Dansk Melodi Grand Prix 2019 : Loreen et sondage

Samedi prochain se déroulera le traditionnel Dansk Melodi Grand, qui verra couronner la chanson qui représentera le Danemark à Tel Aviv.

LES LOREEN

Avant la compétition qu’on attend avec impatience, décernons les Loreen. Vous connaissez le principe. Les propos qui suivent n’engage que moi et moi seul, sans y refléter les opinions de mes autres collègues de l’EAQ.

Loreen n’est ni enthousiasme, ni vraiment déçue. Elle est… blasée par un Dansk Melodi Grand Prix qui, une nouvelle fois, propose une série de chansons bien calibrée, bien soignée, mais sans aucune étincelle pour allumer un feu d’artifice. Une sélection qui sent trop le savon. Le Danemark va devoir se remettre sérieusement en question dès l’année prochaine. Ce n’est pas à grands coups d’onomatopées ou de son pop-électro trop souvent entendu qu’on se distingue à l’Eurovision.

Simone Emilie – « Anywhere »  

Mélodie agréable à écouter, mais assez plate. A aucun moment il n’y a l’envolée qu’on attend. Le refrain n’est pas percutant. L’envolée arrive vers la fin, mais trop tard, on a déjà décroché. On est presque content quand la chanson s’arrête.

Jasmin Gabay – « Kiss Like This »     

Il y a du Mazy, du Tarkan, du Shakira… un mélange exotique d’une chanson qui se veut latino mais qui ne l’est pas vraiment. On se laisse prendre au jeu… juste un instant, pour finalement ce dire que… ça va pas le faire pour Tel Aviv ! Bien essayé, mais il manque quelque chose pour faire monter la mayonnaise.

Rasmus Faartoft – « Hold My Breath »

Chanson basique, on a l’impression qu’elle a été facile à écrire. Orchestration peu recherchée. Le chanteur a une belle voix, mais la musique ne fait pas passer d’émotion particulière. On dirait une chanson d’un bon album, mais qui n’est pas prévu pour sortir en single.

Marie Isabell – « Dancing with You in My Heart »

A mi-chemin entre un revival disco et un style country, voilà une chanson « feel-good » sympathique, qui donne envie de bouger, mais qui reste cependant assez peu convaincante pour se faire une belle place à Tel Aviv.

Sigmund – « Say My Name »

De la pop électro ultra classique déjà entendue des centaines de milliers de fois que cela nous plonge dans une indifférence totale. On s’ennuie ferme en écoutant ce titre. Juste bien pour les fans du genre.

Humørekspressen – « Dronning af baren »

C’est l’OVNI de cette sélection. Mais un OVNI qui risque fort de se crasher en plein désert de désolation musicale. Certes elle se détachent des autres chansons qu’on peut entendre dans ce DGMP, mais pas dans le bon sens. C’est peut-être bon enfant, mais musicalement c’est plat et l’ensemble fait très amateur. On se croirait à un mariage en fin de nuit.

Julie & Nina – « League of Light »         

Après les « oh oh », « kiss kiss » et « you you » des chansons plus haut dans ce post, voici des « aïe, aïe ». Les danois semblent aimer les onomatopées. Malgré un refrain assez dynamique, l’ensemble ne me plaît pas plus que ça. Je m’ennuie… je vais finir par m’endormir.

Teit Samsø – « Step It Up »

Le refrain est sympathique, mais les couplets sont d’un ennui profond. L’ensemble est très répétitif et beaucoup trop linéaire. Et quand la chanson se termine… quelle libération !

Leonora – « Love Is Forever »

Voilà une proposition enfin intéressante. Une mélodie entêtante, qui certes n’a pas inventé l’eau chaude, mais on se laisse bercer par le rythme. Et les différentes langues utilisées à la fin de la chanson surprennent. L’ensemble est agréable à l’écoute.

Leeloo -« That Vibe »

On replonge là dans la pop-électro du pauvre. Que dire… c’est comme un bon paquet de chansons de cette sélection : aucune originalité, aucun intérêt.

LE SONDAGE

À votre tour à présent de vous exprimer ! Donnez-nous votre avis.

A samedi prochain pour la grande finale !

(9 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Sélection bien tiède…le chef de délégation danois a reconnu récemment que le Danemark ne visait plus la victoire mais se satisferait d un top 10..Ça a le mérite de la franchise..

    A titre perso j aime bien Leonora. Un petit côté nonchalant, rétro…l usage du français joue aussi sans doute..

    Jasmin Gabay est mon plaisir coupable de cette année. Je sais que c est ultra cheap mais je ne peux m empêcher de fredonner « a kiss like this « .

    Sinon , dans la lignée de Rasmussen, on a Julie et Nina. Sonorité nordique, langues locales, on sent que tout est parfaitement calibré pour plaire au public européen. Trop calibré sans doute…

    Le seul autre morceau de la sélection que j apprécie est celui de Rasmus mais je ne pense pas le voir en super finale.

    • rem_coconuts on 18 février 2019 at 10:41
    • Répondre

    Honnêtement, je ne suis pas sûr d’avoir envie de voir le Danemark en finale cette année. Pourtant, quelle belle histoire eurovisionesque jusqu’en 2014: Chanée & Nevergreen, A Friend In London, Soluma Samay, Emmelie, … Et puis vint le jour de la ruine à cause d’une orga trop coûteuse.

    Le Danemark ne veut pas regagner, on l’a compris, merci. Heureusement que Rasmussen a sauvé les meubles l’an dernier avec un top 10 pour son super titre, parce que c’est pas cette année qu’ils vont remporter la mise nos amis vikings. Quelle sélection consternante, sans surprise, moyenne, mais très moyenne. Il est loin le temps où Sada Vidoo, Simone et Anna Nielsen participaient au DMGP. Quel manque d’audace, quand on voit le Portugal prendre des risques par exemple…

    Quel titre? À vrai dire rien ne ressort particulièrement du lot. Simone Emilie, c’est une pop actuelle, c’est frais, sans originalité et léger, mais plutôt plaisant. Le Jasmin Gabay fait très Bombo, un titres aux faux airs latino déjà vu mais qui fonctionne. Avec Teit Samso ça partait très bien avec des couplets très catchy, mais complètement kens par un refrain très moyen. Y a Leonora, avec sa douce ballade à la Anna Rossinelli, légère et romantique, très mimi, qui semble être la favorite. Ou encore Leeloo, dont le titre pop-électro a un potentiel à voir en live.

    L’un de ces cinq choix me « satisferait » sans m’ennivrer, même si le live peut me faire évoluer, car pour le reste, c’est plutôt next, entre la mauvaise ressaucée de Circle of Light façon GoT, la guimauve discount à plein nez, le schläger humoristique, le Omar Naber danois et le mix au départ intéressante mais qui ne donne rien à l’arrivée.

    Dommage que le Danemark propose une finale aussi faible, c’est indigne de leur histoire et de leurs possibilités à l’Eurovision. Pour moi, ce sera Simone Emilie sans enthousiasme, mais la favorite est Leonora, 4ème de mon classement. J’attends de voir les lives, mais pour le moment c’est la déception.

    • nounours on 18 février 2019 at 10:56
    • Répondre

    le Danemark nous propose une sélection vraiment mauvaise , qu’ il ne veule plus gagnée soit mais visé un top 10 avec les chansons qu’ il propose pour moi ce sera non! qu ‘il reste en demi et qu ‘ il laisse la place a des pays qui en veule vraiment !

    • Philipe on 18 février 2019 at 12:35
    • Répondre

    Comme les autres je ne trouve pas le niveau très élevé, mais une chanson sort vraiment du lot et j’ai vraiment du plaisir à écouter Leonora et son Love Is Forever. Il y a truc que je ne saurais définir, elle paraît simple comme chanson alors que pas du tout, du début à la fin il y a une trame musicale assez sophistiquée, certe minimaliste mais plus aurait gâché le morceau. Donc pour moi ils doivent choisir Leonara, je la vois bien plaire au plus grand nombre et faire un top 10.

    • anachorète on 18 février 2019 at 13:24
    • Répondre

    Leonora – « Love Is Forever »
    c’est pas incroyable, mais ça peut fonctionner et devenir bien sympa.
    inévitablement on pense à – Loin d’ici – de Zoë… sauf que c’était quand même beaucoup mieux.

    • Romaric Klinguer on 18 février 2019 at 18:29
    • Répondre

    Voilà j’avais raison de croire que les 42 chansons globalement pour l’Eurovision 2019 seront nulles à chier !!! Regarder le Danemark ! Sélection moyenne qui en live va rien donner du tout….pas de chansons géniales ni artistes géniaux en live….

    Donc le Danemark. Encore un pays de plus à mettre dans la poubelle des pays nuls avec chansons nulles et moyennes.

    Voilà… Cet eurovision 2019 est très nul à chier et les pays qui restent encore à découvrir avec leur représentant à mon avis ca sera Exactement PAREIL !

    Donc nul à chier cette Eurovision 2019 je l’avais bien dit inutile de nier !

      • MonCoeurFaitBoum on 18 février 2019 at 20:45
      • Répondre

      Tu ne fais pas dans la demi-mesure dis donc hahaha 🙂 🙂
      Pour l’instant il y a 3 chansons que j’aime bien et si mes préférés gagnent les prochaines sélections nationales j’en aurais 3 autres. Je compte aussi sur la Belgique l’Allemagne la Russie et les Pays-Bas.
      En règle générale si j’ai en tout 10 chansons que j’aime écouter ça signifie que c’est plutôt un bon cru donc pour l’instant ca va 😉

  2. – Je viens de passer un long moment au Danemark : cette sélection comporte aucune chanson nulle ( à part la N°6 qui est largement en dessous des autres ) mais elle ne possède aucune chanson remarquable. Vraiment un choix très difficile à faire car les neuf chansons pourraient aller à Tel Aviv sans aucune garantie d’aller en finale.

    – Mon TOP 3 se joue donc sur des petits détails, mais j’aurais pu faire un TOP 9 car pas de Flop ( sauf la N° 6 )

    1) TEIT SAMSO : je trouve ce jeune homme très charismatique, chantant très bien, sachant faire le show avec une chanson assez différente des autres. Ce sera donc mon premier choix même si la chanson n’est pas géniale.

    2) JULIE et NINA : belle harmonie vocale, très jolie chanson avec un refrain efficace et j’aime bien le concept d’un mélange anglais-danois très réussi.

    3) LEONORA : je trouve cette chanson un peu basique au niveau des sonorités plutôt agaçantes, mais j’aime bien le dernier couplet multi-langue même si je trouve la fin  » brutale » . Bref, je suis un peu divisé dur cette chanson, mais je reconnais qu’elle est incontournable.

    * Pour choisir un JOKER, c’est compliqué car les six autres pourrait l’être ayant toutes des qualités et des défauts. Je n’en donnerai donc pas ; j’espère que le vainqueur sera dans mon TOP 3.

  3. Guère emballant, tout ça… Disons Leonora, ou éventuellement Julie et Nina. En tout cas, dans l’état actuel des choses, ça me semble difficile pour le Danemark d’envisager une qualification pour la finale 🙁

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :