Jan 31

Des nouvelles de Bakou…

Les festivités de la sélection azérie se poursuivent dans l’ombre… Non, on ne va pas vous dire où ils en sont car tout le monde s’en moque et que la télévision azérie sait probablement déjà à qui elle va faire chanter la nouvelle chanson de Sandra Bjurman et Stefan Örn… !

Mais, vous le savez, qui dit sélection azérie, dit sublimes reprises des plus beaux tubes de l’Eurovision… Et les deux dernières semaines, tout l’Azerbaïdjan s’est mobiliser pour vous gâter !

Alors, on chante encore « Suus » en albanais dans le texte qui a un succès incroyable (imaginez qui irait chanter ça en albanais chez Daniela Lumbroso ?! On chante en italien « L’amore è femmina« , on chante en espagnol « La noche es para mi« , on chante en russe la version russe de « Kuula« (avec une chorégraphie qu’elle est jolie !), on chante en serbe « Nije ljubav stvar« …

Et puis on chante en bosnien « Lejla« , mais surtout en version Laurent Gerra n’a qu’à bien se tenir, parce qu’entre le costume blanc et l’imitation vocale de Hari Mata Hari… Remarquez, c’est un peu les Guignols de la musique… !

On chante aussi en turc « Deli » ce qui est bien plus malin parce que ça pose bien moins de problèmes d’accents… Mais pour les besoins de cette scène, on ne sait pas pourquoi le garçon s’est fait une curieuse crête rouge sur la tête (qu’il a plus les autres jours) ! Bon, puis faut pas trop pousser dans les aigus….)

Et puis, surprise, on chante beaucoup « Millim », et l’un des candidats l’a même chanté en hébreu, enfin chanté, massacré, on dirait qu’il est passé à la torture à Guantanamo sur la fin de la chanson, avec derrière un lui un ballet de deux Fantômettes qui bougent dans tous les sens (on dirait un sketche d’Elie Semoun !) mais pour un pays voisin de l’Iran, saluons ce beau moment très politique.

Mais pas besoin de chanter dans toutes les langues pour se ridiculiser car visiblement, outre l’estonien, c’est bien l’anglais qui pose le plus de problème à nos amis azéris… Et ce sublime candidat a un « Je ne sais quoi », enfin un « Chanasawa »  qui fait toute la différence ! Avec son cri-qui-tue, le ton est tonné… On dirait une reprise coréenne mais malheureusement il nous fait redécouvrir les paroles d’Hera Bjök…

I, am sending swro, I wowecam de saanis in my life… Now, I look abensee de baiter sky ibo me and you see lestin in your eart…

Et enfin, terminons avec un moment suspendu de poésie… Un moment de beauté volé, offert par Ictimai TV, Andrew Lloyd Weber et Diane Warren… On se demande même comment cette impostrice de Jade Ewen a pu prendre sa place en 2009, car Aydan sait chanter ce que veut dire… Dans les commentaires, on la compare déjà à la grande Rebecca Black…  Un conseil, ne vous en tenez pas au début… Attendez la fin, toute en explosion… de tympans !

Et puis si vous voulez écouter des gens qui font moins mal aux oreilles, la Suède diffuse en ce moment au compte-goutte, les répétitions de la première demi-finale. Cliquez ici ! Et ça nous promet une belle soirée, avec un David Lindgren pas mal du tout !

(3 commentaires)

  1. Le « Je ne sais quoi » pique aussi bien les oreilles que les yeux…
    Quelle choré !!! A nous en faire regretter les pas chassés d’Hera !

  2. Moi c’est Milim qui m’a fait rire. Pour le coup, on se serait cru aux inoubliables de la nouvelle star 🙂

  3. C’est ridicule ce projet chez les azéris! Franchement…un peu de sérieux!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :