Eurovision 2020 : appel à candidature pour la ville-hôte

La télévision publique néerlandaise ne perd aucune minute. Onze jours après sa victoire à l’Eurovision, elle lance le grand appel à candidature pour la ville-hôte de la prochaine édition du Concours.

Les villes et régions intéressées peuvent dès à présent entrer en contact avec la NPO, l’AVROTROS et la NOS. Dans le courant du mois de juin, elles recevront tous les documents nécessaires pour constituer leur dossier de candidature. Elles disposeront de quatre semaines et devront donc le rentrer pour la mi-juillet.

Les responsables des trois diffuseurs visiteront ensuite les villes et régions dont les dossiers auront été retenus. Ils prendront leur décision en concertation avec l’UER et désigneront au plus tôt la ville-hôte de l’Eurovision 2020.

Pour rappel, pas moins de dix villes néerlandaises ont déjà fait part publiquement de leur souhait d’accueillir le Concours : Amsterdam, Arnhem, Breda, Enschede, ‘s-Hertogenbosch, La Haye, Leeuwarden, Maastricht, Rotterdam et Utrecht.

De son côté, l’Office de Promotion des Pays-Bas a pris parti. Le NBTC souhaiterait que l’Eurovision 2020 se tienne dans une ville néerlandaise moins connue et reconnue qu’Amsterdam. Ses préférences vont à Rotterdam, Maastricht et Arnhem. L’Office juge que la capitale néerlandaise croule déjà trop sous les touristes internationaux.

Par ailleurs, le NBTC souhaiterait que les visuels de présentation et les cartes postales tournent le dos aux clichés habituels sur les Pays-Bas (canaux, tulipes, gouda, sabots, moulins et vieilles peintures). Selon eux, la télévision publique aurait avantage à mettre l’accent sur tous les aspects méconnus et innovants du pays. Par exemple, ses technologies agraires, ses usines hightech, son art contemporain ou encore ses aménagements urbains économico-écologiques.

(16 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Rotterdam serait vraiment une bonne idée !
    Tourner le dos aux multiples clichés en serait une autre bonne idée.

    1. L’art contemporain fait partie des clichés des Pays-Bas, il y a eu beaucoup de peintres connus nés aux Pays-Bas, faire probablement 44 cartes postales sans aller dans les clichés, ils ont intérêt à trouver une sacrée imagination.
      Et Maastricht est quand même connu dans le monde.
      On saura sûrement la ville hôte et les dates sûrement en septembre comme d’habitude

      1. Lorsque je parle de clichés je pense surtout à moulin et tulipe ha ha.
        Ils ont de quoi faire pour donner une belle image des Pays Bas.

        1. Dimanche dernier je suis allé avec mon frère chez son meilleur ami à 20km de chez moi. Celui-ci est marié à une néerlandaise et ils ont 2 ados. Tout le temps que l’on y est resté, ils n’ont parlé que du futur concours lol, et de leurs rêves pour celui-ci. Dans les clichés ils vont pouvoir parler de la bouffe mdr qui est heu heu bizarre quoi ha ha. Une petite purée de patates à la vinaigrette, les tomates à la crème Chantilly sucrée, la mayo sucrée etc etc, ha ha ce ne sont pas des experts en gastronomie.

  2. Ouais enfin en environ 40 carte postal… Tu peux bien en faire une dizaine sur les clichés hein…
    M’enfin tant qu’ils nous font pas des cartes postales office du tourisme à la Azerbaïdjan 2012 et Allemagne 2011…

    1. Pareil que Jerem…les clichés peuvent etre sympa si c’est traité avec humour.

      C’est aussi ce qui fait venir les touristes…

  3. – Moi, je suis favorable à un mélange des deux : les clichés car c’est qu’on le veuille ou non l’ADN d’un pays ou d’une province, mais aussi faire découvrir d’autres spécialités moins connues d’un pays. Des cartes postales mixtes seraient donc bienvenues.

    – Enfin, je suis bien d’accord qu’Amsterdam n’a pas besoin d’une exposition supplémentaire : elle est déjà archi connue ; et Rotterdam, autre grande ville n’a pas encore eu l’occasion d’organiser le concours. C’est une opportunité à saisir.

  4. Une carte postale qui traite des technologies agraires, d’accord mais pour les tulipes, c’est mieux 🙂

    Je continue 🙂

    Une carte postale avec ses aménagements urbains économico-écologiques, c’est bien mais avec des canaux autour, c’est mieux 🙂

    Tout cela pour dire qu’il faut quand même qu’on sache que ça se passe aux Pays Bas 🙂

    Pour terminer,
    Je propose une carte postale sur une usine high tech qui fabrique de l’edam. XD
    Ok je sors…..

    1. Et une carta postale avec Dave !

      1. Zut! Je l’avais oublié celui là! lol..

      2. Je rappelle qu’en-dehors d’avoir commenté le Concours avec Marc-Olivier Fogiel en 2001 et 2002, Dave a été candidat à la sélection néerlandaise de 1969. Il a été battu par Lennie Kuhr (non, pas la soeur de Manu) qui devait remporter le concours quelques semaines plus tard. Donc, bon choix pour Madrid, mais mauvais choix question reconnaissance internationale.

        1. Je ne savais pas pour la sélection. Merci pour l’info 🙂

            • Yom on 30 mai 2019 at 21:05

            Cadeau :

            • marie on 31 mai 2019 at 10:12

            Merci 🙂
            Quel look!

    • EurovisioneurBZH on 29 mai 2019 at 22:17
    • Répondre

    Alors moi ça ne me dérange pas du tout les carte postale un peu cliché sur les lieux des pays ! Ils organisent donc ils ont le droit de faire un peu de pub pour leur pays !

  5. Rotterdam pour moi….sans problème…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :