Hello, chers amis de l’EAQ ! ! !

            C’est avec cet article sur la 5° Étoile gagnante du Concours à nous avoir quittés que je vais aborder la décennie la plus meurtrière pour les candidats de l’Eurovision. En effet, 81 d’entre eux – à ce jour – ont disparu depuis 2010. Et pas tous en raison d’un âge avancé, malheureusement. Certains ont été salués par les fans, bouleversés par leur départ, mais beaucoup d’autres se sont éteints dans l’indifférence générale, le public ayant oublié jusqu’à leur participation à notre compétition préférée. Rendons-leur donc hommage ici.

ÉTOILE # 85 : Teddy SCHOLTEN (1926-2010)

        Représentant les Pays-Bas au Concours 1959 à Cannes

        Titre interprété : Een beetje (traduction : Un peu)

        Classement : 1° sur 11 – 21 points

            Dorothea Margaretha van Zwieteren naît le 11 mai 1926 à Ryswick, dans la banlieue sud de La Haye. Son père, ancien acteur de théâtre amateur devenu régisseur et fondateur d’une compagnie théâtrale, pousse très tôt sa fille à monter sur les planches. La jeune Teddy n’en poursuit pas moins ses études au Lycée Catholique pour Filles de La Haye, avant de rejoindre une école de théâtre, ce qui lui permet de décrocher son premier rôle sur scène dans un spectacle du poète – dessinateur néerlandais Toon Hermans.

Toon Hermans

Image associée

            En 1944, elle fait la connaissance du chanteur Henk Scholten, qui à l’époque se produit en duo avec son acolyte Albert Van ’t Zelfde. Cette rencontre est déterminante pour Teddy, qui décide de devenir chanteuse… et d’épouser son mentor, en 1947. Avant même la naissance de leur fille unique, Renée, Henk écrit plusieurs chansons pour sa femme, qui les interprète dans un programme à la radio, De bonte dinsdagavondtrein. Quatre ans après leur mariage, le couple entreprend une carrière en duo, enregistre plusieurs albums de chansons pour enfants et produit des programmes télévisés et des revues de cabaret.

            En 1959, Teddy est appelée à la dernière minute par la télévision néerlandaise pour remplacer une autre artiste lors de la sélection nationale pour le Grand Prix Eurovision de la Chanson. Elle y interprète deux titres, De regen et Een beetje, qui se classent finalement aux deux premières places. Elle est alors préférée à John de Mol (qui a aussi chanté Een beetje ce soir-là) pour représenter son pays le 11 mars à Cannes.

John de Mol, Sr

Image associée

            Sur place, c’est un triomphe pour elle, et une deuxième victoire pour les Pays-Bas en quatre éditions! Een beetje (dont les paroles ont été écrites par le même auteur qui avait déjà donné le jour au texte victorieux de 1957) récolte 21 points – 7 de l’Italie, 4 de la France, 3 de l’Autriche et de la Belgique, 2 de l’Allemagne et 1 de Monaco et du Royaume-Uni. C’est un tel succès que Teddy enregistrera également la chanson en allemand, en français, en italien et en suédois.

            L’année suivante, la jeune femme participe à la Coupe d’Europe du Tour de Chant à Knokke, en compagnie notammant de Corry Brokken, la première gagnante néerlandaise au Concours. Elle entreprend aussi une carrière de présentatrice télévisée, animant avec son mari un nouveau programme pour la chaîne KRO, Zaterdagavondakkoorden, où elle accueille de nombreux artistes qui interprètent leurs derniers succès accompagnés d’un orchestre et de danseurs professionnels. Ils leur permettent ainsi de se faire rapidement connaître.

L’émission animée par Teddy et Henk

Résultat de recherche d'images pour "zaterdagavondakkoorden"

            En 1963, Teddy Scholten crée la toute première émission de caméra cachée diffusée aux Pays-Bas. Mais un an plus tard, le couple met fin à sa carrière et chacun se lance dans une voie bien différente: Henk devient directeur d’une fondation culturelle à but social, et Teddy incarne la baronne Schraeder dans une version néerlandaise de La Mélodie du Bonheur. Elle présente également les sélections nationales pour l’Eurovision en 1965 et 1966, et commente le Concours de Luxembourg.

La Mélodie du Bonheur, avec Julie Andrews

Résultat de recherche d'images pour "la mélodie du bonheur"

           1974 voit Teddy mettre un terme définitif à sa carrière artistique et s’engager auprès de la Croix-Rouge, au siège central de l’organisation à La Haye, au Département des Relations Publiques. Finalement, trois ans après le décès de son époux – consécutif à plusieurs opérations à cœur ouvert – survenu en 1983, Teddy Scholten prend sa retraite et se consacre à l’aquarelle, exposant avec beaucoup de succès.

Teddy Scholten en 2008

Résultat de recherche d'images pour "teddy scholten"

Elle décède dans sa ville natale le 8 avril 2010, des suites d’une brève maladie, entourée de sa fille, de ses deux petits-enfants et de ses trois arrières-petits-enfants. Selon ses volontés, elle est incinérée. Toujours simple et facilement abordable, elle a un jour déclaré: “Cela demeure un mystère pour moi. J’ai accompli tant de choses dans ma vie, mais tout ce dont les gens se souviennent, c’est de mes trois minutes à Cannes.” Une preuve supplémentaire de la portée extraordinaire de cet extraordinaire Concours!