Et si nous parlions… du suédois

Bienvenue, bienvenue dans ce nouvel article. Aujourd’hui, nous allons parler d’une nouvelle langue… Le suédois.

Le suédois… Comme beaucoup le savent, c’est une langue germanique septentrionale, parlée en Scandinavie. Officiel en Suède et en Finlande, il est parlé par environ 10,4 millions de locuteurs.

Si le suédois ressemble beaucoup au norvégien et au danois, on peut le différencier assez facilement à l’écrit. En effet, le suédois utilise ä et ö alors que le danois et le norvégiens préfèrent æ et ø. L’alphabet suédois compte ainsi 29 lettres. Les 26 lettres que l’on connaît tous, auxquelles s’ajoutent å, ä et ö dans cet ordre. Dans un dictionnaire, on trouvera donc les mots en ö à la fin forcément.

Je me concentre sur la prononciation suédoise standard… En Finlande, le suédois peut être prononcé tout à fait différemment.

Niveau prononciation, ça se complique. Le suédois est TRÈS difficile à prononcer. On admet généralement que le suédois comporte un total de dix-huit voyelles en phonologie. Si généralement a, e et i ont des prononciations « habituelles » pour un francophone, o fera soit o soit ou ; u fait un son proche du u mais la langue un soupçon plus en arrière tandis que y se rapproche du u et du i français. å fait toujours ou presque o, ö comme en allemand, et ä… ça dépend des mots et/ou des dialectes. Des fois, ce sera un a assez ouvert, des fois comme le ä allemand. Et j’ai ici été très approximatif… Vraiment. Je tente d’apprendre moi-même le suédois, et je galère parfois sur la prononciation.

Pour la petite histoire, le a descend à la base du á qui marquait un a long. A long qui a finit par se prononcer o et s’écrire aa. Le second a a fini par s’écrire au-dessus du premier et c’est ainsi que å est apparu. Quant aux ä et ö, ils suivent la même histoire qu’en allemand… Un e qui finit au-dessus de la lettre.

Au niveau des consonnes… Le suédois possède bien des sons qui n’existent pas en français. Mais commençons par les simples. Les r se roulent, les h s’aspirent. Comme dans toutes les langues germaniques les font [j]. Les deux lettres problématiques sont g et k. g fait [g] et k fait [k] devant a, o, u et å tandis que devant e, i, y, ä et ö ils feront respectivement [j] et [ɕ]. ɕ étant un son extrêmement proche du ch français. Si proche qu’une oreille non-entraînée ne fera pas la différence. Par ailleurs, tj et kj feront aussi ɕ.

Je commence à me rendre compte que j’épilogue. Continuons avec les rétroflexes. Rd, rt, rs, rn et rl font des sons rétroflexes. Au lieu de produire simplement d, t, s, n, ou l, repliez légèrement le bout de votre langue contre votre palais. Et le meilleur pour la fin. Le sj/stj/skj (et sk devant e, i, y, ä et ö) et tant d’autres qui font le son [ɧ] qui n’existe (à ma connaissance) qu’en suédois. En anglais, ce son à fini par être surnommé le sj-sound. C’est une espèce d’aspiration assez indescriptible que je vous conseille d‘écouter plutôt.

Je ne pensais pas arriver à ce point. Waw. Je crois que là vous avez eu votre dose de linguistique pour longtemps.

Bien passons à la musique. Le suédois à l’Eurovision, c’était souvent à une époque, beaucoup moins actuellement. Le suédois a, bien sûr, été chanté par la Suède. Mais aussi par la Finlande à quelques reprises. Ainsi la chanson la plus ancienne en suédois remonte à 1958…

Quant à la chanson en suédois la plus récente… elle était interprétée par la Finlande en 2012.

Seules deux chansons en suédois ont remporté le Concours en revanche. En 1984, d’abord.

Puis en 1991, après un ex-æquo mémorable.

J’en arrive au moment où je vais devoir sélectionner de manière arbitraire et aléatoire. Commentez les autres que vous connaissez et aimez !

Bien ! Je crois que cela suffira pour aujourd’hui. La semaine prochaine je vous parlerai d’une langue tellement proche du proto-indo-européen qu’elle sert presque aux linguistes de machine à remonter le temps. Un indice géographique : cherchez près de la Russie.

D’ici là, portez vous bien !

 

(13 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Ah, le suédois, cette belle langue si particulière par sa morphologie !
    Je me souviens de mon premier contact avec le suédois : dans les livres des bibliothèques exposées dans le magasin Ikea ! Je feuilletais ces livres invendables pour un peuple francophone, donc peu sujets au risque de vol. Je ne comprenais évidemment rien, j’étais juste sous le charme.
    Par la suite, j’ai eu l’occasion de voyager en Suède et en Finlande.
    Les Suédois, dans la majorité, se débrouillent bien en anglais (ça se voit à l’Eurovision !), ce n’est donc pas un problème pour les touristes.
    En revanche, les Finlandais sont bien moins imprégnés de l’anglais. En communiquant avec eux, on se rend compte que cela a dû être une langue compliquée à apprendre pour eux, tellement le finnois est différent, syntaxiquement et lexicalement. Mais il faut savoir que le suédois n’est parlé que par une toute petite minorité en Finlande, notamment au sud-ouest, dans la région de Turku. Toutefois, on retrouve les deux langues dans toutes les informations publiques écrites (transports, administration , nom des rues…) Je comprenais quelques mots du suédois (mais rarement des phrases entières), de par mes acquis en néerlandais et en anglais; qui font partie de la même famille. Mais le finnois est totalement hermétique et tu y consacreras certainement un article.
    Ce qui est aussi étonnant, c’est que nous retrouvons le å dans le wallon ! L’une de seules langues latines à utiliser cette lettre !

  2. Pour la semaine prochaine, je me lance. Peut-être le lithuanien ?
    A moins que ce ne soit l’arménien ou encore le géorgien ?
    Certainement pas l’azéri, proche du turc et aussi parce qu’il n’a jamais été chanté à l’Eurovision !

  3. On peut visiter la Suède et la Finlande tranquille, l’anglais suffit amplement, fort heureusement (ce fut mon cas) car après les explications de Juju, je me dis que ça a l’air vraiment compliqué d’apprendre cette langue.

    J’adore le refrain de diggi-loo diggy-ley. Il est vraiment accrocheur.

    Par contre, je ne veux pas parler de 1991 car franchement comment on a pu faire gagner Carola? Je n’ai rien contre elle mais la chanson était vraiment nulle à côté d’Amina. Il n’y a pas photo. Et je ne dis pas ça parce que c’est la France. Quand je regarde la prestation d’Amina, je me dis que c’est vraiment injuste ce qui lui est arrivé au concours!

  4. J’ai une petite faiblesse pour la chanson de 1963, En gång i Stockholm chantée par Monica Zetterlund. Mais ce n’est pas possible de tout mettre donc je comprends qu’elle ne soit pas ici.
    Il ya des chansons en suédois au Melfest mais elles ne gagnent pas, c’est bien dommage. La chanson de 2017, En värld full av strider avec Jon Henrik Fjällgren et Aninia était belle je trouve.

    Tack pour l’article !

  5. Ah super ! Je l’attendais ce sujet !

    Le mystère du rond sur le « a » est levé 🙂

    J’aime beaucoup cette langue et je pense que le Mello y est pour beaucoup mais il y aussi sûrement le fait que je me sens du sang de viking. Je n’ai jamais été attirée par le Sud, d’ailleurs j’ai un organisme qui supporte mal la chaleur, je me sens bien là-haut et j’envisage un jour d’aller vivre un peu plus haut que ma Normandie.
    « Djup » en suédois signifie « profond », c’est comme ça que les vikings ont baptisé ma ville de Dieppe parce son port était profond, et puis ce « Djup » ressemble aussi à « Deep » 😉

    Je ne sais pas de quelle manière tu apprends le suédois Joh mais bravo !

    Moi quand il m’arrive de regarder le « Allsång på skansen » je chante avec les artistes invités parce que les paroles sont incrustées comme dans les karaokés et ça m’éclate 🙂 Je ne sais pas du tout de quoi ça parle mais je suis heureuse de chanter en suédois… lol 🙂

    Merci pour toutes ces explications, ces détails, ton investissement !

    J’ai plaisir à réécouter Alice Babs, je retrouve avec plaisir la chanson de 2012 ♫
    91 est un mauvais souvenir pour plein de fans français.
    Ma frustration à moi c’est le Mello 2010 où l’on a élu Anna Bergendahl qui n’ira pas en finale de l’Eurovision. C’est prouvé que l’anglais passe mieux mais je reste persuadée que le « Kom » des Timotej se serait retrouvé en finale. Bizarre ces « Kom » qui se traduisent par « Viens/venez » et qui sonnent comme le « Come » anglais qui veut dire la même chose… ah qu’est-ce que j’adore toutes ces histoires de langues, d’invasions, de culture…. Etc….. 🙂

    https://youtu.be/ASRry6HQ54w

    [youtube https://www.youtube.com/watch?v=ASRry6HQ54w&w=560&h=315%5D

  6. Ah super ! Je l’attendais ce sujet !

    Le mystère du rond sur le « a » est levé 🙂

    J’aime beaucoup cette langue et je pense que le Mello y est pour beaucoup mais il y aussi sûrement le fait que je me sens du sang de viking. Je n’ai jamais été attirée par le Sud, d’ailleurs j’ai un organisme qui supporte mal la chaleur, je me sens bien là-haut et j’envisage un jour d’aller vivre un peu plus haut que ma Normandie.
    « Djup » en suédois signifie « profond », c’est comme ça que les vikings ont baptisé ma ville de Dieppe parce son port était profond, et puis ce « Djup » ressemble aussi à « Deep » 😉

    Je ne sais pas de quelle manière tu apprends le suédois Joh mais bravo !

    Moi quand il m’arrive de regarder le « Allsång på skansen » je chante avec les artistes invités parce que les paroles sont incrustées comme dans les karaokés et ça m’éclate 🙂 Je ne sais pas du tout de quoi ça parle mais je suis heureuse de chanter en suédois… lol 🙂

    Merci pour toutes ces explications, ces détails, ton investissement !

    J’ai plaisir à réécouter Alice Babs, je retrouve avec plaisir la chanson de 2012.
    91 est un mauvais souvenir pour plein de fans français.
    Ma frustration à moi c’est le Mello 2010 où l’on a élu Anna Bergendahl qui n’ira pas en finale de l’Eurovision. C’est prouvé que l’anglais passe mieux mais je reste persuadée que le « Kom » des Timoteij se serait retrouvé en finale. Bizarre ces « Kom » qui se traduisent par « Viens/venez » et qui sonnent comme le « Come » anglais qui veut dire la même chose… ah qu’est-ce que j’adore toutes ces histoires de langues, d’invasions, de culture…. Etc….. 🙂

    Merci Joh 🙂

    https://youtu.be/ASRry6HQ54w

  7. Amusant comme Joh donne maintenant de nombreux détails de phonétique alors que, quand j’en avais demandé un peu à l’origine, il m’avait répondu que c’était un site de musique ici, pas de linguistique LOL

    Sinon, je ne vais pas vous imposer mon Top des 36 chansons interprétées en suédois depuis 1958 😛 Juste mes dix préférées :

    1. Eloise : mon titre vainqueur de 1993
    2. Se på mej : sur mon podium en 1995
    3. Stad I ljus : j’adore la voix de Tommy Körberg
    4. Främling : mon 2ème en 1983
    5. Diggi-loo, Diggi-ley : mon vainqueur de 1984
    6. Bara hon älskar mej : mon plaisir coupable de 1997
    7. Som en dröm : même remarque que pour Tommy Körberg
    8. Augustin : magnifique voix d’alto, et un titre très léger pour l’époque
    9. Stjärnorna : j’aime beaucoup l’association des deux voix
    10. Dag efter Dag : peut-être la chanson qui a inspiré toutes les autres chansons suédoises des années 80

  8. – Toujours très intéressant à lire mais vue la complexité de la plupart des langues, je ne me lancerai jamais à les apprendre ! Déjà, je devrais commencer tout simplement à améliorer mon anglais et à étoffer mon italien : ça suffira…

    – Je vais seulement indiquer que les deux chansons vainqueurs en suédois n’étaient pas mes favorites ces années-là mais je précise aussi que je n’avais pas aimé Amina non plus en 1991 ! Oui je sais, mes goûts sont souvent  » bizarres »…

  9. Merci pour cette leçon de suédois …
    Les mélodifestivalen est vraiment un magnifique concours et j’ai hâte déjà d’avoir le casting de cette prochaine édition ….bon week end….

  10. Karola juste moyen pour moi je comprendrais pas comment elle a gagne face a Amina …. ….incompréhensible… Vraiment…

    • philipe Dubois-Blond on 17 juin 2018 at 03:27
    • Répondre

    Ca a l’air sacrément compliqué comme langue mais je trouve ça joli à l’écoute.

  11. Ah la Suède… Histoire d’un rendez-vous manqué pour moi voici six ans… Je n’avais qu’à pas perdre tous mes papiers trois jours avant le départ ! Pour le moment, je dois me contenter de l’image des côtes lointaines vues de la banlieue de Copenhague…
    J’ai toujours été attiré par les pays du nord… et j’aurais aimé apprendre le suédois. Mieux vaut tard que jamais, dit-on…
    C’est dommage que la Suède n’ose plus présenter de chanson dans sa langue depuis 1998. Parmi toutes les chansons en suédois, je retiens plus particulièrement Monica Zetterlund, injustement oubliée des votes en 1963 avec « En gång i Stockholm ». Une classe et une sensibilité à l’état pur…

    https://www.youtube.com/watch?v=IReJgMZ8Z6k

    Quelques années plus tard, en 1968, la Suède prenait un tournant pop qu’elle a continué à exploiter régulièrement depuis, avec Claes-Göran Henderström. Comment dit-on « Ca commence à ressembler à de l »amour, bon sang ! » en suédois ? « Det börjar verka kärlek, banne mej », bien sûr !

    https://www.youtube.com/watch?v=RrAFwIoY_z0

    Enfin, curieux que personne n’ait mentionné le tube suédois le plus connu… Car c’est bien en suédois que « Waterloo » a été interprété lors du Melodifestivalen 1974… avant de triompher en anglais quelques semaines plus tard sur la scène de Brighton :

    https://www.youtube.com/watch?v=RrAFwIoY_z0

    A propos du suédois… il me semble qu’un des représentants avait oublié son texte en direct lors du concours. Il avait alors continué en yaourt suédois… sans que personne ne se rende compte de quoi que ce soit… à part les suédophones, bien sûr ! Je crois que c’était à la fin des années 70, mais je ne sais plus de qui il s’agit… Francis, tu connais la réponse ?

    Maintenant j’attends avec impatience l’article sur le lituanien… Une langue-référence pour les linguistes, en effet !

      • philipe Dubois-Blond on 21 juin 2018 at 05:19
      • Répondre

      Waterloo n’a pas été mentionné je crois car chanté en anglais pour le concours 😉 , enfin moi j’y ai pensé très fort en lisant l’article en grand fan du groupe ABBA. Moi aussi j’aurai bien aimé apprendre le suédois et je dois avouer que la cause en est ABBA, mais bon mes parents étaient contre, ou plutôt j’aurai pu le faire si je leur avais donné de meilleurs résultats en anglais ;-), mais moi je me contentais de ma moyenne lol Lorsque j’étais au collège toutes mes rédactions parlaient vaguement de la Suède tellement j’en rêvais. Claes-Göran Henderström qu’il était beau et il dégage quelque chose de tellement sexe (un côté Måns Zelmerlöw), et j’adore sa chanson, je n’ai vu cette proposition de la Suède que récemment car je n’avais qu’à peine 3ans en 1968.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :