Hello, chers amis de l’EAQ ! ! !

            C’est aujourd’hui la 6ème Étoile monégasque que je vais vous présenter. Comme beaucoup d’autres avant et après elle, elle était de nationalité française. Lorsque j’ai découvert il y a maintenant plusieurs années qu’elle avait représenté Monaco au Concours Eurovision, j’ai été très surpris car je la connaissais comme l’une des plus célèbres speakerines de RTL, à l’instar de Michelle Etzel ou Marylène Bergmann (Verdunoise comme moi). Allons donc redécouvrir notre…

ÉTOILE # 104 : SOPHIE (1944-2012)

        Représentant Monaco au Concours 1975 à Stockholm

        Titre interprété : Une chanson, c’est une lettre

        Classement : 13° ex-aequo sur 19 – 22 points

            Arlette Hecquet naît à Dax, dans le département des Landes, le 9 octobre 1944. Très vite, elle décide de se lancer dans une carrière artistique et, sous le pseudonyme de Jenny Ann, accompagne Johnny Hallyday en tournée. Elle est tout de suite remarquée par le réalisateur Claude Lelouch, qui lui fait tenir un petit rôle en 1962 dans un scopitone sexy. Un an plus tard, on la voit dans Cherchez l’idole, un film franco-italien de Michel Boisrond avec Mylène Demongeot, Dany Saval et Franck Fernandel.

Le film où apparaît Sophie, toute jeune

Résultat de recherche d'images pour "cherchez l'idole"

            Ayant signé en 1963 un contrat chez Decca, la jeune fille – rebaptisée Sophie – sort plusieurs albums, sur lesquels elle reprend des succès de Johnny Hallyday (Quand un air vous possède ou Quand ton regard se pose sur moi) et de Paul Anka (T’es pas seul au monde, adaptation de Remember Diana). Sur la quatrième, elle chante Je n’y peux rien, que l’on retrouve sur la bande originale du film de Boisrond, écrit par Charles Aznavour et Georges Garvarentz.

En tout cas, elle est suffisamment connue à l’époque pour faire partie des 46 vedettes yéyés photographiées en avril 1966 par Jean-Marie Périer auprès de Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, Eddy Mitchell, Serge Gainsbourg, Sheila, Claude François, Michel Berger, Adamo, Antoine, Dick Rivers, Hervé Vilard, Christophe, Richard Anthony, Chantal Goya, Danyel Gérard, Jean-Jacques Debout, les Surfs… ou les Eurostars Hugues Aufray, Françoise Hardy, France Gall, Guy Mardel et Michèle Torr.

La célèbre photo du siècle, de Jean-Marie Périer

Image associée

Dès cette époque, Sophie décide de mener de front sa carrière de chanteuse et celle d’animatrice. Elle commence à la radio, sur RMC, présentant par exemple Le Carlotto aux côtés de Jean-Pierre Foucault. Puis, elle se voit confier des émissions le week-end, avant de devenir speakerine à TMC, de 1970 à 1979, et finalement responsable des programmes jeunesse de la chaîne. Au début des années 80, elle rejoint RTL Télévision et y assure animation et production de plusieurs émissions – c’est là que l’auteur de cet article la découvre 😛

Entre temps, TMC (où elle est encore employée) lui demande de représenter la principauté au Concours Eurovision de la Chanson, qui doit se tenir en Suède le 22 mars 1975. La jeune femme y interprète Une chanson, c’est une lettre – un titre écrit par Boris Bergman (qui avait déjà signé les paroles d’Un train qui part deux ans plus tôt) et André Popp (compositeur de Tom Pillibi, Le Chant de Mallory et L’amour est bleu… excusez du peu ! ). Malgré ce parrainage impressionnant, Monaco ne se classe que 13° ex-aequo avec 22 points – 5 de l’Italie, 4 du Luxembourg, 3 de l’Allemagne et du Portugal, 2 du Royaume-Uni, d’Israël et de la Finlande, et 1 de Malte. Visiblement, la France était allée faire une pause pipi au moment des votes.

Ayant abandonné la chanson à la fin des années 1970, Sophie (qui reprend son patronyme de Hecquet) se cantonne à ses missions de speakerine et productrice, à l’exemple de Comme chez vous, sur RTL-TVi pendant la saison 1995-1996. On ne la verra plus guère que dans quelques émissions de son confrère Pascal Sevran, entre 1993 et 1998. Victime d’un anévrisme aortique, elle doit subir une opération délicate, mais décède le 28 octobre 2012 – cinq ans jour pour jour après Jimmy Makulis, notre Étoile # 77. Elle n’a que 68 ans.

Sophie Hecquet, productrice

Résultat de recherche d'images pour "sophie hecquet"