Décortiquons la prestation… Espagne 2018

L’Espagne était représentée par Amaia et Alfred avec la chanson Tu canción. Elle faisait partie de la première demi-finale en ce qui concerne les votes puisque, comme vous le savez, l’Espagne est qualifiée d’office.

La scénographie : La prestation débute sur Alfred qui se situe à droite de la scène principale. Il est vêtu d’un costume bordeaux. Puis la caméra se tourne et on découvre Amaia de l’autre côté de la scène. Elle est vêtue d’une longue robe noire, dorée et argentée dont les motifs sont en forme de losange. Amaia et Alfred se rejoignent au centre de la scène. Ils  chantent face à face, se tiennent la main et s’enlacent sous des lumières tamisées. La prestation se termine front contre front avec des regards complices.

Le résultat:

Finale : L’Espagne a terminé à la 23e place avec un total de 61 points . Elle a obtenu la 18e place des jurys avec 43 points et la 24e place du public avec 18 points.

Examinons de plus près les 61 points obtenus:

  • Les jurys : Roumanie: 10 points / Australie et Chypre: 7 points / Danemark et Allemagne: 6 points / Norvège et Portugal: 2 points / Belgique, Irlande et Royaume-Uni: 1point
  • Le télévote : Portugal: 12 points / France: 5 points / Suisse: 1 point

Comme vous pouvez le constater, les jurys et le public n’étaient pas tout à fait d’accord. Les jurys ont davantage apprécié la prestation espagnole.

Les bookmakers le jour J : Ils avaient placé l’Espagne 22e de la finale. Ils se sont trompés d’une place.

L’avis d’Eurovista :  Chronique d’une catastrophe annoncée. En voyant débarquer les deux ex-amoureux sur la scène de Lisbonne, dans des vêtements raffistolés digne des Eurovision des années 70 chantant une berceuse pas franchement moderne, on pouvait en effet s’attendre à ce que l’Espagne ne tire pas son épingle du jeu. Pour aller jusqu’au bout de leur concept, les responsables espagnols auraient dû rajouter un fil aux micros. Après, la chanson se laisse écouter quand même. Il m’arrive même de la fredonner lorsque je l’écoute. Le but des espagnols était peut-être de recréer la magie du Portugal 2017, mais ça n’a pas fonctionné. C’est un peu comme Lisa Angel en 2015, on avait dès le départ l’impression que cette chanson ne pouvait pas atteindre les sommets du classement.

L’avis de Quentin : J’ai cru comme tout le monde à la renaissance espagnole à l’Eurovision avec une chanson qui était assez différente de la catastrophe de l’an passé. Toutefois, le duo n’a pas été épargné ni par les organisateurs qui ont décidé de les faire passer en seconde position, ni par la délégation espagnole qui a misé sur un décor vieillot, daté et ne mettant pas du tout en valeur la prestation magique du couple. On se serait cru en 1978. De plus, la voix d’Alfred n’était pas du tout en harmonie avec celle d’Amaia, mais c’est plus une question de goût musical qu’une question d’objectivité de ma part. Dernier point faible pour moi : la chorégraphie du couple très brouillonne. Je te prends par la taille, je te prends dans mes bras, je m’éloigne, je reviens… Voilà comme perdre les téléspectateurs et leur faire oublier à quel point la chanson avait le potentiel de faire un très bon score.

L’avis de Juju : Une chanson totalement fade et surannée qui méritait pour moi la dernière place… Une prestation molle, pire que de la guimauve et du miel réunis sans parler des voix mal assurées des chanteurs… Et dire que les Espagnols croyaient en la victoire avec cette chanson… Faut parfois arrêter les conneries… Mention spéciale à la jupe d’Amaia dont les motifs et couleurs m’ont rappelé le décor psychédélique à losanges utilisé lors du concours 1972… Et même à cette époque, leur chanson n’aurait pas valu un clou. C’est juste une mauvaise contribution qui n’aurait jamais due être envoyée au concours c’est tout. L’an prochain, l’Espagne fêtera les 50 ans de sa dernière victoire… Il serait peut être temps de se réveiller…

L’avis de Marie : Vous pouvez dire ce que vous voulez, qu’elle est sirupeuse, vieillotte, etc, etc.. La chanson me plaît. Par contre je ne peux pas dire la même chose de la scénographie, c’est une catastrophe! Il n’y avait rien, c’était d’une platitude désespérante. Les lumières de la scène auraient dû être féeriques au lieu de cela, elles étaient sombres et ne correspondaient pas à une romance. De plus, ils n’étaient pas habillés et ne bougeaient pas comme des jeunes de 20 ans. Le seul point positif, c’était Amaia qui a chanté divinement bien, Alfred n’était pas mal non plus mais pas au niveau d’Amaia. Bref, une prestation qui aurait pu être nettement meilleure!

 

Votre avis compte aussi :

Laquelle de ses prestations avez-vous préféré ?

View Results

Loading ... Loading ...

Pensez-vous que l'Espagne se serait qualifiée en finale avec cette prestation ?

View Results

Loading ... Loading ...

Comment avez-vous trouvé leur tenue vestimentaire ?

View Results

Loading ... Loading ...

Que pensez-vous de la scénographie ?

View Results

Loading ... Loading ...

Comment considérez-vous leur prestation vocale ?

View Results

Loading ... Loading ...

Que pensez-vous des votes des jurys ?

View Results

Loading ... Loading ...

Etes-vous d'accord avec les points donnés par le public ?

View Results

Loading ... Loading ...

Comment considérez-vous sa 23e place au classement final

View Results

Loading ... Loading ...

 

Conclusion : On ne peut pas dire que l’Espagne brille à l’eurovision, c’est tout le contraire.  Ces quatre dernières années, elle n’a pas réussi à faire mieux que 21e! Elle est confrontée à des difficultés qu’elle n’arrive pas à surmonter. Un changement de délégation avec une équipe motivée et créative serait peut-être bienvenu mais la télévision espagnole ne semble pas se remettre en question. C’est dommage pour un pays qui est amateur d’Eurovision et qui compte de nombreux eurofans.  À l’heure d’aujourd’hui, il lui faudrait un miracle!

 

(avec la collaboration d’Eurovista, la participation de Quentin et la contribution de Juju)

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. C’est facile de réécrire l’histoire mais, quand on voit le triomphe sur la durée de « lo malo », on peut se demander si le duo Aitana / Ana Guerra n’aurait pas été un meilleur choix.

    Les eurofans espagnols sont assez excessifs mais ils mettent une telle ambiance que j’espère pour eux que la roue tournera en 2019.

  2. Je suis d’accord avec le commentaire,

    Lo malo aurait été un meilleur choix mais ce serait fait peut être vampirisé par Fuego !

    En tout cas, je garde Lo malo dans ma playlist jusqu’à au moins la fin de l’été !

  3. Rendez nous Pastora Solere!!!!Eh oui je vis toujours avec le passé!!!

  4. Agoney agoney agoney eurovision 2019….vite…..sur que Espagne serait bien classe….lol ….j’adorerais le voir a Jérusalem….il a une voix magnifique et je suis fan …..merci pour l’article…et bonne journée

    • Netty Vilar Braamcamp Sobral on 23 juillet 2018 at 18:55
    • Répondre

    J’ai 2 questions existentielles :
    1. Sont-ils toujours ensemble ou sont-ils officiellement séparés ?
    2. Et qu’en est-il des réactions extrêmement hostiles qu’Alfred a provoqué du fait de ses prises de position politiques en faveur de l’indépendance de la Catalogne ? Est-il toujours grillé dans le reste de l’Espagne ?

    • Alexandre on 23 juillet 2018 at 19:24
    • Répondre

    La chanson est belle et agréable, la mélodie très mignonne et le revamp a été judicieux (les petites touches de guitare très romantiques). Je faisais partie de ceux qui pensaient vraiment que l’Espagne allait enfin sortir du flop 10.

    Malheureusement, aucun effort de mise en scène alors qu’il y avait de la matière et deux chanteurs un peu fatigués. Cette place n’est pas surprenante du fait de la grande qualité de cette finale.
    J’espère vraiment que les Espagnols retrouveront enfin la partie gauche du tableau chez les Israéliens.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :