Eurovision 2018 : coûts et recettes pour la France

Le site capital.fr a fait paraître un article fort intéressant sur le coulisses de l’Eurovision, et surtout sur son aspect financier.

Alors qu’il y a encore quelques années, les maisons de disques claquaient la porte au nez des organisateurs français de l’Eurovision, aujourd’hui elles se battent pour voir un de leur poulain sur la prestigieuse scène européenne. Car c’est une aubaine. Pour Guillaume Silvestri, producteur du label indépendant Low Wood et manager de Madame Monsieur, c’est carrément un cadeau du ciel : “Ils sont invités partout, de Hanouna à Drucker en passant par Yann Barthès, ils tournent dans toute l’Europe, ça n’arrête pas.”

Niveau chiffre d’affaires, c’est également excellent : une troisième place dans les meilleurs ventes de singles, et une chanson qui fait partie des 20 titres les plus diffusés en radio depuis plusieurs semaines.

L’article nous apprend également combien France Télévisions dépense pour le Concours. Au total, la facture s’élève à un million d’euro. Selon capital.fr, les frais de contribution pour passer directement en finale se montent à 392.000 euros. Le reste concerne l’émission en elle-même : salaire des commentateurs (Stéphane Bern perçoit 4.000 euros pour ses trois jours sur place), le salaire permanent d’une personne qui coordonne l’événement à l’année (on suppose qu’il s’agit d’Eduardo Grassi), les castings jusqu’au grand soir et les frais de déplacement de la délégation française qui compte 40 personnes.

C’est donc un coût de 600.000 euros qui revient à France 2 pour les trois soirées (hors contribution). C’est à peu de chose près ce que la chaîne dépense pour un divertissement du samedi soir. Sachant que l’Eurovision sera sans doute plus suivie qu’une émission de Patrick Sébastien (en tout cas on l’espère), le Concours est donc une affaire très rentable pour France 2.

Mais l’Eurovision, c’est aussi des recettes. On estime à 300.000 le nombre d’appels et de SMS surtaxés qui partiront de France pour les votes et 70.000 euros de droits seront générés pour la Sacem, par les trois minutes de Mercy chantées en direct ce soir. C’est plus que le coût de la robe estonienne.

Et si la France gagnait et organisait l’événement ? Le bon financement d’un concours reste un sujet périlleux. Tout dépend de la façon d’organiser l’événement. Jon Ola Sand l’admet : « Vienne s’en est très bien sortie, Malmö, en Suède, a retiré beaucoup de bénéfices touristiques, mais, pour Copenhague, l’affaire a été nettement moins rentable. »  On se souvient que le Danemark avait explosé son budget avec un coût estimé à 45 millions d’euros, pratiquement le double d’un budget dit « normal ».

Pour lire en entier ce passionnant article, c’est ici

 

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Merci Eurovista; c’est très intéressant. Je suis contente qu’enfin les journalistes français comprennet que l’eurovision ne revient pas plus cher qu’un divertissement lambda en France mais qu’il puisse rapporter beaucoup plus. En fait ce qui coûte le plus cher, ce sont les frais d’inscription au concours 392000 euros. Si je comprends bien tout le reste coûte 600 000 euros avec les frais qu’entraîne la délégation, je comprends pourquoi nos mises en scène sont très simples et dépouillés, il ne reste plus d’argent XD.
    Contente de constater que les maisons de disques récalcitrantes sont prêtes à se battre pour participer à l’eurovision. Si MM font un excellent résultat, EN janvier ou février prochain, on va avoir un Destination eurovision de folie…. et c’est tant mieux pour nous! 🙂 :):)

  2. Merci Eurovista. Il y a aussi plusieurs articles dans le Parisien de ce jour.
    dont un sur le dilemme « faut il regarder Thé Voice ou l’Eurovision ? »,

    Aussi une interview d’amour, invité de Thé Voice qui dit qu’il regardera l’Eurovision en coulisses

    1. Eurovision bien sur cher pascal j’ai suivi les demi finale de thé voice ces dernière semaines une cacophonique pour mes oreilles entre le sosie junior d’Elvis Presley , le top boy des 2 b3, le rocker scintillant insipide et la gagnante attitrée et seule du casting sachant un peu chante maelle qui pourrait être l ‘annee prochaine dans destination eurovision l’année prochaine comme d’habitude .. Donc vraiment quand on sait que c’est elle la gagnante ….pas de temps a perdre …sur tf1 même avec la trouille ils ont invite un dizaine d’artistes peur de audience….eurovision en force

  3. Les 392000 euros de contribution à l’UER n’englobent t-ils pas les services de l’organisme pendant toute l’année, en plus de l’Eurovision ?
    Je suis assez surpris du salaire de S. Bern pour trois jours de travail : nous sommes bien sur le service public et pas sur une chaîne privée. Trois soirées aux bonnes audiences par rapport à un prime classique, c’est sûr, c’est rentable ! Le total d’un million d’euros montre tout de même que FT ne néglige plus le concours comme avant et me paraît bien dépensé pour les soirées de mai (en sus de DE) que nous passons devant notre poste, contrairement aux 500000 euros de logos inutilement dépensés dernièrement. Espérons qu’en cas de victoire, le service public saura gérer aussi bien les moyens que les économies pour nous offrir une belle édition française. J’ai l’impression que la RTP a dû fortement maîtriser son budget cette année : absence d’écran led, pas d’openings, peu de magnétos, cartes postales tournées a domicile mais le spectacle est là…

  4. Si nos amis français atteignent le podium (je les vois finir 3e depuis un moment) cela va forcément élever encore le niveau de la saison 2 de DE et qui sait voir encore plus d’auteurs compositeurs talentueux y participer. Slimane avait dit qu’il pourrait composer une chanson pour 2019 mais qu’il ne la chanterait pas. Madame Monsieur semble aussi prêt à composer pour un chanteur ou une chanteuse. Moi j’adorerais que Julien Doré compose aussi un morceau pour quelqu’un idem Indila qui compose souvent pour les autres et surtout que l’on voit encore surgir des artistes qui composent et qui chantent leur morceau comme cette année.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :