ETOILES AU FIRMAMENT (17) – BETTY MARS

Hello, chers amis de l’EAQ ! ! !

 

Parmi tous les records établis par la France au Concours Eurovision (premier pays à avoir remporté trois, puis quatre, et enfin cinq victoires), il en est un bien plus triste – c’est en effet la première nation à voir disparaître trois de ses anciens participants (ou cinq de ses ressortissants si on comptabilise Jacques Pills et Colette Deréal, représentant Monaco). Après Jean-Paul Mauric et Dany Dauberson, redécouvrons cette artiste à la voix merveilleuse qu’était Betty Mars.

 

 

ÉTOILE # 17 : Betty MARS (1944-1989)

        Représentant la France au Concours 1972 à Édimbourg

        Titre interprété : Comé-comédie

        Classement: 11° sur 18 – 81 points

 

Yvette Baheux, dernière d’une fratrie de dix enfants, naît le 30 juillet 1944 à Paris. Très tôt attirée par le monde du spectacle, elle prend dès l’enfance des cours de danse classique, de claquettes et de cirque à l’École du Spectacle. À l’âge de 16 ans, elle remplace au pied levé une danseuse tombée malade au Concert Mayol. Deux mois plus tard, elle est engagée pour trois ans comme meneuse de revue à Paris – elle se produira d’ailleurs très longtemps au cabaret L’Alcazar où elle réalisera un play-back sur Diamonds are a girl’s best friends de Marylin Monroe – avant de partir en tournée à Las Vegas et au Brésil. C’est à cette époque qu’elle prend le pseudonyme de Betty Mars,  beaucoup plus porteur que son vrai nom, il faut le reconnaître.

Le cabaret L’ Alcazar, où Betty est meneuse de revue

Résultat de recherche d'images pour "l'alcazar paris années 60"

La France ne se remet pas du décès prématuré de sa grande chanteuse Édith Piaf, et toutes les maisons de disques sont à la recherche d’une artiste dont la voix pourrait générer un succès équivalent. Mireille Mathieu ou Georgette Lemaire ont déjà débuté leur carrière quand Pathé fait enregistrer à Betty son premier 45 tours, Monsieur l’étranger, en 1971. Le titre reçoit le Grand Prix de l’Académie Charles-Cros et se classe parmi les meilleures ventes. L’année suivante, elle chante à Bobino en vedette anglaise de Thierry Le Luron.

Remarquée dès lors par l’ORTF, la jeune femme est invitée à participer à la sélection nationale en vue du Concours Eurovision qui aura lieu en Écosse, en MARS (si ce n’est pas un signe du destin, ça!). Elle y côtoie Noëlle Cordier (participante en 1967), Martine Clemenceau (qui représentera la France l’année suivante) et Anne-Marie David (future gagnante pour le Luxembourg en 1973 et 3° pour la France six ans plus tard). Betty Mars remporte la victoire, ce qui lui permet de s’envoler pour Édimbourg pour y chanter Comé-comédie (du même auteur – compositeur que son premier titre).

Le grand soir, Betty Mars impressionne par la qualité de sa voix, mais ni sa tenue – jugée désuète – ni sa chanson – peu dans l’esprit ‘70s du concours – ne lui permettent de décrocher une place dans le Top 10. Elle n’atteint en effet que la 11° place (plus mauvais classement de la France depuis 1966) avec 81 points – 9 points du Royaume-Uni, 8 du Luxembourg, 7 de la Norvège et de la Belgique, 6 de Monaco et des Pays-Bas, 5 de l’Allemagne, de l’Irlande, de Malte et de la Yougoslavie, 4 de la Finlande, 3 de la Suisse et de l’Italie et 2 de l’Espagne, du Portugal, de l’Autriche et de la Suède.

Grâce à ce titre, Betty Mars rencontre à nouveau le succès auprès du public, ce qui l’amène à chanter auprès de grandes vedettes, comme Mike Brant et Alain Barrière (représentant français au Concours 1963). Le cinéma également s’intéresse à elle, qui tourne dans quelques films, dont Bons baisers… à lundi de Michel Audiard en 1974 ou Si c’était à refaire de Claude Lelouch en 1976. La boucle est enfin bouclée quand elle prête sa voix au personnage d’Édith Piaf dans un film éponyme.

Si c’était à refaire, de Claude Lelouch (1976)

Résultat de recherche d'images pour "betty mars piaf"

Les années 80 la voient un peu abandonnée par le monde du showbiz, et elle ne se produit plus guère que dans des cabarets. Seul son ami Pascal Sevran, qui vante « (son) corps splendide, (son) visage parfait et (sa) voix de bronze », l’invite encore de temps en temps dans son émission La Chance aux Chansons. C’est ce qui lui permet d’enregistrer son dernier 45 tours, C’est à quarante ans...

Le dernier disque de Betty Mars

Résultat de recherche d'images pour "betty mars c'est à quarante ans"

Elle est en pleine préparation d’un album sur la Révolution Française quand elle décide de mettre fin à ses jours, malheureuse à la fois dans sa vie privée – son compagnon l’a quittée –  et professionnelle – le désintérêt des professionnels de la musique ayant entraîné chez elle de gros problèmes financiers. Sans laisser un seul mot d’explication, elle se jette par la fenêtre de son domicile de la Défense le 31 janvier 1989 et décède après trois semaines de coma, le 20 février, à l’hôpital Foch de Suresnes, dans les Hauts-de-Seine. Elle est donc la 2° participante au Concours après Günter Hoffmann à attenter à ses jours, et de la même manière. Elle est inhumée au cimetière de Puteaux, en présence de sa fille de 18 ans, Marie-Laure.

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Je ne savais pas qu ´elle s était suicidée.C est vrai que comme beaucoup d ´artistes elle a eu une carrière en dent de scie.Je ne suis pas fan de sa chanson à l Eurovision mais sa voix c est vrai est très belle et facilement reconnaissable.

    1. C’est le genre de voix qui me transperce le plexus :/ Je ne peux y rester indifférent. Et je trouve bouleversante son interprétation de La vie s’en va, la dernière vidéo de l’article.

  2. Je ne connaissais pas cette dernière chanson, Francis, aussi je te remercie de l’avoir postée. Betty Mars est déchirante, se l’approprie et réalise sans doute en l’interprétant que c’est sa propre vie qui se meurt, et l’enferme dans une fatale dépression.
    J’avais aimé  » Comé-Comédie », et même si elle était un peu décalée par rapport aux chansons qu’on entendait durant les seventies, on ne peut que saluer sa magnifique présence, et se flatter d’avoir été représentés par une si belle personne.

    1. C’est un magnifique commentaire que tu signes là, Tano. Je suis particulièrement heureux que cette interprétation que tu soulignes t’ait à ce point touché.
      Quant à Comé-comédie, j’adore la musique, et la voix et la technique de Betty Mars emportent tout, à mon sens.

  3. Quel destin terrible!
    Je ne suis pas très fan de la chanson 1972 mais sa voix est très particulière et très belle à la fois.

    1. Je crois que c’est pour ça que j’ai été frappé, même tout petit, par son timbre. Pas si Édith Piaf que ça, finalement, et pas aussi agressif que Mireille Mathieu, c’est certain.

  4. Réel je suis triste de voir son histoire…. J’aime beaucoup sa voix….merci Francis pour cette chronique qui m’apprend beaucoup sur tous ses chanteurs qui ont participe a mon concours préfère vu mon jeune âge…je les connaissais pas…bon week-end et merci …

    1. C’est toujours un plaisir de faire découvrir de grands interprètes à quelqu’un d’aussi ouvert et curieux que toi, Sakis. Même si beaucoup de ces histoires sont tristes, elles valent la peine d’être connues, je trouve.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :