Cerbul de Aur 2018 : nos Eurostars à la fête

Que font nos Eurostars entre deux sélections et deux Eurovisions ? Leur métier, pardi : elles participent à d’autres concours de chant, locaux, nationaux, exotiques et surprenants. Ainsi du Cerbul de Aur (Le Cerf d’Or). Quoi qu’est-ce ? Le CdA est un festival roumain organisé par la TVR à Brașov, dans le centre du pays. Nostalgiques de la Selectia Nationala, ce festival est pour vous… Avez-vous l’impression d’avoir raté un épisode ? Normal : le CdA n’avait plus eu lieu depuis 2009 et par conséquent, avait quelque peu sombré dans l’oubli. La TVR l’a ressuscité cette année, à la fois pour commémorer les cinquante ans de sa création et le centenaire de la fondation de la Grande Roumanie.

L’histoire du CdA est long chemin cahoteux entre interdictions politiques et manques chroniques de financements. Néanmoins, il peut s’enorgueillir du passage de grandes stars sur sa scène et surtout d’un palmarès constellé d’Eurostars. Notez que les premières embellissent l’événement de leur présence, alors que les secondes participent activement à la compétition, dans l’espoir de décrocher le Cerf d’Or.

Parmi les grands noms à être apparus sur la scène : Dalida, Barbara, Enrico Macias, Sisters Sledge, Kylie Minogue, Dionne Warwick, Paul Young, Boy George, Ray Charles, James Brown, Belinda Carlisle, Tom Jones, Christina Aguilera, Sheryl Crow, Diana Ross, UB40, Ricky Martin, Simple Minds, Pink, Natalia Imbruglia, etc, etc. Bref, du beau linge.

Côté Eurostars, c’est la totale : Marion Rung, Hugues Auffray, Bobby Solo, Jean-Claude Pascal, Julio Iglesias, Frida Boccara, Cliff Richard, Tereza Kesovija, Udo Jürgens, Gigliola Cinquetti, Lise Marke, Dickie Rock, Alain Barrière, Massiel, Patricia Kaas, Johnny Logan, Linda Martin, Toto Cutugno, Monica Anghel, t.A.T.u, Paula Seling, Thomas Anders, Zdob si Zdub, Luminita Anghel, Marcel Pavel, Ruslana, Ovi, etc., etc.

Pour conclure ce bref historique, retenez que le CdA a été remporté à cinq reprises par des Eurostars. En 1968, par Jacques Hustin, représentant belge 1974.

En 1970, par Thérèse Steinmetz, représentante néerlandaise 1967. En 1996, par Monica Anghel, représentante roumaine 2002.

En 2002, par Paula Seling, représentante roumaine 2010 et 2014.

Et en 2004, par Eleanor Cassar, éternelle participante des sélections maltaises.

Tout cela nous amène (enfin) à cette édition 2018. Elle non plus n’a pas manqué d’Eurostars. Jugez-en plutôt : Amaliya Margaryan (Depi Evratesil 2018), John Karayiannis (Chypre 2015), Karl William Lund (Eurovision You Decide 2016), Dora Gaitonovici (Selectia Nationala 2018) ou encore Sebastian Schmidt (1 In 360 2018).

Ce ne sont là que les participants non récompensés. Car les prix ont plu sur les têtes de nos Eurostars. Le jury de professionnels en a couronné six. Lidia Isac (Moldavie 2016) a reçu le prix spécial de la TVR.

Ovidiu Anton (Roumanie 2016), le prix de la presse.

Ryan O’Shaughnessy (Irlande 2018), le prix de la municipalité de Brașov. Antonia Gigovska (choriste des Eye Cue, Macédoine 2018), le deuxième prix.

Olivier Kaye (1 In 360 2018), le premier prix et le prix du public.

Quant à la récompense suprême, le Cerf d’Or, elle est allée à Inis Neziri (Festivali i Këngës 2018). La chanteuse repart également avec un beau chèque de 25.000 euros.

Notez par ailleurs que la Française Kelly Joyce a remporté le troisième prix.

Parmi les altesses eurovisionesques présentes et passées sur la scène, sans concourir toutefois, citons Gigliola Cinquetti, Eleni Foureira, et The Humans. Ils ont côtoyé James Blunt, Amy MacDonald ou encore Nicole Scherzinger.

Et si vous souhaitez revivre tout cela, la TVR a pensé à vous :

(avec la collaboration de Sakis)

 

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • marie on 3 septembre 2018 at 08:29
    • Répondre

    Totale découverte pour moi.
    Il me semble avoir lu un commentaire de Pascal qui disait qu’Olivier Kaye avait gagné le premier prix mais je ne savais pas de quoi en fait. En tout cas bravo pour la Belgique.
    Apparemment la France y participe mais comment se fait le choix de l’artiste français?

    • Pascal on 3 septembre 2018 at 09:13
    • Répondre

    Il y avait sur la page officielle du concours un encart pour postuler. Je pense que c est l’organisation qui sélectionne ensuite les artistes (et qu’elle aime bien ceux passés par l’ESC..).

    Chacun a interprété une chanson en roumain et une autre dans la langue de son choix.

    Le retour du CdA sera t il juste un « one shot » ou cela deviendra t il un délicieux rendez vous de la fin août ? A voir..

    • Taron on 3 septembre 2018 at 11:06
    • Répondre

    Alors la, je n’avais absolument aucune idée de son existence. Le palmarès de ce concours est impressionnant. Toutes ces stars qui ont l’air de s’empresser pour un concours qui se déroule dans un pays inconnu pour la plupart des habitants dans le monde. Ils ont bien fait de relancer ce concours et bravo au belge et aussi à la française pour son podium.

    • Daniel on 3 septembre 2018 at 23:01
    • Répondre

    La performance de Fuego est bien meilleur que celle de l’Eurovision. La tenue et Visuel sont excellents ! Une Queen qui se perfectionne

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :