ETOILES AU FIRMAMENT (10) – ANN CHRISTY

Hello, chers amis de l’EAQ ! ! !

 

Après l’hommage rendu à Louis Neefs, retournons en Belgique évoquer la courte vie et la brève carrière de la 2° représentante flamande de l’histoire du concours à quitter ce monde. Je compte à nouveau sur les fidèles belges de ce site – ou les autres 😛 – pour apporter d’autres éléments à cette rapide biographie.

 

 

ÉTOILE # 10 : Ann CHRISTY (1945-1984)

        Représentant la Belgique au Concours 1975 à Stockholm

        Titre interprété : Gelukkig zijn (traduction : Être heureux)

        Classement: 15° sur 19 – 17 points

 

Christianne Leenaerts, connue plus tard sous le pseudonyme d’Ann Christy, naît le 22 septembre 1945 à Anvers. Très tôt intéressée par le monde de la musique, elle commence sa carrière au sein de The Adams Orchestra, dont le batteur, Marc Hoyois, deviendra plus tard son époux. Ses premiers enregistrements ne soulèvent guère l’enthousiasme, quand bien même elle se produit en Belgique et en France avec Salvatore Adamo. Malgré cela, elle parvient à remporter un concours de chant, la Knokke Cup, en 1968.

Salvatore Adamo, qu’Ann Christy accompagne en tournée

Résultat de recherche d'images pour "adamo"

Ann Christy est parfaitement consciente de la portée du Concours Eurovision en Europe et des opportunités qu’une participation, voire une victoire, lui ouvrirait. Elle propose donc à la RTBF une première chanson, Le temps, le vent en 1970. Mais le titre ne se qualifie pas pour la finale, au contraire de deux autres participants, Jean Vallée et Serge et Christine Ghisoland. Dans une autre demi-finale, on remarque un tout jeune homme appelé à un grand avenir dans la chanson, Frédéric François. Mais lui aussi échouera à ce stade.

Frédéric François, qui échoue lui aussi lors de la sélection belge

Résultat de recherche d'images pour "frédéric françois"

Ann ne se décourage pas, et soumet l’année suivante Dag vreemde man, qui décroche la 2° place. Micha Marah, future représentante belge en 1979, voit les trois titres qu’elle présente terminer avec 0 point!  En 1973, chacun des cinq candidats interprète deux chansons – pour Ann Christy, ce sera Meeuwen et Bye bye, laquelle termine 3°.

Il lui faut donc attendre 1975 et une quatrième tentative pour enfin obtenir le droit de chanter à ce Concours qui la motive tant. Puisqu’elle a battu largement Micha Marah (encore elle!) et Connie, la sœur de Louis Neefs, tout le monde s’attend à ce que Gelukkig zijn fasse un beau parcours, et c’est donc une très grande déception quand la chanson ne se classe que 15° avec seulement 17 points – 7 de l’Allemagne, 5 des Pays-Bas, 3 de la Yougoslavie et 2 de la Suède. Encore une fois, ni la France ni le Luxembourg n’a attribué de points à la Belgique!

Mais le spectacle continue et en 1977, Ann Christy donne à Malines 152 représentations d’une adaptation musicale du Songe d’une nuit d’été, de William Shakespeare. En 1980, elle obtient un grand succès avec la version néerlandaise de The Rose de Bette Midler. Cette réussite artistique est toutefois stoppée net en 1982 quand on lui diagnostique un cancer du col de l’utérus, qui l’emporte finalement le 7 août 1984, alors qu’elle n‘a pas encore 39 ans.

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • steven on 15 juillet 2018 at 12:53
    • Répondre

    Mon pauvre Francis je ne peux pas beaucoup t aider concernant cette artiste belge qui semble avoir été stoppé ,alors qu ´une carrière semblait lui être promise. ,c ´est le jour des étoiles car on espère accrocher une seconde étoile au maillot de l ´équipe de France.Sur BFM TV le journaliste vient encore de relayer le fait qu ´en 1998 Israel avait gagner l’Eurovision ,la même année que la FRANCE était devenue championne du monde.Pardon d ´avoir utiliser cette rubrique pour mon commentaire sur la coupe du monde!!!

    1. No problem, Steven! Tu es l’un de mes lecteurs les plus fidèles, je ne vais certainement pas te faire de reproche 😛

      Bon, après je ne suis pas le foot. En revanche, il y a une très belle étape du Tour sur les pavés du Nord aujourd’hui 😉

    • steven on 15 juillet 2018 at 14:30
    • Répondre

    C est vrai !!!et les coureurs espèrent arrivé à temps pour Suivre France Yougoslavie!Euh!!!Croatie!!!

    • Pascal on 15 juillet 2018 at 20:59
    • Répondre

    Ann Christy est doublement à l honneur ici car elle est dans la sélection 1975 du vote EAQ.

    Elle est en ballotage pour y obtenir une partie de mes points.

      • Francis on 15 juillet 2018 at 21:24
      • Répondre

      Je ne veux pas dévoiler mon vote mais malgré une très jolie voix, je trouve qu’elle la pousse un peu trop, et qu’il y a des ruptures de rythme dans sa chanson qui me perturbent un peu.

  1. – Encore une triste fin et en plus à cause de cette sa….rie de maladie !!

    – Elle a été tenace pour pouvoir participer à l’Eurovision et elle en a été récompensée.

    – Après, la chanson qu’elle a chanté en 1975 , je ne l’aime pas du tout et sa place en fin de tableau est méritée selon moi. Je n’accorderai aucun point lors de  » Votre Eurovision 1975  » !

    – A la prochaine étoile au firmament.

      • Francis on 15 juillet 2018 at 22:31
      • Répondre

      Encore une fois, tu as raison, Zipo. Cette maladie atroce frappe partout et à tout âge, nous avons forcément tous eu près de nous des proches qui y ont succombé. Et Ann Christy n’est que la 2e d’une longue liste d’étoiles à en avoir été la victime.

        • Francis on 15 juillet 2018 at 22:35
        • Répondre

        Oops 3e (Lale Andersen, Víctor Balaguer et Ann Christy). Sorry, mon doigt a ripé 🙁

    • marie on 16 juillet 2018 at 14:53
    • Répondre

    Le cancer est un véritable fléau 🙁 et je pense que nous aurons d’autres articles d’artistes qui sont morts de cette maladie malheureusement.
    Perso, je comprends que la France et la Suisse n’ait pas donné de points, la chanson ne me dit rien.

      • Francis on 16 juillet 2018 at 15:29
      • Répondre

      C’est vrai qu’il y avait beaucoup mieux cette année-là.
      Pour ce qui est des autres articles de cette rubrique, j’en ai une vingtaine déjà écrits, et effectivement on recroisera cette maudite maladie à plusieurs reprises 🙁

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :