Destination Eurovision 2019 : préparatifs et répétitions de la finale

Demain aura lieu la grande finale de Destination Eurovision ! Huit artistes de talent s’affronteront pour représenter la France à l’Eurovision 2019. Tous ont profité de la semaine pour faire leur promotion, préparer leur prestation et la répéter sur la scène de la sélection.

SILVÀN AREG

Silvàn a eu maille à partir avec les ayant droits de Goscinny et Sempé, qui lui ont demandé de renommer son Petit Nicolas. Il l’a rebaptisée Allez leur dire et en a sorti sa version studio.

AYSAT

Aysat s’est montrée fort active sur les réseaux sociaux, partageant toutes les étapes de ses répétitions.

Elle a également publié une version piano de sa chanson.

SEEMONE

Seemone a donné de nombreuses interviews à la presse écrite.

Elle a déclaré avoir été très émue par sa prestation et sa qualification. Sa première place chez les jurés est pour elle incroyable et sa deuxième, chez les téléspectateurs, inespérée.

Surtout, la chanteuse a présenté son père, à qui est dédié sa chanson. Il ne s’agit pas d’un inconnu : Marc Simoncini (ci-dessus) est un célèbre chef d’entreprise, fondateur du site Meetic.

EMMANUEL MOIRE

Emmanuel n’a pas non plus ménagé sa peine, multipliant les interviews et les remerciements.

Vous aurez noté que sa cote auprès des parieurs a sans cesse varié, le classant même comme le favori, au coude à coude avec Bilal et Seemone.

DOUTSON

Doutson a lui aussi mobilisé l’attention de ses fans sur les réseaux sociaux, chroniquant sa semaine de répétitions.

Le chanteur a lui aussi enchaîné les interviews. Hélas pour lui, il a été victime d’attaques racistes et de menaces de mort. Mais cela n’a en rien entamé sa détermination à se battre pour la victoire.

THE DIVAZ

Les trois divas ont mené campagne ensemble et séparément pour promouvoir leur candidature. Elles ont appelé leurs soutiens à voter pour elles.

BILAL HASSANI

Bilal a joué l’ubiquité, se multipliant à l’infini à la télévision, à la radio et dans la presse. Il a annoncé la publication prochaine de son premier album et s’est livré à cœur ouvert.

Il a aussi consacré beaucoup de temps à répondre aux critiques et à contrer les attaques haineuses dont il est victime.

CHIMÈNE BADI

Quant à Chimène, c’est simple : elle était littéralement dans tous les journaux.

Et pour d’autres images exclusives des répétitions, faites un tour sur le compte Instagram de Wiwibloggs, qui est sur place : https://www.instagram.com/wiwibloggs/.

(avec la collaboration de Pauly)

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. – C’est très bien de faire sa promotion, chacun à sa manière mais personnellement, c’est leur performance sur scène demain soir qui m’intéresse : j’ai certes mes préférées ( The Divaz ) mais si leur prestation se révèle mauvaise, je n’hésiterai pas à voter pour quelqu’un d’autre.

    – J’en profite tout de même pour condamner sans ambiguité les insultes racistes dont a été victime Doutson : qu’on n’aime ou pas sa chanson, elles n’ont aucune raison d’être. Idem pour Bilal et toutes les méchancetés qu’on dit sur lui : on juge un artiste et sa chanson et pas le reste !

    • pasque75 on 25 janvier 2019 at 20:31
    • Répondre

    Les attaques que l’article de presse évoque sont principalement celles d’activistes pro-palestiniens qui ont inondé de messages les comptes des artistes.

    Le compte Twitter de DE proposait de poser des questions aux finalistes. Trois ou quatre comptes ont été très actifs en les agressant (comment pouvez vous envisager d aller dans un tel pays etc…) ou en les accusant d être complices de l état israélien.

    Pour moi , ce n est pas à Bilal ou à Emmanuel Moire de s exprimer sur ces questions très complexes. Pas question de les prendre en otage alors qu’ ils veulent juste participer à un concours de chansons .

  2. C’est à cause de ce type de personnes qu’on met en avant un côté politique de l’Eurovision alors que ça ne devrait pas être le cas. L’Eurovision est censé être seulement un concours de chansons entre différents pays tout en passant un bon moment mais dommage que certains veulent gâcher tout ça. Bref, le mieux serait de continuer à suivre le concours sans leur prêter attention 🙂

  3. Chimène Badi a semble-t-il décidé de sortir de son cube et je pense que Bilal Hassani a abandonné sa tenue blanche d’après les photos postées sur les réseaux sociaux. Vivement demain

    • Philipe Dubois-Blond on 26 janvier 2019 at 18:36
    • Répondre

    Chimène Badi a répondu de façon claire à propos de tous les messages politiques qu’ils reçoivent et j’ai trouvé ses propos justes et clairvoyants. « c’est un concours de chanson pas un jeu politique ».

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :