Choeur Eurovision 2019 : résumé de la soirée

Ce samedi 3 août, a donc eu lieu à Göteborg, en Suède, la seconde édition du Choeur Eurovision. Vous l’avez découvert : le Danemark a décroché la victoire au terme d’une soirée passionnante. Revenons aujourd’hui sur son déroulement et les différentes prestations !

SUÈDE

Ce sont nos amis suédois de Zero8 qui ont ouvert la soirée, avec Khourmi & Hej, dunkom så länge vi levom. Ils étaient clairement mes favoris et j’ai trouvé leur prestation d’une classe et d’une sobriété incroyables. Ils ont confirmé ici leur incroyable palmarès national et international. À titre personnel, je les aurais classés parmi les trois finalistes.

BELGIQUE

Nos amis belges d’Almakalia nous ont offert un medley de plusieurs chansons belges à succès. J’ai trouvé leur prestation réussie, tout en simplicité et modestie. L’on sent que ces étudiants ont investi leur énergie et leur bonne humeur dans leur participation. Néanmoins, l’on voit qu’il s’agissait d’une grande première pour eux. Je les ai trouvés plutôt stressés et un cran en-dessous des autres participants.

LETTONIE

Les Lettons de Maska ont interprété Pērkontēvs. J’ai trouvé le début plutôt bizarre, comme si leur prestation débutait dans un aquarium… Mais je me suis laisse emporté dans leur univers et cela m’a finalement beaucoup plu. Il s’agissait d’une proposition assez décalée et artistique, avec une chorégraphie particulière. Le résultat final est fort juste, surprenant, unique et prouvé le très grand talent de Maska. Ils méritaient bien leur place en finale.

ALLEMAGNE

Nos amis allemands de BonnVoice ont, eux, opté pour une prestation très classique et très traditionnelle, enchaînant O Täler weit et Die Gedanken sind frei. Cela ne m’a ni marqué, ni étonné. L’ensemble était simple et bien chanté, mais manquait d’originalité. Un beau moment de musique chorale, certes. Pas de quoi passer en finale, cependant.

NORVÈGE

La chorale féminine norvégienne Volve Vokal a interprété Ønskediktet… et je n’ai pas du tout aimé. J’ai trouvé cette proposition assez ridicule et incompréhensible. Quel était leur message ? Qu’ont-elles voulu nous dire ? Mystère… Je le reconnais : elles ont chanté juste et en parfaite harmonie. Mais c’était pousser l’originalité trop loin. Je n’ai pas adhéré du tout… « Next », ai-je envie de vous dire… Notez que le jury a eu l’air d’apprécier leurs innovations artistiques. Pas au point de les envoyer en finale, ceci dit…

DANEMARK

Nos amis de Vocal Line, en route vers le trophée, nous ont d’abord chanté True North. Devant mon écran, j’ai baillé. J’ai trouvé cela lent et encore plus ennuyeux que la prestation allemande. Trop classique, trop traditionnel. Certes, c’était encore une fois très bien interprété, très harmonieux. L’on sentait que les membres de la chorale étaient unis les uns aux autres et portés par leur force collective. Mais cette proposition n’était clairement pas pour moi…

ÉCOSSE

Nos amis écossais d’Alba ont fièrement porté les couleurs de leur nation, avec Cumha na Cloinne, Ach a’ Mhairead et Alba. J’ai vraiment beaucoup aimé leur prestation, typiquement écossaise. À titre personnel, j’ai suivi leurs aventures de près et ils faisaient partie de mes favoris. Bref, j’ai adoré cette proposition et je les aurais volontiers qualifié pour la finale.

SLOVÉNIE

Les Slovènes de Jazzva ont chanté Spomenčice. Leur prestation était tout en simplicité, très réussie selon moi. L’harmonie entre ses membres était parfaite. Un superbe moment de chant choral, magique et harmonieux. Je les aurais qualifié, moi aussi.

SUISSE

Nos amis suisse de Cake O’Phonie ont donc interprété successivement Chante en mon cœur, La sera sper il lag, Poï, Le ranz des vaches, La ticinella, Beresinalied et Chanson d’ici. J’ai passé un très bon moment en leur compagnie. J’ai été enchanté par leurs voix, leur harmonie et leur chorégraphie. Ils n’auront aucun regret à avoir : ils ont offert le meilleur d’eux-même.

PAYS DE GALLES

Nos amis gallois d’Ysgol Gerdd Ceredigion ont conclu ce premier tour de chant avec Cúlna et Ar Lan y Môr. À nouveau, cette prestation est très juste et talentueuse. Mais elle m’a moins touché, moins emporté personnellement que les autres. Le jury a eu l’air assez enthousiaste, moi nettement moins…

Les résultats de ce premier tour m’ont un peu surpris, puisque le jury a décidé de qualifier pour la grande finale la Lettonie, la Slovénie et le Danemark. À titre personnel, j’aurais plutôt retenu la Slovénie, la Suède et l’Écosse.

Nos finalistes sont remontés sur scène pour un second tour de chant. Maska a interprété Come,God!

Vocal Line, Viola.

Et Jazzva, Fly, Little Bird.

Au final, le jury a décerné la troisième place à Jazzva ; la deuxième à Maska et la première à Vocal Line, ce qui m’a plutôt surpris. Mais enfin, soyons bons joueurs et félicitons nos amis danois pour cette belle victoire.

J’attends à présent avec impatience la prochaine édition de ce Choeur Eurovision ! Dans l’attente, faites comme moi, repassez-vous l’intégralité de la soirée :

À très bientôt !

(avec la collaboration de Pauly)

(2 commentaires)

  1. C’est une très bonne idée de proposer un recap de la soirée pour tous ceux qui avaient mieux à faire samedi dernier.

    Je m interroge sur la date retenue pour cet événement. Dur de mobiliser le premier samedi d’août… Je pense que la date a été imposée afin de cadrer avec la semaine internationale consacrée au chant choral qui se déroule actuellement en Suède.

  2. Personnellement, j’aurais décerné le trophée à la Lettonie. Bonne soirée même si les présentateurs n’étaient pas des plus passionnants contrairement à John Rutter qu’on sentait exalté !

    Les chorales ne se prêtent pas à des scénographies époustouflantes mais la SVT aurait pu faire un peu plus niveau scénique…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :