Décortiquons la prestation… Suisse 2018

La Suisse était représentée par Zibbz avec la chanson Stones. Elle faisait partie de la première demi-finale.

La scénographie : La prestation débute sur Corinne et Stefan (les membres du groupe Zibbz) qui sont sur un podium noir entouré de projecteurs lumineux. Stee est à la batterie et au synthétiseur et Coco est à côté de lui  avec un micro à pied décoré d’un foulard de couleur bordeaux. Stee est vêtu d’un pantalon noir, d’un tee-shirt blanc, d’une veste en cuir et d’un foulard bordeaux autour du cou. Ses cheveux sont attachés en chignon. Coco porte un pantalon en jean noir, d’un haut court en cuir noir de style tribal laissant son bassin dénudé et d’un chapeau bordeaux. Au premier refrain, Coco emprunte le pont passerelle de droite puis elle revient sur la scène principale et se place devant le podium accompagnée de son micro à pied. Ensuite, elle  va sur la plateforme circulaire qui se situe juste devant la scène principale et allume un feu de détresse ainsi que Stee. Pour conclure la prestation, Coco rejoint la scène et elle termine debout sur la batterie près de Stee.

Le résultat : La Suisse a terminé à la 13e place avec un total de 86 points ce qui ne lui a pas permis de participer à la finale le 12 mai.

Examinons en détail qui a attribué ces 86 points: elle a obtenu la 10e place des jurys avec 59 points, le public, quant à lui, l’a classée 15e avec 27 points.

  • Les jurys : Belgique et Israël: 8 points / République Tchèque et Lituanie: 6 points / Croatie et Espagne: 5 points / Royaume-Uni: 4 points / Arménie, Azerbaïdjan, Islande et Irlande: 3 points / Albanie: 2 points / Autriche, Finlande et Grèce: 1 point
  • Le télévote : Autriche: 8 points / Finlande: 4 points / Portugal: 3 points / Croatie, Estonie, Irlande et Islande: 2 points / Albanie, Macédoine, Israël et Espagne: 1 point

Comme vous pouvez le constater, les jurys et le public n’étaient pas d’accord. Les jurys l’avaient qualifiée mais le public l’a éliminée.

Les bookmakers le jour J : Ils avaient placé la Suisse 9e de la demi-finale 1, par conséquent ils l’avaient qualifiée. Le résultat final leur a donné tort. La Suisse ne s’est pas qualifiée et ils se sont trompés de 4 places.

L’avis d’Eurovista : Je n’ai rien à dire de négatif sur la contribution Suisse de cette année. La chanson était bonne, la prestation également, le duo fonctionnait bien, et j’ai passé trois excellentes minutes grâce à eux. Aucun reproche non plus sur la scénographie, de ce côté-là le duo a fait le job. Je vais dire ce que j’ai dit pour la Belgique, la seule chose qui a manqué à la Suisse cette année, c’est la chance. C’est la faute au tirage au sort, c’est tout.

L’avis de Quentin : Je partage le désarroi de nombreuses personnes à propos de la Suisse, qui n’était finalement pas si loin de réussir à passer la barre. Coco et son frère ont réussi à me faire aimer cette chanson avec un revamp de qualité proposé par la délégation suisse après la finale nationale. Quelle énergie, quelle mise en scène formidable, même si la voix de l’interprète me semblait un peu fausse en live, je me suis finalement dit que c’était son interprétation à elle. Je ne vois pas grand chose à dire ici, puisque comme la Lettonie, la Suisse ne méritait pas d’échouer avec une prestation aussi solide et rodée.

L’avis de Nico : J’ai trouvé que cette année, la Suisse proposait une très bonne chanson pop rock qui avait toutes ses chances de se démarquer à l’ESC. Le groupe Zibbz était au top lors de leur prestation, la voix de Corinne était parfaite, elle manquait peut être un peu de puissance par moment. La tenue de Zibbz, surtout celle de Coco, était totalement en phase avec le thème de la chanson et aussi avec l’esprit Rock et l’énergie  du groupe. Le visuel et la mise en scène étaient simples mais tout de même efficaces. On se serait cru lors d’un concert rock. Coco était proche du public et a su créer une véritable interactivité avec le public dans la salle. Ses déplacements à travers la scène et sur l’escalier ont peut être déconcentré le téléspectateur lambda qui découvrait cette chanson pour la première fois. En conclusion, j’estime que la prestation était à la hauteur d’une finale internationale, peut être qu’un visuel plus accrocheur sur écran géant LED aurait permis à ce duo très professionnel qu’est Zibbz de marquer plus l’attention du public et de récolter plus de points lors du télévote. Quoi qu’il en soit la Suisse a proposé une des meilleures chansons depuis Sebalter, son élimination me semble sévère et injustifiée, car tous les éléments étaient réunis pour que mon pays revienne dans la course. Je reste persuadé que si Zibbz s’était produit lors de la seconde DF qu’il se serait qualifié haut la main.

L’avis de Marie : J’ai vraiment aimé la prestation de Zibbz. C’était énergique, dynamique. C’était bien interprété. La mise en scène était dans l’esprit rock de la chanson. Le rendu visuel était très bon. Je me dis que le tirage a été injuste avec la Suisse. Je trouve cela dommage car on ne peut rien reprocher à cette prestation, elle est aussi bonne que celles qui se sont qualifiées. J’ai passé un excellent moment et elle faisait partie de mes qualifiés. J’ai regretté son élimination.

 

Votre avis compte aussi : 

La Suisse méritait-elle l’élimination en demi-finale ?

View Results

Loading ... Loading ...

Comment avez-vous trouvé leur tenue vestimentaire ?

View Results

Loading ... Loading ...

Que pensez-vous de la scénographie ?

View Results

Loading ... Loading ...

Comment considérez-vous sa prestation vocale ?

View Results

Loading ... Loading ...

Que pensez-vous des votes des jurys ?

View Results

Loading ... Loading ...

Etes-vous d’accord avec les points donnés par le télévote ?

View Results

Loading ... Loading ...

 

Conclusion : Depuis l’instauration des demi-finales en 2004, on ne peut pas dire que la Suisse ait brillé à l’Eurovision. Elle ne s’est qualifiée que 4 fois en 15 éditions et celle-ci est la 4e élimination consécutive et pourtant ce n’était pas une mauvaise proposition. La question est: Que doit-elle faire pour sortir de cette spirale négative?

 

(avec la collaboration d’Eurovista, la participation de Quentin et la contribution de Nico)

(18 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Pour une fois que le pays se donne les moyens de passer en finale, il est fauché direct par le tirage au sort. Et pourtant je croyait beaucoup plus en ce pays qu’en l’Irlande, par exemple, même si je suis très content de la qualification de ce deuxième.
    Zibbz est un groupe frais et rock, qui donne beaucoup d’énergie, et qui, pour moi, avait une super mise en scène.
    J’attend à nouveau beaucoup de la Suisse à Tel Aviv (non non, je ne veux pas de Jerusalem! ^^)

  2. Très bon article, comme toujours. Simplement, Zibbz interprétait Stones, et non Bones, qui était le titre présenté par la Bulgarie.

    1. A mon avis, je devais écrire l’article sur la Bulgarie en même temps, d’où ce lapsus 🙂 🙂 🙂
      Je vais vérifier si je n’ai pas mis « Stones » aux bulgares…mdr…

  3. Pour moi la 15 ème place au televote s’explique en partie par le fait que la prestation me semblait plus pensée pour le public présent dans la salle que pour les téléspectateurs.

    On se croyait dans un concert c est vrai mais , à mon avis, c etait une erreur d’haranguer la foule et de courir à sa rencontre…ça laissait l’ impression de quelque chose de désordonné et les téléspectateurs se sont trouvés exclus.

  4. J’ai tout dit dans mon commentaire dans cet article et à l’heure qu’il est je regrette encore l’élimination du groupe Zibbz, j’espère qu’ils vont continuer leur carrière, car ils ont vraiment été des candidats sympathiques et créatifs à Lisbonne.

    A ce propos, la télévision suisse n’a toujours pas confirmé sa participation pour 2019, l’année dernière, le règlement avait été publié le 13 juillet et la SRF annonçait officiellement sa participation à Lisbonne.

    Je me suis renseigné par rapport à ce fameux camp d’été qui devait être organisé cette année, je n’ai trouvé aucune info et encore moins de dates. C’est pas très bon signe tout ça, N’oublions pas que l’organe suprême en Suisse, la SSR Idée Suisse a instauré une refonte des programmes et demande à ce que les 4 chaînes nationales fassent des économies drastiques jusqu’en 2020. notamment au niveau des divertissements. Des licenciements au niveau du personnel sont prévus d’ici la fin de cette année. Le fait que la Suisse a été éliminée 4 fois de suite n’est pas non plus en faveur du responsable des divertissements actuels Reto Peritz.

    A voir, j’espère vraiment que la Suisse participera l’année prochaine, il n’y a qu’à faire plus simple, pas de finale nationale, juste un choix interne parmi de nombreux excellents artistes.

  5. Marie, il y a quelques petites erreurs dans l’article, tout d’abord le titre de la chanson de Zibbz n’est pas Bones mais « Stones » Et dans mon commentaire, il y a également une petite erreur dans cette phrase (une très bonne chanson pop rock qui avait toute le chance de se démarquer à l’ESC) Je voulais dire une très bonne chanson pop qui avait toutes ses chances de se démarquer, Merci

    1. Comme j’ai écrit tous les articles d’un seul coup et que je n’ai pas pu faire de copié collés pour les avis reçus. J’ai dû tout taper par conséquent, je n’avais plus les yeux en face des trous. 🙂 🙂 🙂 C’est corrigé 🙂 🙂 🙂

      1. Merci Marie d’avoir rectifié, ce n’est pas bien grave et je sais à quel point il est facile de faire des erreurs en écrivant un article, Depuis, je me relis plusieurs fois avant de le publier et parfois, il reste tout de même quelques coquilles. En réalité pour être sûr, il faudrait une relecture par un tierce personne, mais cela donne du travail quand même. J’ai regardé à nouveau la prestation de Zibbz et je dois dire que je suis franchement mécontent du vote du public, je ne comprends toujours pas cette différence avec les jurys, au passage, je remercie chaleureusement le jury Belge et aussi celui d’Israel qui nous accordaient tout de même 8 points. dommage que cela n’a pas été le cas au niveau des téléspectateurs. C’est derrière tout cela et je ne vais pas garder d’amertume, j’espère juste que nous ferons encore mieux la prochaine fois.

        1. Rien que pour le plaisir des yeux mais aussi de nos oreilles, je remets la vidéo 7 genres que Zibbz a publié avant de se produire en DF. c’est un peu une spécialité suisse cette forme de mashup, Timebelle l’avait fait l’année dernière et puis dernièrement, je vous ai présenté aussi 2 vidéos du groupe suisse-allemand Fäschtbänkler qui fait ça avec beaucoup de talent en nous proposant au moins 40 genres différents depuis 3 ans. Un groupe que j’aimerais vraiment bien voir représenter notre pays prochainement.

    • Antoine 97 on 16 juillet 2018 at 13:28
    • Répondre

    Je le disais avant la compétition, je ne croyais pas trop en les chances de la Suisse malgré une bonne chanson. Mais une fois le jour J, le soir S et le moment M venu, j’ai immédiatement changé d’avis. La prestation était ultra efficace et si d’une part je comprends la petite 10è place chez le jury, je suis choqué de la 15è par le public… J’ai vraiment cru que le public les propulserait dans le top 10. Bref, LA déception de la DF1 meurtrière.

  6. La suisse revient a eurovision… Pour ce groupe super ….j’ai adore leur chanson …..et très bon groupe ….souriant au possible et tres talentueux…. Bonne journee

    • Madreselva on 16 juillet 2018 at 17:53
    • Répondre

    C’était une super performance sur tous les niveaux. Je suis très fière de leur prestation, ils ont assuré un show incroyable. En plus, ils ont été acclamés à Lisbonne.

    Par rapport à la participation de la Suisse en 2019, j’ai vu passer plusieurs choses:
    Sur eurovision-fr.net on parle d’un appel à contributions lancé par option musique et RTS mais ça me semble assez flou pour l’instant :

    http://www.eurovision-fr.net/news/lire.php?id=5568

    Quant au camp d’écriture de Pele Loriano organisé en collaboration avec la SUISA il a eu lieu du 18 au 20 juin dans les studios Powerplay à Maur. Tout le monde pouvait s’inscrire mais les places sont chères et certains artistes ont reçu une invitation spéciale de la SUISA.

    https://blog.suisa.ch/fr/candidatures-pour-le-camp-de-composition-de-chansons-suisa-2018/

    NB : Ce camp d’écriture est une opportunité unique pour tout artiste qui rêve de participer à l’Eurovision. A la sélection pour 2018, 4 titres sur les 6 sélectionnés provenaient de la vingtaine de chansons créée lors du camp d’écriture contre 2 seulement sur les 600 autres chansons.

    (J’ai eu des problèmes pour envoyer ce commentaire ; j’espère qu’il ne sera pas envoyé plusieurs fois)

  7. Merci beaucoup Madreseva pour ces précisions, à vrai dire, je retrouve un peu d’espoir en sachant que le camp d’écriture s’est bien déroulé, attendons la suite. Et toi, tu as une chanson a proposer ?

      • Madreselva on 16 juillet 2018 at 19:51
      • Répondre

      Non, je n’ai pas de chanson à proposer pour l’Eurovision 2019. Du coup, je me contenterai d’être supportrice de la Suisse et de me consacrer à un autre projet musical 🙂

  8. Désolé, j’ai écorché ton nom Madreselva !

  9. – S’il y a bien une élimination que je ne comprendrai jamais, c’est bien celle de la Suisse ! Je ne vois rien de négatif dans cette chanson, ni dans sa mise en scène. Cette élimination est certainement la plus injuste, les deux demi-finales confondues.

    – J’aimerais bien savoir pourquoi les téléspectateurs ont si peu voté pour la Suisse : il doit bien y avoir une raison, mais je ne vois pas laquelle…

  10. Élimination injustifié pour moi, je les aurait troqué largement contre l’Autriche perso.
    Pas de bol ils sont tombé dans la mauvaise demi ! 🙁

  11. Tant et tant d ‘excellentes chansons suisse passé à la trappe !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Honteux !!!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :