Etoiles au Firmament (34) – Patricia

Hello, chers amis de l’EAQ ! ! !

 

L’artiste que je vais vous présenter aujourd’hui est un peu particulière. D’abord, elle a représenté deux pays différents (c’est la première dans ce cas parmi nos Étoiles au Firmament) et elle a à chaque fois été membre d’un groupe, et n’a jamais foulé seule la scène du Concours. C’est en tout cas la première native des Pays-Bas à nous avoir quittés.

 

 

ÉTOILE # 34 : PATRICIA (1952-1996)

        Représentant les Pays-Bas au Concours 1970 à Amsterdam, accompagnée de THE HEARTS OF SOUL

                        et la Belgique au Concours 1977 à Londres, au sein du groupe DREAM EXPRESS

        Titres interprétés : Waterman (traduction : Verseau)

                        et A million in one, two, three (traduction : Un million sur un, deux, trois)

        Classements : 7° sur 12 – 7 points et 7° sur 18 – 69 points

 

                   D’origine indonésienne, Patricia Maessen naît en 1952 à Harderwijk, au centre des Pays-Bas. Quelques années plus tard, la famille (Patricia a deux sœurs, Stella et Bianca) déménage à Veghel, dans le sud du pays. Les trois jeunes filles sont vite attirées par le monde de la musique, et commencent leur carrière dès la fin des années 60 comme choristes de la célèbre Dusty Springfield.

Dusty Springfield

Résultat de recherche d'images pour "dusty springfield"

            En 1969, elles enregistrent leur premier album sous le nom de The Hearts of Soul. L’année suivante, elles participent à la sélection néerlandaise pour le Concours Eurovision, qui doit justement se tenir à Amsterdam. Elles remportent la victoire avec Waterman face à de futurs participants, Ben Cramer, Sandra Reemer et Saskia & Serge. Leur qualification pose toutefois problème, car le règlement mis en place par l’Union Européenne de Radiodiffusion n’autorise que les solistes et les duos à prendre part à la finale. Qu’à cela ne tienne ! La délégation des Pays-Bas décide de présenter Patricia comme chanteuse principale, accompagnée de deux choristes, The Hearts of Soul. Mais le 21 mars, groupe ou non, les trois sœurs ne font pas recette. Elles ne se classent que 7° avec 7 points – 3 de l’Italie et de la Yougoslavie, et 1 du Royaume-Uni.

Cette année-là, c’est en fait un autre de leur titre, It’s great fun, qui rencontre les faveurs du public. En 1972, elles signent un autre succès, Oh complete Jesus, avec Marius Monkau. C’est encore aujourd’hui une chanson très populaire aux Pays-Bas, principalement au sein de la communauté protestante pratiquante.

Au milieu des années 70, les trois soeurs partent s’installer en Belgique, où elles forment le groupe Dream Express avec Luc Smets, que Bianca épousera. À l’été 1976, leur titre éponyme atteint la 2° place des classements flamands.

C’est donc pour elles l’occasion rêvée de proposer leur candidature à la sélection belge pour le prochain Concours de Londres. L’un des deux titres qu’elles présentent, A million in one, two, three – écrit et composé par Luc Smets – gagne la compétition, au détriment du groupe Two Man Sound qui s’était rendu célèbre en 1975 avec son tube Charlie Brown. Ce sera la 1° chanson proposée par le plat pays interprétée entièrement en anglais.

Le groupe Two Man Sound

Résultat de recherche d'images pour "two man sound"

Le système de points ayant changé depuis 1970, la contribution belge récolte plus de votes, mais retrouve la 7° place. Les Pays-Bas lui donnent 12 points (tiens, tiens…), le Royaume-Uni 10, l’Allemagne 8, le Portugal 7, la Norvège et Israël 6, le Grèce 5, l’Irlande, le Luxembourg et la Suède 4, et la Finlande 3 – soit 69 points au total.

En 1979, Patricia quitte le groupe, qui prend désormais le nom de LBS (pour Luc, Bianca, Stella). C’est à nouveau le succès dès le début pour la nouvelle formation, grâce à LBS et Uncle Jim. Alors que Stella et Bianca entreprennent parallèlement des carrières solo (Stella représentant même la Belgique au Concours de Harrogate en 1982), Patricia s’éloigne petit à petit du monde de la musique. On la reverra toutefois sur la scène de l’Eurovision, comme choriste de Sandra Kim en 1986 et de Plastic Bertrand en 1987.

Le 15 mai 1996, elle succombe à une hémorragie cérébrale. Elle n’a que 44 ans.

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Pascal on 26 septembre 2018 at 12:49
    • Répondre

    Je me rends compte que les Pays Bas ont longtemps mis à l’honneur des représentantes originaires de l’Indonésie : Sandra Reemer, Justine Pelmelay, Anneke Gronloh…

    1. C’est souvent le cas des pays qui avaient un grand empire colonial. Ainsi, le Portugal a plusieurs fois fait appel à des natifs d’Angola ou du Mozambique.

    • marie on 26 septembre 2018 at 18:46
    • Répondre

    C’est quand même quelque chose le look des années 70.
    Leur 2e participation, c’est l’année de la victoire française qui pour moi est largement méritée. Quelque soit le pays représenté, Patricia a fait deux fois 7e. C’est fou, n’est ce pas? Comme ça, pas de jaloux XD.
    44 ans c’est vraiment jeune pour partir.

    1. Je pense qu’on dira la même chose du look de notre époque dans quelques décennies LOL
      Patricia Maessen a donc un autre point commun avec Louis Neefs. Lui aussi s’est classé deux fois à la 7e place… mais pour le même pays, c’est vrai.

    • ZIPO on 26 septembre 2018 at 22:14
    • Répondre

    – J’ai toujours aimé des fratries qui décident de chanter ensemble car il y a en général une osmose naturelle dans les prestations. Là, je ne dis pas que ce n’est pas le cas, mais ça ne donne pas des prestations exceptionnelles, loin de là !

    – Même si je préfère largement la chanson de 1977 à celle de 1970, je dois dire que ça me laisse plutôt indifférent car c’est beaucoup trop ordinaire et vraiment sans originalité. Ca tient la route vocalement mais sans atteindre les sommets non plus…

    – Quant à la destinée de l’infortunée Patricia, elle est bien triste comme pour de nombreuses autres Etoiles au Firmament… . Je ne sais pas si elle avait l’étoffe d’une chanteuse-star, mais en tant que choriste ou de membre d’un groupe, elle avait toute sa place.

    1. Tu as raison pour les fratries, c’est d’ailleurs la 3° que je présente dans cette rubrique, après Günter Hoffmann et son frère, et les jumelles Sophie & Magaly.

      Comme toi, les deux chansons candidates au Concours évoquées ici me laissent de marbre, et je trouve leur classement assez généreux. Mais en effet, Patricia Maessen avait un joli filet de voix.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :