Ce soir : deuxième demi-finale de l’Eesti Laul (Mise à jour : qualifiés)

QUALIFIÉS

Nos amis Estoniens ont voté ! Se sont qualifiés au premier tour :

  • Sissi – Strong
  • Kadiah – Believe
  • Kerli Kivilaan – Cold Love
  • Uku Suviste – Pretty Little Liar

Se sont qualifiés au second tour :

  • Synne Valtri – I’ll Do It My Way
  • Lumevärv ft. Inga – Milline päev

Ont été éliminés :

  • Iseloomad – Kaks miinust
  • Cätlin Mägi & Jaan Pehk – Parmumäng
  • Kaia Tamm – Wo sind die Katzen?
  • Grete Paia – Kui isegi kaotan
  • Lacy Jay – Hallelujah
  • Around The Sun – Follow Me Back

Rendez-vous dans deux semaines pour la grande finale !

SOIRÉE

Deux jours plus tard, voici l’Eesti Laul déjà de retour ! Jeudi, vous avez assisté à sa première demi-finale. Aujourd’hui, vous assisterez à sa deuxième demi-finale.

La soirée comptera deux parties : la première débutera à 18h et se terminera à 20h ; la seconde, à 20h30 à 21h15. Elle sera présentée par Ott Sepp et Piret Krumm (ci-dessus, de gauche à droite). Vous pourrez la suivre en direct grâce au streaming officiel de l’ERR.

Les douze candidats de ce soir sont, par ordre de passage :

  1. Synne Valtri – I’ll Do It My Way
  2. Iseloomad – Kaks miinust (Deux inconvénients)
  3. Lumevärv ft. Inga – Milline päev (Quel jour)
  4. Sissi – Strong
  5. Cätlin Mägi & Jaan Pehk – Parmumäng (Le jeu de Parmum)
  6. Kadiah – Believe
  7. Kaia Tamm – Wo sind die Katzen? (Où sont les chats ?)
  8. Kerli Kivilaan – Cold Love
  9. Grete Paia – Kui isegi kaotan (Même si je perds)
  10. Lacy Jay – Hallelujah
  11. Around The Sun – Follow Me Back
  12. Uku Suviste – Pretty Little Liar

De ces douze candidats, six se qualifieront pour la finale du 16 février et six seront éliminés. Les résultats seront déterminés par un vote combiné classique : moitié pour un jury d’experts, moitié pour les téléspectateurs estoniens.

Profitez bien de votre moment eesti et rendez-vous en fin de soirée pour l’annonce des qualifiés !

(7 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Gros contraste de qualité des chansons avec la DF1, mais y a quand même d’la qualité 🙂

    Pas de coup de coeur ici, mais j’aime beaucoup les artistes (et leurs chansons) que j’ai placé aux quatres premières places de mon classement DF2 EL. J’aimerais bien tous les avoir en finale 😉

    Mon classement DF2 EL :

    1) Around The Sun et « Follow Me Back » : texte sensé. Il contient peu de paroles kitsch et pas d’insensées (bonus). Mélodie actuelle, dansante et vraiment très intéressante, j’aime beaucoup. Structure de chanson différente des standards habituels. La chanson sort du lot et sera, pour moi et avec condition d’un bon live, la grande gagnante de la DF2 😀

    2) Uku Suviste et « Pretty Little Liar » : il a beaucoup de choses à reprocher à sa « pretty little liar » le Uku 😛 Les paroles sont un peu kitsch, mais j’aime. La mélodie (surtout la fin explosive) et la voix d’Uku sont puissantes, j’aime. J’ai écouté son live, Uku assure grave, j’aime 😉 😀 Enfin, je peux pas vraiment dire si c’est un vrai live qu’il a délivré, ça semble vraiment trop parfait pour être vrai. Mais comme j’entends sa respiration à la fin de certaines paroles, j’ai des doutes 😛 Mais si c’est son vrai live, alors je lui tire mon chapeau. Uku serait excellent en direct 🙂

    https://youtu.be/Z0ubSCvicN4

    3) Grete Paia et « kui isegi kaotan » : j’aime beaucoup la mélodie. Les sonorités de l’estonien aussi (la langue baltique n’a jamais dérangé mes tympans). Faudra que je cherche la signification des paroles. Il manque quelque chose d’explosif à cette compo, sinon elle est très bonne 🙂

    4) Lacy Jay et « Halleluja » : la mélodie de la chanson est bonne, les paroles sont moyennes et c’est la voix de Lucy qui attire le plus l’attention. J’aime beaucoup sa voix puissante, j’espère qu’elle assurera en live 🙂

    5) Kadiah et « Believe » : j’aime bien la mélodie de sa chanson, surtout au refrain. Les paroles sont bonnes, pas de quoi s’extasier dessus. Kadiah a une voix de petite fille timide, j’espère qu’elle peut tenir la route vocalement parce que sinon son live sera pas terrible 😛

    6) Kerli Kivilaan et  »Cold Love » : clairement inspirée de  »Fight For This Love » de Cheryl Cole. Mais j’ai pas fait mon difficile pour l’intégrer dans mes qualifiés. Les autres classés plus bas avaient des chansons pires que celle de Kerli x) 😛

    Voici mes six qualifiés. Mes six éliminés maintenant.

    7) Lumevärv ft. Inga et « Miline päev » : chanson sympa mais manque d’audace. Le tout est plat et ennuyeux.

    8) Synne Valtri et  »I’ll do it my way » : mélodie bof, paroles hyper kitsch, chanson oubliable.

    9) Cätlin Mägi & Jaan Pehk – Parmumäng : LA grosse blague de la sélection x) La délégation estonienne doit avoir beaucoup d’humour pour avoir selectionné cette composition x) La chanson et le clip m’ont fait rire, du coup je ne les classe pas derniers 🙂

    10) Kaia Tamm et « Wo sind die Katzen? » : elle est en compétition avec Cätlin et Jaan pour nous faire marrer ou quoi ? x) La chanson ne vole vraiment pas haut. Les paroles, je ne les pige pas, mais je pense qu’elles aussi ne volent pas haut. La mélodie m’a bizarrement fait penser a celle de  »Sexy Chick » de David Guetta et d’Akon …. et ça m’a fait marrer x)

    11) Sissi et « Strong » : la chanson est sympa mais Sissi m’a arraché les oreilles avec ses  »woooh » et ses  »ooooh ». Sa voix est crispante, elle m’a fumé mes tympans x)

    12) Iseloomad et « Kaks miinust » : chanson longue, plate et ennuyante. Visionner le clip m’a donné l’impression d’avoir pris de la drogue x)

    Je ne regarderai pas cette DF. Mes yeux et mes oreilles seront en Suède pour le Mello ce soir 😀

    • pasque75 on 2 février 2019 at 09:37
    • Répondre

    Cette série est plus dure à pronostiquer que la première.

    Elle devrait voir briller deux des favoris : Greta Paia et Uku Suviste. Ce dernier, coaché par Ani Lorak et Philip Kirkorov, me semble être en pole pour Tel Aviv, surtout depuis que Victor Crone a montré ses limites ce jeudi.

    Pour la qualif je verrai bien les douces chansons de Kadiah et Kerli ainsi que Lumevarv.

    Mon dernier billet ira à Sissi même si je sais qu’elle est boudée par les bookmakers.

    Je laisse donc à quai les deux chansons gags (le chat de Kaia Tamm et le duo Catlin /Jaan), et les morceaux qui ont dix ans de retard (Synne Valtri et Iseloomad) .

    Les deux chansons qui restent, celles de Lacy Jay et Around the Sun ont leurs qualités mais je crains un live décevant.

    • Philipe Dubois-Blond on 2 février 2019 at 15:17
    • Répondre

    Un coup de coeur pour Uku Suviste et sa chanson Pretty Little Liar. Merci a Béta X pour le live 😉 : il assure !

    • pasque75 on 3 février 2019 at 00:25
    • Répondre

    Grete Paia a pris la porte, c’est la surprise pour moi. Prestation moyenne et mal éclairée .

    Sinon on était gâtés ce soir avec les prestations perchées de Catlin/ Jaan et de Kaia Tamm. Cette derniere aurait pu envisager la finale si elle avait été meilleure interprète.

    Au niveau des finalistes, c’est Uku et ses drôles de dames !
    Je l’ai trouvé assez assuré. Sa chanson est très calibrée . Trop pour remporter la mise et la victoire samedi 16 ? Ca se jouera entre lui et Victor Crone.

    Kadiah était toute mignonne. Ca degoulinait de guimauve. J ai préféré les prestations de Sissi ( mais la chanson est mauvaise…), Inga / Ludemarv ( très bonne interprete) et Kerli Kivilaan qui a très bien porté son titre.

    Synne Valtri et son schlager sont passés à ma grande surprise . L’Estonie traite mieux ses aînés que la Suède !

    • anachorète on 3 février 2019 at 16:09
    • Répondre

    Lacy Jay – Hallelujah. ma chanson préférée de cette deuxième demi passe à la trappe et je ne suis même pas déçu.
    très bonne prestation de Uku Suviste – Pretty Little Liar est une chanson très calibrée qui ne m’enthousiasme pas. mais Uku a toute ses chance en finale.
    Kerli Kivilaan – Cold Love. mérite sa place en finale.
    le reste… bof bof!

    • rem_coconuts on 6 février 2019 at 12:42
    • Répondre

    Pour cette DF2, ça souffle le chaud et le froid, avec peu de titres qui se distinguent et beaucoup de choses très moyennes, tant et si bien que j’ai eu du mal à trouver mes six qualifiés perso sans la jouer par défaut. Dommage pour Around The Sun dont le live n’était pas bon. Pour autant, je reste stupéfait de certains finalistes qui doivent davantage leur qualif à leur presta qu’à leur titre (Lümevarv feat Inga, Synne Valtri, Kadiah).

    Mes qualifiés perso:
    – Uku Suviste: sans aucun doute le titre le plus puissant et le plus efficace de cette demie, voire de l’Eesti Laul 2019, un titre pop actuel, puissant, pro, très bien porté par la voix et la présence d’Uku, un beau potentiel scénique mis à jour sur la scène de la sélection. Attention favori – justifié – à la victoire.
    – Kerli Kivilsan: une ballade pop actuelle portée par la jolie voix de Kerli malgré quelques fragilités dans les couplets, avec une scéno très cosy qui confère une ambiance sympa.
    – Iseloomad: un rock vintage hommage aux seventies très sympa à l’écoute et qui donne l’impression d’un bon boeuf entre potes, un voyage à travers le temps.
    – Sissi: une bonne performance live pour ce titre péchu, qui n’est pas sans rappeler vaguement Sing It Away de Sandja pour la Finlande en 2016, plutôt sympa dans l’ensemble mais sans plus.
    – Cätling Mägi: changement de registre, on est dans l’atypique le plus complet, la musique ethnique, à la fois inattendue, envoûtante et audacieuse pour l’Eurovision. Certains choix de scéno sont un peu barrés aussi (le chanteur qui sort de l’instrument en version mini, soit), c’est très bien fait dans l’ensemble, mais c’est risqué.
    – Kadiah: par défaut. Une très jolie ballade pour une belle voix, mais ça manque de force et reste très classique et convenu, sans aspérités. La mise en scène est un tantinet poussiéreuse.

    Mes éliminés:
    – Around The Sun: ça m’ennuie de les écarter, car on a là un très bon titre, moderne, solaire, bien produit, au gros potentiel radio, sérieux candidat pour l’Eurovision, mais complètement foiré en live tant au niveau vocal que de la scéno qui faisait un peu amateur.
    – Grete Paia: un titre pas désagréable ni catastrophique mais qui manque quand même de modernité et fait très schläger à la Francine Jordi. Au niveau de la performance live, peut mieux faire.
    – Lumevarv feat Inga: ok, ça s’écoute, mais qu’est-ce que ça fait schläger vu, revu et déjà-vu, hyper cliché, deux cents cinquante fois entendu dans les sélections scandinaves. Et si la chanteuse occupe bien l’espace, j’avoue la trouver bien seule en scène…
    – Synne Valtri: et un nouveau schläger, un! Ok, c’est très bien exécuté, mais ça manque de modernité, c’est une pop datée, c’est dépassée, ça me fait penser à Invincible de Carola en 2006, bref, c’est kitsch!
    – Kaia Tamn: là je m’attarde un peu, parce qu’on touche vraiment le fond du fond. Comment, après le fiasco Leto Cvet en 2008 et la mise en place de l’une des meilleures sélections du concours, l’Estonie peut-elle retomber dans de tels travers? C’est l’archétype du film d’horreur, du titre hyper daté calibré salle de fitness de la précédente décennie à la scéno tout droit sortie d’un bad trip sous LSD. Hastag je suis un eurofan sortez-moi de làààààààààààààà.
    – Lacy Jay: je suis partagé. À la fois c’est pop et intemporel, plutôt bien fichu sur le plan musical, et en même temps, je trouve autant le titre que la prestation rapidement lassants. D’autant plus que les couplets me semblent faire très casting de jeune chanteur.se à Nouvelle Star.

    En espérant que l’Estonie fasse un choix à sa hauteur pour la finale!

  2. Je pencherai plutôt pour un vainqueur masculin pour représenter l’Estonie.

    J aurai tendance à dire que ce sera Victor Crone contre Uku Suviste mais les limites vocales du premier (mais il était paraît il malade..) et le côté très calibré de la chanson du second me laissent penser qu’un troisième larron pourrait remporter la mise.
    Et là ce serait Stefan. Il a énormément progressé depuis 2018 et incarne très bien son titre.

    Les autres me paraissent hors course à part peut être Inger mais j’ai détesté le live de la jeune fille.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :