Ce soir : troisième éliminatoire d’A Dal (Mise à jour : résultats et qualifiés)

RÉSULTATS ET QUALIFIÉS

Nos amis Hongrois ont voté ! Se sont qualifiés au premier tour :

Se sont qualifiés au second tour :

Ont donc été éliminés :

Cliquez sur les liens pour (re)voir les prestations et rendez-vous la semaine prochaine pour la première demi-finale !

SOIRÉE

Vaille que vaille, la sélection hongroise pour Tel Aviv maintient son cap. Ce samedi, vous assisterez à sa troisième éliminatoire.

L’émission débutera à 19h30 et sera présentée par Bogi et Freddie (ci-dessus). Vous pourrez la suivre grâce au streaming officiel de la télévision publique hongroise.

Les dix concurrents de ce soir sont :

Le résultat final sera déterminé par un vote combiné à la sauce hongroise. Lors du premier tour, cinq candidats seront qualifiés par un vote combiné du jury d’experts et du public. Lors du second tour, un sixième candidat sera qualifié uniquement par le public.

Nous vous retrouverons au terme de cette soirée pour l’annonce des qualifiés. Profitez bien de ce moment magyar !

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • pasque75 on 2 février 2019 at 08:05
    • Répondre

    Il y a des habitués du A Dal ce soir : le grand Joci Papai, Leander Kills, Kyra Fedor, Petruschka.
    Ils sont dans mon 6 avec Mocsok et Monyo Project mais pour ces 2 derniers je pense que l’aventure s’arrêtera là pour donner les billets à USNK et Salvus.

    • alexandre on 2 février 2019 at 14:14
    • Répondre

    Envoyons Joci Papai a Tel aviv

    • Philipe Dubois-Blond on 2 février 2019 at 15:13
    • Répondre

    J’aime bcp Leander Kills leur chanson est vraiment originale !

    • pasque75 on 3 février 2019 at 00:06
    • Répondre

    Les juges hongrois ont encore frappé! ! Ne pas mettre Leander Kills avec un titre très fort dans le top 5 c est vraiment stupéfiant !!!

    Depuis que je suis le A Dal ils avaient toujours fait la finale, c est une grosse désillusion. ..

    Pour le reste, le gagnant du A Dal ne chantait pas ce soir. La jeune Bogi Nagy avec sa robe à projections a retenu l’attention, Petruska est adoré des jurés mais coince sur le public , ca lui sera fatal en finale.

    Pareil en inversé pour USNK,très soutenus par le public, on l’a vu ce soir.

    J’ai trouvé Joci Papai plutôt décevant. Il ne reeditera pas son succès de 2017.

    Deux artistes en détresse ce soir : la chanteuse de Monyo Project que les commentaires des jurés ont fait pleurer et Kyra Fedor , littéralement démolie au niveau des scores.

    • anachorète on 3 février 2019 at 16:22
    • Répondre

    Leander Kills: Hazavágyom qui ne passe pas… c’set dommage

    • rem_coconuts on 4 février 2019 at 00:55
    • Répondre

    Sur les qualifiés, une injustice majeure: la qualification de Mocsok 1 Kölyök au détriment de Leander Kells.

    Mon bilan perso de la « Heat 3 »:
    – Bogi Nagy: une jolie performance avec une belle ballade en hongrois plutôt délicate, quoiqu’assez classique, et la robe qui fait toujours son effet (coucou Aliona Moon en 2013)
    – Joci Pápai: s’il reste Joci Papai et porte très bien un titre à la guitare plutôt agréable à l’écoute, il n’est clairement pas aussi marquant et atypique qu’Orego. Ça reste sympathique mais manque de force. Un peu décevant.
    – Petruska: une compo aux vagues accents du dernier album de Goldman, une compo assez originale quoique redondante avec un refrain très sympa. Le chanteur avait un peu le regard dans le vague par contre.
    – Ruby Harlem: casse-gueule. Une mise en scène un peu déconcertante par rapport à l’univers de la chanson et au clip. Un côté musique d’ambiance très marqué, un peu jazzy, à la construction musicale atypique, qui met du temps à démarrer. Risqué pour TLV.
    – Mocsok 1 Kölyök: malgré une jolie harmonie, un titre très plat et chiant.
    – USNK : un rap local bien exécuté, mais un refrain peu identifiable.
    – Leander Kills: à la première écoute, le titre ne m’avait pas spécialement marqué. Au final, un vrai univers teinté de world music et de pop ethnique, dans la lignée d’Orego, des accents balkaniques, un refrain efficace et une très belle performance. Peut-être pas un chef d’oeuvre, mais une élimination imméritée.
    – Salvus: un titre rock local, bien exécuté, pas mauvais mais pas ouf, déjà vu et revu, ne révolutionne pas son style
    – Monyo Project: bof. Un titre sans originalité, assez convenu, déjà vu et plutôt plat.
    – Kyra Fedor: une démolition imméritée malgré plusieurs défauts. Un titre surprenant, moderne, sympa, mais trop déconstruit. Une performance un peu maladroite, l’idée de la choré est très bien (le danseur <3), mais elle se trouve parfois plantée seule sur scène. Me fait vaguement penser à Tijana Bogicevic pour la Serbie 2017.

    Je crains bien que la Hongrie ne décide d’envoyer un choix dans la lignée du sien de l’année dernière alors qu’il y a quand même dans l’ensemble de bons titres qui représenteraient dignementt ses couleurs à TLV!

    1. Je pense comme toi (sauf pour Mocsok 1 que j’aime bien)
      Sur l’ensemble du premier tour, c’est Fatal Error (clônes de AWS) et Acoustic Planet qui ont les meilleurs scores. Loin de ce qui était attendu…
      J’espère pour ma part que l’élu sera Gergo Szeker.

        • rem_coconuts on 4 février 2019 at 01:54
        • Répondre

        Fatal Error après AWS, ce n’est juste pas possible pour moi^^

        D’accord avec toi pour Gergo Szeker, un bon potentiel. Pour ma part, mon coup de coeur reste Incomplete, même si le live est perfectible.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :