Estonie – « Toute ma vie je me suis demandé pourquoi je continue à me battre contre les marées »

DEMI-FINALE 1

Victor Crone

Victor Crone est né et à grandit à Österåker, commune suédoise du comté de Stockholm. Ce suédois est également connu sous le nom de Vic Heart. Il a commencé à jouer de la guitare très jeune. Alors qu’il était lycéen, il écrivait déjà des chansons. 

Une fois le lycée terminé, il déménage aux Etats-Unis et habite Los Angeles et Nashville. Il prend le pseudo de Vic Heart et écrit des chansons avec la collaboration d’auteurs célèbres comme Diane Warren, Desmond Child et Eric Brazilian. 

En 2014, toujours sous le nom de Vic Heart, il signe un single intitulé Jimmy Dean.

L’année suivante, il reprend son véritable nom, sort le single Burning Man et participe au Melodifestivalen 2015 en duo avec Behrang Miri, un rappeur suédois d’origine iranienne. Leur chanson, Det rår vi inte för, co-écrite notamment par Måns Zelmerlöw, se présente à la première demi-finale à Göteborg le 7 février. Elle sera choisie pour aller à l’épreuve de la seconde chance, le 7 mars à Helsingborg. En duel avec Samir og Viktor et leur chanson Groupie, Victor et Behrang voit leur rêve de finale s’envoler. Mais la chanson dépasse les frontières de la Suède et devient un succès d’estime en Estonie où elle atteint la quarante-huitième place des charts. 

En 2016, Victor Crone sort un second single : Feelgood Day, et participe à la chanson Cadillac avec Maximani.

En 2017, ce n’est pas moins de trois chansons que sort Victor en single : California,Sunshine and Rainet Coming Up(avec le duo norvégien Tungevaag & Raaban). Cette dernière conquit les estoniens et le single atteint la quarante-neuvième place des charts là-bas. 

Made Of,son dernier single avant Storm, sort en 2018. La chanson qu’il défendra à Tel Aviv fera partie de son premier album en préparation et que nous attendons avec impatience. 

Storm

Auteurs : Stig Rästa, Victor Crone, Fred Krieger / Compositeurs : Stig Rästa, Vallo Kikas, Victor Crone, Sebastian Lestapier

All my life I’ve wondered why
I keep fighting all the tides
For a million reasons that I find
But I might, I might be all wrong
 
I’ve hit highs and I’ve hit lows
But somewhere down the winding road
It felt like I could lose it all
But I might, I might have been wrong
 
A storm like this
Can break a man like this
But when it all calms down
We’re all safe and sound
 
All my life I’ve tried to find
The meaning of what’s left behind
They say it’s life itself but I
(feel) it might, it might be all wrong
 
A storm like this
Can break a man like this
But when it all calms down
We’re all safe and sound (x2)
 
In no time the storm will end
It’ll be alright again
The battle scars won’t matter then
But I might, I might be all wrong
Toute ma vie, je me suis demandé pourquoi
Je continue à me battre contre les marées
Pour des milliers de raisons que je trouve
Mais il se pourrait, il se pourrait bien que je fasse erreur

J’ai eu des hauts et des bas
Mais quelque part sur la route sinueuse
J’ai eu le sentiment que je pouvais tout perdre
Mais il se pourrait, il se pourrait bien que j’aie fait erreur

Une tempête comme ça
Peut briser un homme comme ça
Mais quand tout redevient calme
Nous sommes tous sains et saufs

Toute ma vie, j’ai essayé de trouver
Le sens de ce qui est laissé derrière
On dit que la vie, but j’ai
(Le sentiment) qu’il se pourrait, il se pourrait que ce soit totalement faux

Une tempête comme ça
Peut briser un homme comme ça
Mais quand tout redevient calme
Nous sommes tous sains et saufs (x2)

En un rien de temps, la tempête va se terminer
Tout ira bien à nouveau
Les cicatrices de la bataille n’auront alors plus d’importance
Mais il se pourrait, il se pourrait bien que je fasse erreur

Votre avis

Adi025 aime cette « chanson très entrainante », mais « par contre », il a « peur d’une mauvaise surprise à l’Eurovision comme la Pologne l’an dernier. »

Zipo n’est guère enthousiaste : il juge que « le chanteur ne chante pas toujours juste » et que « sa chanson n’apporte rien de nouveau au concours ». Il ajoute tout de même : « Attention ! Je n’ai pas dit que c’était une mauvaise chanson, mais trop commune et sans attrait particulier. En fait je ne sais pas trop où la situer… »

Francis A. partage l’avis de Zipo : « Je trouve la chanson assez commune, et la justesse n’est pas toujours au rendez-vous quand les notes montent dans les aigus. »

Ce n’est peut-être pas « la tasse de thé » de JF, mais il avoue que c’est « pas si mal ».

Pascal trouve que c’est un « bon titre. Peut espérer bien figurer à Tel Aviv », mais il ajoute un bémol : « Doit vraiment progresser vocalement »

rem_coconuts est « comblé ». Pour lui il s’agit d’un « titre très bien produit, efficace, facilement identifiable, un bon refrain, une mise en scène très réussie. Je pense que l’Estonie peut viser haut en mai. »

Charles Debaty évoque « une chanson rythmée mais pas transcendante »

alexandre « aime ce type de chanson qui demarre tout doux et s’emballe… Qualification en finale assurée. »

« c’est un bon choix pour l’Estonie » nous dit Nico, « la chanson n’est pas exceptionnelle mais elle est très entraînante, Par contre, au niveau de la justesse,il reste encore du travail mais je vois bien l’Estonie se qualifier en finale cette année. »

anachronète est optimiste : « Storm est une balade certes très classique mais entrainante et efficace. une jolie mélodie, simple que l’on retient facilement et chantonne volontiers. bref une chanson de Stig Rästa! Victor Crone a progressé depuis la première demi-finale, il sera certainement au top pour l’Eurovision pour l’instant je suis optimiste pour l’Estonie.

Sondages

T’es fan de l’Eurovision si…

… tu sais que la chanteuse ci-dessous qui s’est présentée à l’Eesti Laul cette année est leader d’un groupe qui a terminé dans le top 6 d’un précédent Concours Eurovision :

Bonus

On ne présente plus Stig Rästa, mais on peut quand même l’écouter : 

Fred Krieger a déjà collaboré avec Stig Rästä sur la composition de cette chanson : 

(11 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. « Storm »ressemble à un titre du Melodifestivalen qui aurait eté éliminé en Andra Chansen.
    La mise en scène de l’Eesti Laul sera reprise à Tel Aviv et sera un atout pour permettre à Victor Crone de passer le cut.

    J’aime plutôt le titre sans l’adorer. C’est efficace mais sans génie.
    Christer Bjorkman a défini un ordre de passage plutôt vicieux pour l’Estonie, prise en sandwich entre les prestations les plus marquantes. La « normalité » de Storm passera soit totalement inapercue, soit émergera auprès des télespectateurs qui auraient eté perturbés par Kate, Conan et Hatari.

  2. Mouais, toujours pas convaincu… Et les paroles du refrain sont d’un conventionnel. Franchement, je ne souhaite pas une qualification de l’Estonie, il y a bien mieux dans sa demi-finale. Une gifle à la Juri Pootsman est tout à fait plausible.

    Quant à Rändajad, l’un des plus beaux moments offerts par le pays au Concours, c’est indiscutable.

    1. Je suis bien d’accord, Rändajad était d’ailleurs mon 12points de 2009 … j’avais adoré la mise en scène de départ avec les segments circulaires posés au sol …
      Quant à Storm, sa position au milieu du triangle des Bermudes est plutôt un handicap selon moi … et je ne vais pas m’en émouvoir !

    • rem_coconuts on 4 avril 2019 at 09:54
    • Répondre

    J’aime beaucoup le titre, certes assez conventionnel et sans originalité particulière, mais je le trouve très efficace. Une très bonne scéno, mais une voix à régler et à maîtriser pour Victor d’ici TLV . Et en même temps, je me dis que je me suis un petit peu emballé à l’époque, c’était l’une des premières chansons sélectionnées, c’était avant que toutes les chansons fortes ne débarquent petit à petit, puis massivement, mais je continuer d’apprécier (13e de mon top 41).

    Toutefois, aujourd’hui, je ne suis plus persuadé qu’il mènera l’Estonie vers les hauteurs du classement face aux très bonnes propositions qu’il y a cette année. S’il passe en finale, ce serait déjà une petite victoire, parce qu’il a beau être dans la DF la plus ouverte et indécise Victor Croone, il se retrouve pris en sandwich entre l’Islande et le Portugal dans l’ordre de passage, et c’est juste la proposition la plus mainstream de la seconde partie (hormis le disco saint-marinais final). Est-ce que Storm ne risque pas de passer inaperçu au milieu de tout ça? J’en ai bien peur, même si une qualif est envisageable (après tout, en 2017, dans la DF1, les cinq chansons passées consécutivement entre les 8e et 12e rangs dans l’ordre de passage se sont toutes qualifiées, comme les deux tirs groupés de quatre dans la DF1 de 2016, mais cela reste rare), il ne faut pas oublier que l’Estonie s’est prise une grosse claque en 2016 (18e de sa demi) et une moyenne en 2017 (14e DF). En tout cas, pour ma part, je souhaite sa qualif et une première partie de tableau, mais ce sera dur.

    • anachorète on 4 avril 2019 at 11:27
    • Répondre

    j’aime toujours beaucoup cette chanson.
    jusqu’à ce que les ordres de passage soient révélés j’était très confiant quand à la qualification de l’Estonie.
    mais là, entre l’Islande le Portugal, Victor Croone est effectivement pris dans la tempête.
    il sera peut-être la bouée de sauvetage de tous ceux qui trouvent qu’ils y a dans cette première demi des chansons vraiment… »trop bizarres  »! (Pologne, Australie, Islande, Portugal…)
    je reste optimiste, mais pour que ça passe, vocalement, il a intérêt à être au top.

  3. Conventionnel mais efficace pour moi. 14è de mon classement total, 4è de la DF1. Il sera mon moment plaisir entre l’Islande et le Portugal, sincèrement! Si l’Islande je tolère et je qualifie, le Portugal je suis même pas sûr de rester devant la télé pour regarder…
    Bref j’ai super peur qu’il se face bouffer par les concurrents qui l’entourent mais je pars aussi du principe que pas mal de gens ne vont pas supporter les bruits qui émanent du groupe Hatari et de Conan. Ceux là seront peut être poussés à voter pour Victor.

    1. Personnellement, pendant ces trois chansons, j’ai prévu de faire ma vaisselle et de descendre les poubelles LOL

    • MonCoeurFaitBoum on 4 avril 2019 at 20:13
    • Répondre

    J’aime bien cette chanson mais je reconnais que c’est faiblard maintenant que l’on connaît toutes les chansons. ça va être dur dur encore cette année pour l’Estonie. Il est loin le temps de cette 7e place du super duo Élina Born et Stig Rästa. (2015 mon année avec mes favoris Loïc Nottet et Aminata).

  4. – Très sincèrement, pour moi cette chanson est vraiment quelconque : dans la DF 2 je l’aurai éliminée sans regret, mais dans la DF 1, je reconnais que c’est une des moins mauvaises parmi les moches, au point de l’avoir classée 4e ! C’est dire mon attrait pour la DF 1 ! 😆

    – Donc on verra bien : s’il passe, je n’aurai rien à dire et s’il est éliminé, je n’aurai aucun regret.

    – T’es fan : je n’ai pas trouvé… Je suis nul !

    – Ne me parlez de Juri Pootsmann ! C’était mon 2e favori dans sa demi-finale et il a fini dernier ! Je ne l’ai toujours pas digéré ! 😥

    1. Ha bon tu ne connaissais pas le groupe Urban Symphony de 2009! Tu le sais donc pour les 10 ans de leur participation :p
      Pour moi c’est une chanson mythique du concours de Moscou. Une prestation que j’adore à tel point que je ne sais pas la départager de la Norvège ou de la Turquie comme favorite!

  5. Ha que j’aurais tant aimé avoir Sandra ici lol.
    Sinon pour Victor c’est un titre de radio qui s’écoute dans une playlist en faisant le ménage, pas un titre marquant quoi. Dans mes tops je ne l’ai pas qualifié car pour moi il y a bien meilleur dans la df1.
    Dommage pour l’Estonie, ils avaient tellement plus percutant dans leur finale, mais bon c’est leur choix et je le respecte.
    Je ne le vois pas se qualifier quoi !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :