Hello, chers amis de l’EAQ ! ! !

 

C’est à nouveau à un musicien que je vais m’intéresser aujourd’hui. Le premier des représentants de l’ex-Yougoslavie à disparaître – et par conséquent, le premier Croate à nous quitter – a foulé la scène de l’Eurovision en tant qu’accompagnateur, et non en tant qu’interprète. Comme pour d’autres Étoiles présentées dans cette rubrique, je n’ai pu réunir que quelques renseignements à son sujet, je suis donc partant pour toutes les informations que vous pourrez me donner !

 

 

ÉTOILE # 44 : Mustafa ISMAILOVSKI (1956-1999)

        Représentant la Yougoslavie au Concours 1988 à Dublin au sein du groupe SILVER WINGS

        Titre interprété : Mangup (traduction: Vaurien)

        Classement : 6° sur 21 – 87 points

 

        Mustafa Ismailovski, que ses amis et collègues musiciens surnommeront Muc, naît en 1956 en Croatie. Seulement âgé de 20 ans, il compose plusieurs chansons pour de grands noms de la musique de son pays, comme Dalibor Brun et Zdenka Kovačiček. En 1977, il rejoint le groupe Divlje Jagode, qu’il accompagne au clavier pendant deux ans et pour lequel il compose plusieurs titres. Il apparaît ainsi sur leurs singles Moj dilbere, Jedina moja, Patkica et Nemam ništa protiv.

1980 le voit rejoindre Srebrna Krila, où il officie en  tant que chanteur, compositeur et arrangeur. Le groupe, fondé en 1978 par Vlado Kalember (futur représentant yougoslave en 1984) et Dado Jelavić, connaît un triomphe avec Ana, qui devient le tube de l’été – sans que personne ne sache vraiment qui l’interprète. Malgré le départ de la chanteuse Adi Karaselimović, Srebrna Krila enchaîne d’autant plus les succès que la formation est invitée à participer à l’émission dominicale du célèbre animateur Saša Zalepugin. Le groupe donne 200 concerts chaque année et part même en tournée en Bulgarie et en URSS. À Moscou en 1983, 250 000 billets pour leur spectacle sont vendus en dix jours !

En 1981, le groupe participe pour la première fois à la sélection nationale pour le Concours Eurovision avec Kulminacija, qui termine troisième derrière Seid Memić-Vajta et Novi Fosili (futurs représentants en 1987). L’année suivante, Julija i Romeo ne termine que quatrième, s’inclinant à nouveau devant les mêmes concurrents.

En 1986, Mustafa s’impose comme le principal compositeur du groupe, et leur premier album se vend à plus de 600 000 exemplaires. Mais Vlado Kalember décide de quitter la formation, qui engage la jeune Lidija Asanović (elle n’a que vingt ans) comme chanteuse principale. La reconnaissance internationale vient au groupe en 1988 quand, enfin, ils remportent largement la sélection yougoslave pour le Concours Eurovision de la Chanson. À Dublin, Srebrna Krila – rebaptisé pour l’occasion Silver Wings – passe en dernière position et le titre Mangup rencontre un vrai succès puisqu’il termine à la 6° place avec 87 points – 12 de l’Islande, d’Israël et du Danemark, 8 du Royaume-Uni, 7 de la Turquie et du Luxembourg, 6 de la Suède et de l’Italie, 4 de l’Autriche et de la Grèce, 3 de l’Irlande et de la France, 2 de la Suisse et 1 de la Finlande.

Au cours des années 90, le groupe subit de nombreuses transformations. Lidija, après seulement un an de présence, est remplacée par Vlatka Pokos, puis par Vlatka Grakalić en 1994. L’année suivante, Srebrna Krila présente à la sélection croate, Dora, le titre Ljubav je za ljude sve, qui ne finit que 7° (juste derrière Boris Novković, qui représentera son pays en 2005). Parmi les concurrents, on remarque également Ivan Mikulić et Nina Badrić (qui défendront les couleurs de la Croatie en 2004 et 2012). En 1996, Divno je znati da netko te voli décroche la 9° place au Dora, cinq points derrière le même Ivan Mikulić.

À cette époque, Muc est déjà très malade. Il subit deux opérations chirurgicales (en 1993 et en mai 1999), qui l’éloignent de la scène. Il décède le 31 décembre 1999 (selon d’autres sources l’année suivante), entraînant à sa suite la fin du groupe avec lequel il a joué pendant presque vingt ans. Mais au printemps 2012, Vlado Kalember, Dado Jelavić et Slavko Pintarić annoncent leur désir de remonter le groupe dans le but de repartir en tournée dans les pays de l’ex-Yougoslavie. Ils prévoient aussi de sortir un nouvel album, ce qui sera fait dès le mois d’août.

Srebrna Krila en 2012

Résultat de recherche d'images pour "srebrna krila 2012"