Ce soir : deuxième demi-finale du Söngvakeppnin 2019 (Mise à jour : résultats)

LES RESULTATS

Tara Mobee et Friðrik Ómar sont qualifiés pour la finale. Kristina Skoubo Bærendsen, candidate de la première demi-finale, rejoint les finalistes en tant que wildcard

SOIREE

Ce soir, on retourne au Háskólabíó de Reykjavik pour la seconde demi-finale du Söngvakeppnin. Voilà une phrase qui pourrait s’apparenter à du chinois pour un français. Mais vous qui avez acquis au fil du temps une grande culture eurovisionesque, savez de quoi je veux parler.

C’est à 20h45 que commencera le spectacle, que vous pouvez suivre grâce au streaming officiel de la RÚV.

Comme la semaine dernière, cinq candidats sont en compétition. Les téléspectateurs islandais devront en sélectionner deux pour la grande finale. Les candidats sont, par ordre d’apparition déterminé par tirage au sort :

Il est bien plus difficile de sélectionner deux chansons dans cette demi-finale que dans celle de la semaine dernière. Le niveau est plus élevé aujourd’hui. Donc, je choisirais Friðrik et Tara. Et vous ?

VOTRE AVIS

Sélectionnez dans la liste ci-dessous les 2 chansons que vous aimeriez voir en Finale

Rendez-vous ce soir sur ce même post pour les résultats.

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • rem_coconuts on 16 février 2019 at 12:30
    • Répondre

    HATARI!!! Merde, ils sont déjà passés en DF1, pfff… Bon, pour ce soir, ce n’est pas grave, vu la qualité de la sélection islandaise! En bref, et dans l’ordre siou-plèèèèèè:

    MES QUALIFIÉS
    – Heidrun Anna/Anna Björnsdottir: j’aime énormément! L’un de mes coups de coeur de la sélection! Un titre rétro hyper charmant, vintage à mort, dans les tons de la pop italienne des seventies ou le cousinage de « Data Dust » d’Ella Hooper à Autralia Decides. C’est très plaisant.
    – Tara Mobee: ça commence à la guitare, comme Ivar Daniels, puis ça prend une tournure plus rythmée dans les arrangements, vire un peu pop-électro dans les refrains, c’est moderne, on pourrait l’entendre à la radio, le mix est vraiment pas mal, les couplets sont moins forts que le refrain, mais c’est très efficace.

    MES ÉLIMINÉS
    – Ivar Daniels: une ballade à la guitare dans la veine des tendances actuelles, avec un surplus de voix cependant. C’est très agréable à l’écoute, ce n’est pas d’une originalité folle, mais c’est agréable à écouter.
    – Fridrik Omar: une ballade pop un peu jazzy, bien portée, pas hyper originale, plutôt classique même, sans être non plus spécialement ringard, mais ça reste efficace.

    POUBELLE DIRECT
    – Eli Grill: et hop, un petit film d’horreur pour bien ambiancer la soirée! HEEEEELP! Entre les espèces d’arrangements discount façon premiers épisodes de Mario Kart et les vomissements vocaux des couplets, c’est juste un cauchemar absolu. NEXT et DOUBLE NEXT. Par contre, je ne vous cache pas mon inquiétude extrême quand je vois leurs… presque 33 000 vues sur You Tube. En comparaison Tara Mobee et Fridrick Omar sont à 13 000 chacun sur cette demie (genre ils se tiennent à quelques dizaines de vues), et Hatari à 72 000. Je ventile. AAAAAAAAAAARGH!

    Moralité? Se préparer psychologiquement à la qualif d’Eli Grill. Mayday.

  1. J’ai le même classement que Rem mais je pense que Heidrun Anna pourrait bien foirer son live si bien que je vois plutot l’expérimenté Fridrik Omar accompagner Tara Mobee.

    Cette dernière aurait pu faire une très bonne représentante mais , pas de chance, c’est l’année d’Hatari !!!

    Ivar Daniels ne me transcende pas et Eli Grill et ses amis c’est « au secours « ….

    Pas de place pour eux dans un top 2 ce soir ce serait vraiment du gachis !

  2. Je viens de rattraper la demi islandaise. Les présentateurs sont plutôt agréables et les intermèdes avec les artistes changent un peu de ce qu’on voit d’habitude. Par contre niveau chanson, l’interpretation pechait ce soir.

    Certaines prestations faisaient très amateurs ; je pense à l’horreur du trio maléfique qui ouvrait la soirée mais aussi à Heidrunn Anna qui a comme prévu sapé ses chances.

    A ce jeu, comme en DF 1 , ce sont les artistes avec du métier qui sont passés . Je pense en particulier à Fridrik Omar. Normal aussi de voir Tara Mobee en finale mais la sceno est à revoir.

    Je pensais qu’ Ivar Daniels ou Imsland (la protégée de Svala ) allaient obtenir la wild card mais en fait non, c’est Kristina Skoubo, paralysée par le trac la semaine dernière, qui a une nouvelle chance. Les Iles Féroé sont encore dans la course !

    • rem_coconuts on 17 février 2019 at 13:18
    • Répondre

    Une demie moins intéressante que la première, des prestations plus poussives pour, au final, deux qualifiés logiques. Friedrik Omar a vraiment été excellent et a réussi à transcender son titre, porté par une splendide mise en scène. Je suis plus réservé sur la presta de Tara Mobee, que je n’ai pas trouvé vocalement au top. Ivar Daniels, pas génial, Heidrun Anna, j’aime toujours autant la chanson, ce n’était pas une cata, je l’aurais quand même gardé dans mon top 2 et aurait remplacé Tara par Friedrik, mais ce n’était pas ouf.

    Quant au trio, avec tout le respect que je voue aux artistes, c’était de la merde absolue. Lorsque j’ai vu le nombre de vues sur You Tube, j’ai eu peur d’une qualif, envisageais même la victoire, heureusement les islandais ont du bon sens. C’était inécoutable du début à la fin, j’ai eu du mal à tenir les trois minutes, c’était une horreur absolue à tous niveaux, musique, titre, voix (ayayayayayay)… scéno (un grand cri d’horreur). Et puis le type qui vomit les couplets et ses atroces bla-bla-bla-bla, j’avais juste envie de l’envoyer en cure de sommeil (et encore je suis gentil^^). Bref.

    Quant à la wild-card, petite surprise de voir Kristina Skoubo la décrocher. Elle était très statique la semaine dernière malgré de bonnes idées de scéno. J’aurais plus choisi Imsland, mais bon, ça reste un choix cohérent.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :