Chypre 2018 : réactions à la deuxième place d’Eleni Foureira

Samedi dernier, la candidate chypriote, Eleni Foureira, a mis le feu au Concours avec une prestation incroyable et déjà mythique.

À la suite d’un terrible suspense, Eleni, qui était la grande favorite, a cependant dû s’incliner devant Netta Barzilai.

Certes, Chypre n’a pas gagné l’Eurovision, mais a tout de même signé le meilleur résultat de son histoire au Concours, ce qui est déjà une victoire en soi. Pour rappel, le pays participe depuis 1981 et n’avait jusqu’ici jamais dépassé la cinquième place.

C’est peu dire que la délégation chypriote et toute la population de l’île ont cru en cette victoire. Au fil des répétitions, les chances d’Eleni ont augmenté de manière spectaculaire, grâce aux prestations de la chanteuse et à sa mise en scène très marquante. Par conséquent, la télévision publique chypriote a connu des taux records d’audience. À 22h, CyBC a enregistré une part d’audimat de 52,3%, et au moment de l’annonce des résultats, un pic colossal et historique de 94,4%.

Vous avez vu à son visage qu’Eleni a été triste de voir la victoire lui échapper au dernier moment. Mais ensuite, elle s’est déclarée très heureuse de son résultat et a remercié tous ses soutiens.

Les réactions n’ont pas tardé à affluer. Le président chypriote, Nicos Anastasiades, a félicité chaleureusement Eleni, Alex P et toute la délégation. Selon lui, ils ont rendu fiers tous les Chypriotes.

De leur côté, les stars grecques ont également félicité Eleni. Anna Vissi a déclaré qu’Eleni aurait pu remporter cet Eurovision, sa chanson étant incroyable et la chanteuse ayant reçu tant d’amour et d’attention des spectateurs. Selon elle, leur travail acharné et leur investissement personnel ont été récompensés. Elle a enfin ajouté que Fuego serait le tube de l’été. Helena Paparizou s’est dite très fière d’Eleni et de son résultat. Elle a salué l’implication de son équipe. Quant à sa maison de disques, Panik Records, elle a salué sa prestation et sa réussite.

Eleni a ensuite également remercié l’Europe entière, via Twitter, et félicité Netta pour sa victoire.

Les eurofans hellénophones sont en revanche plutôt déçus de la réaction de Netta Barzilai. Notre gagnante israélienne a en effet fait preuve de maladresse en parlant d’Eleni, lors de sa conférence de presse, déclarant qu’elle avait réussi à faire passer son authenticité en avant. Et plus tard dans la semaine, elle est apparue dans une émission de télévision satirique, aux côtés de son sosie et de celui d’Eleni.

Tout cela a suscité la controverse et bien des remous dans les médias hellénophones et sur les réseaux sociaux. Oikotimes trouve d’ailleurs que la candidate israélienne a clairement insulté sa principale concurrente.

(avec la collaboration de Pauly)

 

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. L’anagramme de CHYPRIOTE ? HYPOCRITE…Donc, Netta ne l’est pas…Tiens donc !

    1. A chaud, ca ne doit pas être évident de vouloir féliciter la gagnante, quand on y a tellement cru, que le stress retombe… On a beau être bon joueur, la déception est parfois plus forte, et je ne pense pas qu’il faut lui en vouloir. C’est tellement humain! Désormais plus posée, Eleni aurait peut être une autre réaction.

  2. – Au départ je n’étais pas un fan d’Eleni mais constatant sa remontée phénoménale, je me suis dit qu’il valait largement mieux une victoire chypriote. La chanson n’était pas révolutionnaire mais la chorégraphie et le dynamisme qu’elle proposait me convenait, et au oins, c’était une vraie chanson… ( Je n’en dirai pas plus ). Et surtout, j’aime particulièrement quand un nouveau pays gagne le concours.

    – Hélas, ça ne s’est pas passé ainsi : on ne peut pas revenir en arrière mais devant les polémiques politiques en cours depuis cette victoire israélienne, on peut se poser de multiples questions…

  3. Pauly a dit que la victoire était dû à la rencontre entre un artiste et le public européen/ je pense exactement cela.
    Je pense que Netta a gagné car sa personnalité et son charisme sont plus percutants que celui d’Eleni.
    De toute façon, je considère qu’à l’eurovision, il y a deux places qui sont très difficiles moralement:
    la dernière parce qu’on a l’impression de n’avoir été apprécié de personne et la seconde car c’est comme si on allait vous remettre le trophée et que vous tendiez les mains et qu’à la dernière seconde, on le donne à la personne qui est à côté de vous. C’est dur moralement mais elle peut-être fière de ce qu’elle a fait, elle n’était pas favorite avant les répétitions alors que Netta l’était . Je considère que la victoire de Netta n’est pas une surprise alors que la deuxième place d’Eleni oui.

  4. Pour moi, aucune des 2 méritait de gagner… C’est ça LA plus belle chanson européenne 2018 ??? Ce concours me déçoit de plus en plus ! Mais je suis surtout écœuré car depuis 3 ans, on envoie des super propositions et cela ne paye pas. Le plus gros problème est le public européen qui ne votera jamais en masse pour nous. Nous font-ils payer ces années où nous étions les « roi » de ce concours ? Pour Amir, on était 3 du jury et malgré un engouement du titre l’Europe ne nous avait pas mis si haut que ça. Pareil pour Alma et MM. Je désespère revoir une victoire française un jour…
    Gérer

    1. L’eurovision n’a jamais été de choisir la plus belle chanson de l’année. C’est de choisir celle qui plaît le plus le jour J au temps T 🙂 🙂
      Nous sommes nombreux à vouloir que la France gagne mais il y a toujours quelque chose d’inachevé dans les propositions françaises pour qu’elles puissent gagner.
      Perso, j’oublie les déceptions d’hier car j’espère toujours que l’année prochaine , la France nous réserve une surprise. L’espoir fait vivre, comme on dit… 🙂 🙂 🙂

  5. Eleni peut être très contente de son parcours et une fois la déception passée , elle réalisera qu’elle a obtenu ce que personne n’avait fait pour Chypre : un podium !

    J’ai vu les extraits de l’émission avec les « sosies » de Netta et d’Eleni. Ça ne vole pas haut mais je n’ai pas trouvé ça degradant.

    • anachorète on 18 mai 2018 at 16:02
    • Répondre

    cette deuxième place est bien plus méritée que surprenante.
    ces trois dernières années Chypre s’est qualifiée en tirant le meilleur parti de chansons qui ne faisaient pas toujours l’unanimité. grâce à de bons interprètes et des bons choix de mise en scène. (même les cages de « minus one » ça fonctionnait et pourtant je suis très critique avec le « mobilier » sur la scène de l’Eurovision. )
    cette année je me réjouissais de voir « Fuego » en live et je n’ai pas été déçu!
    je vais continué à surveiller nos amis Chypriotes de très près…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :