (situation économique, affinités religieuses etc…) et pas de justifications réelles, mais je pense que leurs participations seraient hautement improbables […] » => Je ne connais pas les pays d’Asie que j’ai cité dans le 3ème paragraphe de mon commentaire sauf leurs situations économiques et les religions qui y sont pratiquées (parce que j’ai lu la fiche de ces pays dans mes tomes du Grand Larousse Encyclopédique et que je suis l’actualité sur France 24 dont certains de ses reportages parlaient de certains pays que j’ai cité), mais je n’ai jamais écrit qu’ils seraient réticents à une participation pour motifs religieux. J’ai juste le préssentiment que ces pays ne participeront pas, et de toutes façons, la SBS voudrait la participation d’au moins 20 pays, alors j’ai exclu les pays que je ne connaissais pas (excepté l’Azerbaïdjan, mais e pays n’a jamais pris part aux festivals ABU, et la Turquie, dont j’explique les raisons personnelles pour lesquelles je ne verrai pas le pays particper à l’EASC) , et j’ai avancé la participation de pays que je connaissais et qui pour moi, avaient une forte chance de prendre part à l’EASC.

          Le fait que certains des pays (dont j’ai ecarté personnellement la possibilité d’une participation à l’EASC) ont participé à des anciens festivals ABU et qui pour toi n’auront aucun problème pour participer au concours n’est pas suffisant pour moi (Brunei, le Kazakhstan, le Kirghizistan que tu as cité n’ont participé qu’à 2 éditions sur 5 de l’ABU Fest TV et se sont retirés depuis, excepté le 2ème pays cité). L’EASC sera totalement différent des festivals ABU puisqu’il se basera plus sur le concours Eurovision européen et en aura plus les caractéristiques, il sera diffusé en direct et en simultané par tous les diffuseurs qui y prendront part, pas comme aux festivals ABU. De plus que ce concours sera sûrement prestigieux au vu des pays qui sont approchés pour y participer, et des autres ayant confirmé leur participation provisoire. Et donc, les frais de participations seront assez conséquents, c’est pourquoi j’ai écarté la participation du Vanuatu dont je connais la situation. L’archipel est voisin de mon pays (la Nouvelle-Calédonie), je le connais bien mieux que toi, il a fait face à d’enormes dégâts matériels causés par des cyclones et dépressions tropicales l’ayant traversé depuis 2015, et a peiné à se reconstruire, si ses pays voisins, dont le mien (j’ai participé avec mon lycée de l’époque à l’envoi de fournitures scolaires pour le pays en 2015 d’ailleurs), et les organisations humanitaires comme la Croix Rouge ou d’autres d’Australie et de Nouvelle-Zélande ne lui sont pas venus en aide, alors pour moi une participation à l’EASC reste impossible. L’économie du pays est encore faible et fragile même si cela s’est amélioré cette année. Et d’ailleurs, je dois te faire remarquer que le pays n’a jamais participé à l’ABU version TV, mais à la version radio seulement (comme le Bhoutan que tu as cité plus haut) ! Ce qui lui a sûrement presque rien coûté du tout étant donné que c’est le diffuseur national australien ABC qui s’est chargé sa participation ! Le savais-tu au moins ? Qu’il y avait 2 sortes de festivals ABU ? Un diffusé par radio et l’autre par la télévision ? Mais après si le pays prend part à la compétition en 2018, alors j’aurais tort et me serai trompé sur toute la ligne, mais je reste catégorique sur une non-participation du pays toutefois. Ainsi que sur celles des autres pays d’Océanie membres actifs de l’ABU (excepté l’Australie et la Nouvelle-Zélande) l’économie de ces pays sont faibles et SERONT un obstacle à une participation. Mais je m’avance trop, il faudra attendre 2018 pour avoir une liste de participants, le temps nous donnera des réponses 😉

          Je n’ai pas cité la Birmanie dans mon commentaire, qui d’ailleurs se fait appeller Myanmar au passage, tout simplement parce que selon la page wikipédia de l’EASC est indiqué ceci  »seuls les membres ACTIFS de l’ABU peuvent participer au Concours. Ils sont au nombre de quarante-deux » et que pour connaître ces 42 pays j’ai consulté cette liste-là sur laquelle le pays n’y figurait pas (de même que Tonga) => https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Union_de_radio-télévision_Asie-Pacifique. Mais j’aurais dû consulter celle du lien partagé par Yoyo juste au-dessus. J’inclus donc le pays à ma liste de possibles participants à l’EASC et qui augmente donc à 19 🙂

          Je n’ai pas inclus la Turquie dans ma liste de pays au-dessus à cause du contexte politique que le pays vit actuellement et surtout parce que le président Erdogan semble plus s’intéresser à la participation du pays aux compétitions sportives (et aux compétitions de football particulièrement comme le fût montré dans un reportage fait par France24) qu’aux compétitions musicales. Bien que le pays ait participé au Festival ABU TV en 2014 et 2015, MAIS s’est retiré en 2016.

          PS : dans les 15 pays qui je pense pourraient prendre part à l’EASC outre ceux ayant confirmés leur participation provisoire, j’en avais oublié un : la Malaisie !

            • Quentin on 20 août 2017 at 14:00

            Ce que je retiens surtout, c’est une extrapolation des choses en disant que ça sera similaire au format de l’ESC. Certes, mais les frais seront -encore une fois- moindres, si la SBS vise les 20 participants.

            Pour ta gouverne d’ailleurs, le Bhoutan a participé au festival ABU de la Radio avec son propre télé-diffuseur, ce qui fait qu’ils pourraient très bien participer à l’EASC sans aucun problème. Cependant, je ne nie pas les problèmes pour le Vanuatu à participer, ainsi que plusieurs autres pays qui n’ont pas une économie très stable. Mais encore une fois, peu de détails sont connus sur les contraintes d’une participation à l’EASC, au vu de la situation économique en Asie à l’heure actuelle. Tu peux donc pas dire que les coûts seront exorbitants, au vu des pays approchés pour participer.

            « Je ne connais pas les pays d’Asie que j’ai cité dans le 3ème paragraphe de mon commentaire sauf leurs situations économiques et les religions qui y sont pratiquées (parce que j’ai lu la fiche de ces pays dans mes tomes du Grand Larousse Encyclopédique et que je suis l’actualité sur France 24 dont certains de ses reportages parlaient de certains pays que j’ai cité), mais je n’ai jamais écrit qu’ils seraient réticents à une participation pour motifs religieux » => Dans ce cas, il ne faut pas pousser ta réflexion à ce point, si tu n’es pas assez renseigné sur l’économie globale des pays, ainsi que leur réelle volonté à participer, et que tout ça est basé sur des fiches et des reportages vus brièvement à la télévision. Comme tu l’as dit avec le Vanuatu, certains pays bénéficieront très certainement d’aides afin de pouvoir participer et d’atteindre le nombre visé par la SBS.

            Cependant, je suis d’accord avec toi sur un point : Je vois très mal comment Kiribati pourrait participer, car la situation du pays à l’heure actuelle est très bancale.

            M’enfin bon, ce que je te reproche est aussi valable pour moi d’un autre côté, puisque j’extrapole aussi de façon optimiste sur le futur du concours. 😉

            Sans rancunes. 😉

            • Quentin on 20 août 2017 at 14:05

            « Le savais-tu au moins ? Qu’il y avait 2 sortes de festivals ABU ? Un diffusé par radio et l’autre par la télévision ? Mais après si le pays prend part à la compétition en 2018, alors j’aurais tort et me serai trompé sur toute la ligne, mais je reste catégorique sur une non-participation du pays toutefois. Ainsi que sur celles des autres pays d’Océanie membres actifs de l’ABU (excepté l’Australie et la Nouvelle-Zélande) l’économie de ces pays sont faibles et SERONT un obstacle à une participation. Mais je m’avance trop, il faudra attendre 2018 pour avoir une liste de participants, le temps nous donnera des réponses  »

            Ah oui, j’avais oublié ce passage également. Etant donné que je contribue pas mal à cette page et aux autres pages ayant un rapport avec l’Eurovision avec Yoyo360, je pense que je suis assez bien informé sur le système sur lequel se base ces deux festivals pour argumenter proprement et être assez clair dans mes explications. 🙂

            Par ailleurs, c’est officiellement « Myanmar », bien qu’on peut nommer le pays « La Birmanie » sans aucun problème. En outre, concernant la participation de ce pays, je dirais qu’elle est assez probable, comme celles des pays mentionnés dans la première liste sur la page Wikipedia. (« Pays ayant déjà participé à un Festival ABU »)

            Donc ouais, je sais que ça irrite des deux côtés également, mais je pense que -sans prétention aucune- je suis mieux renseigné que toi au niveau du fonctionnement et des possibilités de participation de tous ces pays. Crois-moi que s’ils ne pouvaient pas participer à un de ses deux festivals, et qu’ils n’en avaient pas les moyens, je pense qu’ils ne le feraient tout simplement pas dans le seul but de se montrer sur scène. 😛

            • KaYan on 20 août 2017 at 14:29

            He c quoi cette battle ? Quentin d’ordinaire si doux que se passe-t-il mon ami ???

            • Quentin on 20 août 2017 at 15:50

            Rien du tout ! 😉

            • Bêta X on 20 août 2017 at 16:29

            Plus du tout offensé et ravi que tu me répondes 😉

            Il y a dans mon commentaire du dessus des fautes d’ortographes, des mots oubliés, la répétition du mot  »pays », des conjonctions de coordination en trop qui donnent un sens approximatif à ce que je voulais signifier et une forme déplorable à mes phrases … bref, en résumé, je trouve mon commentaire du dessus incomplet … et je déteste ça. J’aurais dû me relire avant de le poster, je le trouve horrible …. Je n’ai plus la force d’argumenter, de poster des commentaires complets et des réponses judicieuses comme avant, je ne te donnerais plus de réponse aussi longue que celle du dessus, du moins, excepté aujourd’hui (la flemme m’a atteint à tel point cette année xD) et j’avais espéré ne pas devoir à te fournir + d’explications si tu avais mal compris mon commentaire (de toutes façons, maintenant je suis obligé de le faire), mais ça me rassure que tu me répondes, ça signifie pour moi que mon commentaire n’était pas terrible et que tu m’as compris. Bref ! Je te remercie en tous cas de tes réponses Quentin 😉 (j’envie ta capacité à avoir écrit tes deux commentaires assez rapidemment, j’ai mis 6 heures à confectionner le mien xD).

            Je devrais donc arrêter d’extrapoler et de croire que l’EASC se déroulera exactement comme l’ESC ou de poser à l’avance des contraintes à certains pays pour une participation avant que ce concours ne prenne forme, même si je crois toujours à une non-participation des îles océaniennes pour les causes que j’ai cité plus haut (bien que leurs participations ne me dérangeraient pas plus que ça, au contraire je voudrais tellement que les îles océaniennes prennent part à l’EASC et qu’elles montrent en chanson la beauté et la richesse de leurs différentes cultures au monde entier, surtout celles de la culture des îles polynésiennes, dont je suis originaire 😀 c’est juste que je suis un pessimiste…. qui est pourtant tout le temps positif … je suis un paradoxe à moi toi seul xD).

            J’ai poussé ma réflexion un peu trop loin sur les éliminations de certains pays d’Asie à cause du peu d’info que j’avais sur eux, tu as raison, je n’aurais pas dû le faire, mais sur les pays d’Océanie, je ne peux pas me tromper dessus. J’ai accès à des informations sur ces derniers constamment, dans mes journaux télévisés qui font état de l’actualité nationale (infos relatives à la France métropolitaine), régionale (Océanie, autres îles d’Outre-Mer et Asie) et locale (Nouvelle-Calédonie) ou encore sur France Ô, qui fait régulièrement des reportages sur les pays du Pacifique, mais aussi grâce à la connaissance de mes parents sur cette région, ou encore à celle de mes professeurs d’Université étant donné que je suis étudiant en licence de Géographie et d’Aménagement du territoire et que la plupart de mes cours portent sur l’étude des pays d’Océanie, c’est donc pourquoi je peux avancer des hypothèses de non-participation de leur part, connaissant bien la situation de ces pays. Mais je m’avance trop, comme tu l’as écrit, des aides peuvent très bien être apportées pour leur participation, il est trop tôt pour que j’écarte des pays à concourir au futur EASC en construction. Qu’ils soient océaniens ou asiatiques ^^

            Je suis content qu’on se trouve enfin un point sur lequel on peut être d’accord, même si c’est indécent pour moi de l’être en sachant que ce point d’accord en question est la situation de Kiribati qui empêche une future apparition à l’EASC. Le pays et ses habitants sont gravements touchés à cause du réchauffement climatique qui augmente le niveau des mers et qui engloutit le pays petit à petit. Si ce problème environnemental n’est pas réglé en urgence (surtout avec les États-Unis qui n’ont pas aidé du tout en se retirant des accords de la COP de Paris) le pays n’existera plus dans quelques années et ses habitants seront obligés de se réfugier en Nouvelle-Zélande, qui a déclaré la première à être prête à accueillir le peuple de Kiribati, si leur pays venait à disparaître. C’est pourquoi je t’avais écrit plus haut que Kiribati, bien que membre de l’ABU, a d’autres préoccupations plus importantes que de participer à l’EASC, tu l’as compris et je t’en remercie 😉

            Ahaha y’a pas de mal à ça d’extrapoler de façon positive sur le résultat de ce futur concours ! 😉 C’est normal d’être optimiste sur l’EASC, il est tout nouveau et c’est excitant de savoir qu’il ne sera pas organisé en Europe, mais après, j’essaye d’avoir les pieds sur terre et d’être pessimiste parce qu’il faut bien l’avouer que ce concours imposera très bientôt des contraintes à certains pays, comme pour l’Eurovision européen. Cependant, je ne devrais pas trop l’être, les miracles existent, peut-être qu’il n’y en aura pas, de contraintes 😀

            Ahahaha et excuse-moi pour mon  »le savais-tu » et la suite 😀 Je ne savais pas que tu étais contributeur de ces pages ! La honte que je m’prends x) Et je m’excuse encore pour mes explications vagues, trop poussées et floues. Comme je l’ai écrit plus haut, cette année j’ai la flemme d’écrire mes commentaires, alors je les bâcle un peu x)

            J’ai inclus Myanmar dans ma liste de pays qui pourraient participer au futur EASC parce que je pense que le pays a une situation économique stable et qui pourrait lui garantir une participation, en me basant sur le fait qu’il ait participé au concours Miss Univers ces 5 dernières années, et que les frais de participation de ce concours de beauté sont les plus exorbitantes que dans tout autre concours (mais je ne sais plus d’où je tiens ces infos) ! J’en ai donc déduit que le pays avait les moyens de participer à un concours comme l’EASC, que je pensais jusqu’à maintenant qu’il imposerait des frais de participation aussi conséquentes que celles de l’ESC, mais ce qui sera finalement à déterminer à l’avenir.

            Effectivement, c’est sûr que tu es plus renseigné que moi, Quentin, sur les pays d’Asie (sans penser que tu es prétentieux, la vérité ne se cache pas) 😀 Je m’arrêterais alors avec mes listes de pays asiatiques à éliminer d’office pour une participation à l’EASC 😉 mdr

            Mais pour les pays d’Océanie, je me répète un peu, mais c’est moi l’expert en la matière 😀 Ahahaha (avec une prétention qui se sent à plein nez ^^ J’suis un gros crâneur dans la vie réelle, sorry d’avance ^^)

            • Quentin on 20 août 2017 at 19:37

            Ne t’inquiète pas, je peux être prétentieux dans la vraie vie, et ça ne me dérange pas vraiment. 😉

            Merci pour ton commentaire Bêta X, au plaisir !

            • Bêta X on 22 août 2017 at 23:01

            Merci à toi Quentin … tu m’as éclairé sur certains points, et m’a fait comprendre qu’il fallait arrêter de tirer des conclusions sur certaines choses sans en avoir une totale connaissance 😉

            Oh et puis, petit cadeau => https://youtu.be/ausm7Agez7Q

            C’est une chanson (et son clip) sortie il y a 2 semaines de ça par mon groupe préféré : Te Vaka ! ❤ C’est un groupe néo-zélandais que je connais depuis mon enfance et dont j’ai toujours écouté les chansons. Ce groupe rassemble des artistes venant de plusieurs îles polynésiennes (Tokelau, Samoa, îles Cook, Aotearoa etc …) et chante des chansons majoritairement en tokelauan, et rarement en d’autres langues polynésiennes ou en anglais. C’est le groupe que je voudrais voir représenter la Nouvelle-Zélande à l’Eurovision Asia Song Contest 😀 En plus que j’ai lu sur Eurovoix que TVNZ a exprimé son intérêt à prendre part au concours ! C’est absolument génial ! 😀 J’espère que d’autres pays d’Océanie exprimeront leur intérêt ^^

            Je voulais te partager ce clip …. et si tu avais un avis sur ce dernier, j’aimerais bien le connaître ^^

            PS: Te Vaka a composé toutes les chansons que l’on peut entendre dans le dernier dessin animé Disney :  »Vaiana la légende du bout du monde » 😉

  7. J’espère que la plupart vont chanter dans leur langue.
    et j’aimerai savoir quel mois cela va se passer.

  8. C’est une super nouvelle ! l’Asie aime la musique et les karaoké 🙂 donc je pense que cela devrait bien fonctionner je vois bien Japon, Chine, Corée du Sud, Australie, Nouvelle Zélande, Taïwan, Thaïlande, Malaisie, Laos, Vietnam, Singapour, Indonésie participer et avec des propositions musicales très variées je pense ! Je regarderai avec beaucoup d’intérêt merci Pauly de cette nouvelle 🙂

    • Quentin on 19 août 2017 at 13:01
    • Répondre

    Un seul bémol : La participation de la Corée du Sud. Je hais leur industrie musicale.

  9. Un concours impulsé par hasard par la Chine et l’Australie… la Chine parce que l’UER n’est pas très chaude pour sa participation à l’Eurovision (ce qui serait du grand n’importe quoi) et l’Australie qui a compris qu’elle n’était pas en odeur de sainteté en Europe (au vu de la tôle qu’ils se sont pris au télévote)…

    C’est bien, bonne nouvelle, depuis le temps qu’ils en parlent… Que ces pays fassent leur propre concours, qu’il connaisse le succès et les difficultés que l’Eurovision a traversés et qu’il perdure avec le temps…

      • Quentin on 19 août 2017 at 19:54
      • Répondre

      Sauf que l’Australie sera le seul pays non-européen à être invité à chaque fois.

      1. L’Australie est invitée parce que l’UER cherche du fric tout simplement

        1. refrain connu…vous etes quelques uns ici à vouer aux gemonies l Australie depuis qu elle participe…

          moi j essaye d etre plus pragmatique. J ai vécu des emotions au concours grace à eux (surtout grace à Dami Im). du coup je les aime et souhaite les voir longtemps parmi les participants

            • Francis on 20 août 2017 at 16:02

            Ne pas accepter la participation de l’Australie au concours n’implique pas nécessairement qu’on n’aime ni le pays ni ses productions musicales ! L’amalgame commence à être pénible.

            • Bêta X on 20 août 2017 at 16:44

            C’est pourquoi j’aimerais qu’on arrête avec les  »l’Australie, un pays riche que l’UER fait participer pour son fric » … c’est pénible à la fin de lire ça, on ne peut pas être en paix avec sa présence et faire avec ? J’ai l’impression qu’on se chercher toujours des conflits ! Faisons la paix avec ce sujet et arrêtons de parler de ça 🙂 (j’suis en mode soldat de la paix, alors que c’est moi qui fais tout un cinéma sur ça -_- lol)

            Excuse-moi pour mon post d’en-dessous Juju !

            Et non, Francis, je ne veux pas que l’Australie fasse partie du Big Five ! Est-ce que mes propos tendent à penser ceci de moi ? Je t’assure que non … c’est juste que je me suis un p’tit peu (beaucoup) emporté …

            Oui bon, le message est passé, j’avoue, l’Australie à l’Eurovision, c’est incongru. On peut passer à autre chose maintenant ? Ou nous passerons le mois d’août à débattre sur ça ? 😀 Non, plus sérieusement, je m’excuse encore de mes propos, j’espère qu’ils passeront inaperçus et seront aussi vite oubliés que la chute d’Elhaida Dani en première demi-finale après s’être qualifiée en finale 😀 Love love peace peace !

          • Bêta X on 20 août 2017 at 10:49
          • Répondre

          Critiquer comme toi, la présence australienne à l’Eurovision parce que le pays est riche et qu’il paye grassement l’UER, alors que la France fait partie du Big 5, les plus importants contributeurs financiers de l’UER, et qui fait aussi partie entre autres du G7 (alors que l’Australie ne fait partie que du G20) et des plus grosses machines à sous d’Europe … hé bien permet moi de te dire que c’est insensé et que c’est d’une mauvaise foi la plus abjecte que j’ai jamais vu 🙂

          Est-ce que c’est assez pour toi ou t’en veux encore pour que tu arrêtes ces commentaires là ? 😀 lol

          J’avais dit que je n’aborderais plus ce sujet, mais j’en ai marre de voir des commentaires de ce genre, et il fallait que je réagisse. Je ne le ferai plus à l’avenir. À plus !

            • Francis on 20 août 2017 at 16:00

            Je n’ai pas l’impression que Juju trouve normal que le Big5 existe. En tout cas, il ne s’est jamais prononcé sur le sujet (à titre personnel, j’y suis opposé, mais l’UER ne me demande pas mon avis ah ah). Pour ce qui est du G7, aucun de nous n’a son mot à dire, je crois, donc inutile de le lui reprocher. Surtout qu’on sent bien que tu aimerais que l’Australie en fasse partie tout en trouvant choquant que la France en soit membre ! C’est un peu aberrant.
            Quant à l’Australie à l’Eurovision, c’est aussi incongru que le Paraguay, par exemple, à un championnat d’Europe de football.

            • Juju on 20 août 2017 at 17:43

            C’est comme si un pays européen était accrédité à ce concours Asiavision contre versement d’une grosse somme pour participer à tout prix. Ca n’aurait aucune légitimité ni aucun bien-fondé. C’est tout.

            C’est quand même dingue qu’on me tombe dessus et que je me fasse incendier juste parce que je trouve incohérent la présence de l’Australie dans le concours et que je donne une raison valable. Faut se calmer les mecs… 🙁

            Je suis quand même libre de dire ce que je pense et d’avoir le droit de ne pas être d’accord avec la majorité pro-Australie.

            • ZIPO on 20 août 2017 at 18:55

            – Moi, je suis 200% d’accord avec toi Juju : j’ai toujours trouvé la présence de l’Australie incongrue dans le concours uniquement parce que ce pays ne fait pas partie du continent européen. C’est tout ! Je n’ai absolument rien d’autre à reprocher à l’Australie et je ne suis pas du tout anti-Australiens ! J’aurai dit exactement la même chose si le Japon ou le Canada participaient au concours de l’Eurovision : ce n’est pas leur place.

            – Après chacun voit midi à sa porte et toutes les opinions se respectent. Celle-ci est la mienne et je trouverai plus logique que le Vatican participe au concours : je sais, je vais provoquer des sarcasmes en disant ça mais premièrement, il a le droit d’y participer et il fait bien partie de l’Europe !

            • Quentin on 20 août 2017 at 19:42

            Par contre, le Vatican peut participer techniquement, étant membre de l’UER avec « Radio Vatican ». On peut très bien envoyer un groupe de nones ou de prêtres chanter. (sans rire)

            • ZIPO on 20 août 2017 at 20:38

            – C’est exactement à quoi je penser et je suis certain qu’il y aurait un public pour ce genre de groupes.

            • Quentin on 21 août 2017 at 00:34

            Le Gospel par exemple. Mais bon, c’est pas le genre du Vatican.

    • Antoine97 on 20 août 2017 at 12:43
    • Répondre

    Je suis super heureux de la création de ce concours que j’attendais! En tout cas, à vu les villes qui se proposent pour accueillir la première édition ça risque de claquer 🙂 Je pense que Sydney le ferait de manière assez « traditionnelle » type Eurovision normal mais si ça se fait à Hong Kong ou Singapour… les dépenses vont être gigantesques!

    Par contre, j’ai pas très bien compris les pays qui seront acceptés. J’ai pu comprendre que la Moyen-Orient était out (assez compréhensible) mais où se situe la limite? Je les vois bien accepter jusqu’à l’Inde, la Chine et la Mongolie mais tous les pays plus à l’ouest seraient exclus. En tout cas, à la base ils parlaient du sud-est de l’Asie et de l’Océanie donc c’est comme ça que je vois les choses.

    Qu’importe, trop content! 😀

      • Quentin on 20 août 2017 at 19:38
      • Répondre

      Tout ça se trouve sur l’article wikipédia dédié, rédigé par mes soins et ceux de Yoyo360 héhé.

    • Bêta X on 26 août 2017 at 11:18
    • Répondre

    https://eurovoix-world.com/vanuatu-tbv-wishes-compete-eurovision-asia/

    Le Vanuatu a exprimé son intérêt à participer à l’Eurovision Asia Song Contest 2018 …

    Je crois que j’aurais tort sur sa non-participation 😛 Le pays pourrait tout de même participer …. La hoooonte x) Bon, ça m’apprendra de ne pas m’avancer sur des choses et en tirer des conclusions hâtives (même si elles sont complètes) 😉

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :