Eurovision 2020 : cinq villes officiellement candidates

Ce matin, a eu lieu à Hilversum, au siège de la télévision publique néerlandaise, la remise officielle des candidatures pour la ville-hôte du prochain Concours Eurovision. Cinq cités néerlandaises ont envoyé une délégation et remis un projet détaillé aux triples organisateurs, la NPO, l’AVROTROS et la NOS : Arnhem, Den Bosch, Maastricht, Rotterdam et Utrecht.

Les délégués ont été reçus par la présidente du comité de direction de la NPO, Mme Shula Rijxman (ci-dessus). Étaient également présents les deux producteurs exécutifs de l’Eurovision 2020, Sietse Bakker et Inge van de Weer.

ARNHEM

Le maire de la ville, M. Ahmed Marcouch (ci-dessus, à droite), a remis le projet en personne à Mme Rijxman. Celui-ci était enveloppé dans le même tissu utilisé pour la confection du costume de scène de Duncan Laurence.

Le slogan retenu par la ville pour promouvoir sa candidature est donc Celebrate freedom. Arnhem veut en effet mettre en avant des valeurs essentielles telles que l’union, la fraternité et la liberté, la liberté d’être qui l’on souhaite.

La salle retenue est le GelreDome (ci-dessus), la plus grande des cinq.

DEN BOSCH

La ville était représentée par son conseiller à la culture, M. Mike van der Geld (ci-dessus, à droite). Le livret était placé dans une boîte lumineuse, en référence à une chanson populaire, dont les paroles étaient imprimées sur le couvercle : Et alors je pense au Brabant, car là brille encore la lumière. Den Bosch est en effet située dans la province de Brabant.

Le slogan promotionnel de Den Bosch est en néerlandais : Douze de groeten uit Brabant. Ce qui se traduit par « Douze salutations du Brabant« . La ville veut mettre l’accent sur l’esprit de fête propre à l’Eurovision et au Brabant, ainsi que sur les traditions d’hospitalité et de convivialité de Den Bosch.

La salle retenue est le BrabantHallen (ci-dessus).

MAASTRICHT

La maire de la ville, Mme Annemarie Penn-te Strake (ci-dessus, à droite), s’était elle-aussi déplacée en personne. Maastricht s’est fendu d’une vidéo promotionnelle.

Le slogan promotionnel retenu est, lui,Come closer.

La ville souhaite en effet créer une atmosphère intime et mettre l’accent sur l’unité et la créativité. Maastricht souhaite en outre se profiler comme la plus européenne des villes néerlandaises.

La salle retenue est le MECC (ci-dessus).

ROTTERDAM

La ville était représentée par son conseiller à la culture, M. Said Kasmi (ci-dessus, à droite). Celui-ci a longuement insisté sur l’expérience de la municipalité en matière de grands événements, citant le départ du Tour de France et les MTV Music Awards.

Le slogan promotionnel est Rotterdam for real. La ville souhaite en effet faire vivre aux participants une expérience unique et vraie. Rotterdam se présente comme une cité cosmopolite, ouverte à la diversité, à l’inclusivité et au talent. La municipalité a également réalisé une vidéo de promotion.

La salle retenue est l’Ahoy (ci-dessus).

UTRECHT

La ville s’est distinguée en envoyant sa candidature par porteur. La messagère a parcouru à vélo les vingt kilomètres séparant Utrecht de Hilversum. La municipalité souhaitait ainsi marquer sa différence et insister sur l’aspect durable de sa proposition.

Le slogan promotionnel reprend le titre d’une célèbre chanson gagnante : Making your mind up. Plus surprenant : la municipalité a estimé que la Jaarbeurs ne pourrait être rénovée dans les temps. Elle se propose donc d’accueillir les festivités sous une tente géante, juste à côté. Par ailleurs, la municipalité ne fournira aucun bus aux délégations. Toutes devront circuler via les transports publics ou les vélos mis à leur disposition.

L’équipe de production va à présent examiner ces cinq propositions et visiter les cinq villes candidates. Elle prendra sa décision finale dans le courant du mois d’août.

(14 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. ROTTERDAM ROTTERDAM ROTTERDAM vraiment un coup de cœur pour cette ville …..Vraiment sublime je connaissais pas mais j’ adore leur video et leur motivation….C’est eux mes favoris pour moi…

  2. – Si je devais faire un pari, et au vu des salles proposées, de la taille des villes et de leur notoriété, depuis le retrait d’Amsterdam, je suis persuadé à 90% que c’est ROTTERDAM qui obtiendra le sésame !

  3. Depuis le retrait d’Amsterdam, Rotterdam est la ville qui devrait remporter l’organisation du concours mais perso, j’aimerais être surprise par le choix d’une autre ville ce qui laisserait de l’espoir pour les autres villes qui se présenteraient dans les futurs concours mais je n’y crois pas.
    Comme slogan : j’aurais un peu changé celui de Arhrem , j’aurais plutôt choisi Celebrate Music puisqu’en fait il s’agit de fêter la musique

    • rem_coconuts on 11 juillet 2019 at 01:14
    • Répondre

    Pour un pays qui a la possibilité d’accueillir le concours ailleurs que dans sa capitale – ce qui n’est pas donné à tous en fonction des infrastructures disponibles ou non, je trouve intéressant que le concours ait lieu ailleurs qu’à Amsterdam même si ce choix m’aurait ravi. J’ai l’impression que le processus de sélection est plus transparent et publicisé que les autres années, avec la mise en ait de slogans, de concepts, d’idées quant à l’organisation. Sur le papier Rotterdam est favorite, mais attention aux autres (Utrecht me semble en retrait de par sa proposition d’une grande tente) et particulièrement à Maastricht qui aurait les faveurs de l’EBU car ville indéniablement européenne de par le célèbre traité fondateur de l´UE qui y a été signé. Moi je dis: que la meilleure gagne !

  4. A titre personnel, je suis attiré par l’audace et l’originalité de la proposition d’Utrecht. Dans la situation actuelle, jouer la carte de l’écologie avec la mise en avant des transports en public et particulièrement des vélos (symbole des Pays-Bas) peut être une idée très intéressante pour le concours. De plus, si bien planifiée et réalisée, l’idée de la tente géante peut donner un rendu assez inattendue et spectaculaire… j’attends de voir les plans ! Mais j’ai peur que malheureusement les organisateurs ne veuillent pas prendre ce risque…

    Parmi les autres villes, mon choix se porterait en deuxième lieu sur Maastricht, dont j’aime beaucoup l’aspect de proximité et qui me parait une ville culturellement riche et vivante.

  5. D’après nos divers amis néerlandais, à mes frères et moi, Arnhem serait pour eux la grande favorite et ils sont persuadés qu’elle va être choisie pour son multiculturalisme important, son immense salle, sa facilité d’accès etc.
    Ensuite ils parient sur Maastricht et Rotterdam. A voir !

  6. Utrecht pour moi!!!!

    • Pascal C. on 11 juillet 2019 at 07:57
    • Répondre

    Étant assez féru des Pays Bas j ai la chance de connaître les 5 villes.

    D’un point de vue touristique Utrecht et Maastricht sont les plus jolies. Rotterdam vaut le déplacement et est largement la plus grande ville des 5 (et celle qui offre le plus de possibilités hôtelières ). Arnhem a un joli vieux centre mais les attractions sont vraiment circonscrite à quelques rues. Deb Bosch n’a pas d’attraits particuliers.

    Les dossiers semblent bien aboutis et j aime beaucoup le cérémonial de dépôt des candidatures : c’est transparent et représente déjà un événement en soi.

    Si je devais faire Mme Irma, je dirais qu’on peut exclure Den Bosch et Utrecht de la course à l’organisation. Le coup de la tente géante, si novateur que ça puisse être, ne séduira pas l’EBU.

    Arnhem a une salle vraiment sympa mais la ville a moins d’attrait si bien que je pense que le choix se portera sur Rotterdam ou Maastricht. Rotterdam semblait être le favori logique mais une bascule vers Maastricht semble s opérer.

    Un des avantages de cette ville est sa proximité avec l’Allemagne et la Belgique. Symboliquement ça aurait aussi un vrai impact . Le vieux centre est extremement joli. Dix ans après je m’en souviens encore très bien.

    Par contre je crains que ça coince au niveau des capacités hôtelières et qu’il faille aller se loger chez les voisins..

    Je reste team Rotterdam pour ma part..

  7. Maastricht n’est pas loin de ma ville, Liège. A peine 30 km.
    J’ai eu l’occasion d’aller au MECC, à l’occasion…d’une foire aux livres.
    Je me trouvais dans ce qui ressemble plus à un hall d’exposition qu’à une salle de concert.
    A la vue de cet espace, jamais l’idée qu’un Eurovision s’y déroule ne m’a traversé l’esprit !
    Une capacité de 20 000 spectateurs ? En fait, c’est un ensemble de trois halls distincts qui donne ce total purement hypothétique.
    Je pense que les responsables de l’EBU s’en rendront compte. Le MECC ne répond pas aux exigences en matière de technologie, de capacité, de configuration et de logistique.
    Et logiquement, l e choix se reportera sur Rotterdam.
    Les responsables de l’EBU sont séduits par la dimension européenne de Maastricht, proche de l’Allemagne, de la Flandre et de la Wallonie. En plus, les symboles forts du traité de Maastricht er d’André Rieu, natif du coin.
    D’abord, un certain nombre de pays candidats ne fait pas partie de l’UE. Et le concours est censé rester apolitique…
    Ensuite, pour les fans néerlandais, c’est une ville excentrée, trop loin des autres villes importantes du pays.
    Dans le sens inverse, pour nous, les Liégeois, c’est tout près. Et quand nous y allons, nous disons : »Je vais à Maastricht » et non « Je vais aux Pays-Bas ». Quand on dit ça, c’est plus loin, bien plus au nord, là où il y a tulipes, moulins, canaux, fromages et même vélos à profusion !

      • Charles Debaty on 11 juillet 2019 at 12:25
      • Répondre

      J’ai assisté à plusieurs reprises à des concerts au MECC et la salle contient (au maximum) 8000 spectateurs. Et il faut compter (à l’ESC) sur une importante infrastructure qui va empiéter sur l’espace « public ». C’est le gros point négatif de Maastricht et c’est dommage car la ville est superbe et très accueillante… pour moi, également idéal car à une quarantaine de kilomètres de mon domicile.

      1. Si ce n’est pas indiscret, j’imagine que vous vivez dans la province de Liège. Où, plus précisément ?

        Maastricht est en effet, une jolie ville. Et si sa capacité hôtelière est relativement limitée, elle pourra compter sur les hôtels des villes proches : Liège, Hasselt et Aix-la-Chapelle.

        1. Oui, j’habite entre Liège et Huy. Je ne pense pas que la capacité hôtelière soit un problème. Maastricht serait un excellent choix pour le cadre et l’ambiance… mais… Rotterdam me semble avoir tellement d’atouts !

            • J-F on 12 juillet 2019 at 08:42

            J’habite Liège et je prends le train pour travailler à Huy. Peut-être que de la fenêtre du train, j’aperçois furtivement votre logis mystérieux :).
            Si Masstricht est désignée et si la Belgique échoue encore une fois en demi-finale, ouh la honte ! D’autant plus que ce sont les Flamands qui auront la lourde responsabilité.

  8. Rotterdam me plait bien et leur vidéo de représentation est sympathique mais bon….on aura bientôt la réponse…lol.
    ….

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :