Août 28

Cartes postales : Espagne

C’est un classique de l’Eurovision : la carte postale est nécessaire pour faire la transition entre deux prestations. Elle laisse à l’équipe technique le temps d’apporter des éléments du décor sur la scène, si nécessaire, et aux artistes, celui de se placer. Chaque année, le pays hôte offre une série de cartes postales ayant en général un certain thème : soit présenter l’artiste dans son pays ou dans le pays hôte ou bien dans les deux ; soit faire découvrir le patrimoine du pays hôte ; soit laisser la liberté aux artistes de présenter ce qui leur tient à coeur. Voici donc notre dix-septième série de cartes postales qui met à l’honneur l’Espagne.

Aujourd’hui, c’est au tour de l’Espagne, le pays de la paella, de la sangria, des tapas, du flamenco, des castagnettes, des éventails, de la siesta, de la fiesta, des plages et du soleil. C’est le pays où l’on aime passer ses vacances. Olé ! Bref, l’Espagne est un pays connu pour son climat chaud, sa nourriture typique et son côté festif.

À la question « quel mot associez-vous à l’Espagne ? », 23% ont répondu « paella » ; 17%, « corrida » ; 13%, « soleil » ; 11%, « Barcelone » ; 9%, « plage » ; 8%, « football » ; 7%, « flamenco » et 6%, « tapas ».

Que dire de l’Espagne ? A part que c’est un grand pays avec une histoire, un patrimoine, une culture connus dans le monde entier. N’oubliez pas que l’espagnol est la 2e langue la plus parlée dans le monde (après le mandarin) avec 405 millions de locuteurs actifs. 30 pays dans le monde parlent la langue de Cervantés !

Voyons voir ce que l’Espagne a proposé comme cartes postales ces 5 dernières années :

  • 2017

Carte postale majoritairement tournée à Kiev en Ukraine. Quelques rappels de l’architecture catalane, avec la mosaïque et évidemment un peu de football, sport roi en Espagne.

  • 2016

Nous retrouvons Barei dans la Sierra de Madrid, là où elle réside, puis dans une des rues commerçantes du centre ville de la capitale.

  • 2015

Visite de Madrid et quelques-uns de ses monuments : la fontaine de Cybèle et le palais de Cybèle aussi appelé palais des Communications, l’église de San Manuel et San Benito, la Porte d’Alcalà et l’édifice Metropolis.

  • 2014

Nous retrouvons Ruth Lorenzo à Madrid et plus exactement à l’Observatoire royal de la capitale. Il a été fondé à l’initiative de Charles III sur proposition de Jorge Juan. Le bâtiment principal, conçu par Juan de Villanueva, a commencé à être édifié en 1790 sur la petite colline située à proximité du Parc actuel du Retiro, tandis que l’astronome W. Herschel a été chargé de la construction d’un télescope réflecteur de 60 cm de diamètre.

  • 2013

L’Espagne, ce n’est pas que la Mer Méditerranée, c’est aussi l’Océan Atlantique. Le groupe ESDM nous montre la beauté des plages de la Mer Cantabrique où l’on peut surfer et les paysages vus d’en haut de la principauté des Asturies. Le climat des Asturies est océanique, très humide toute l’année avec des hivers très doux et des étés moins chauds que dans le reste de l’Espagne. Les gelées sont très rares en plaine, de même que les jours de canicule. Les Asturies ont une riche végétation comparable à celle de la campagne irlandaise. Elles font partie de ce qu’on appelle « l’Espagne verte ».

Conclusion : ces cartes postales nous montrent surtout Madrid la capitale, sauf en 2013 où l’on découvre la mer, mais pas celle que l’on croit.

 

(3 commentaires)

  1. – Déjà, je voudrai laisser un petit message de sympathie et de soutien à Barcelone : en tant que Niçois passant presque quotidiennement sur le lieu où a eu lieu cette tragédie, je suis de tout cœur avec les Barcelonais.

    – J’ai profité des croisières pour un peu connaître l’Espagne lors de mes escales : c’est ainsi que j’ai pu découvrir Grenade, St Jacques de Compostelle, Palma de Majorque et Barcelone. Des villes très différentes mais que j’ai eu grand plaisir à visiter.

    – Je ne comprends pas ces cartes postales ! Un pays si riche en lieux touristiques et ne présenter quasiment que Madrid ( qui, de mon point de vue est loin d’être la plus belle ville du pays ! ), c’est presque indécent !!

    – Quant aux artistes présentées, à part Ruth, c’était plus que médiocre, ce qui est incompréhensible vue les talents que regorgent ce pays. J’espère qu’en 2018, étant le voisin du Portugal, ils vont faire honneur à leur rang.

  2. c’est vrai que Madrid touristiquement ne soutient pas la comparaison avec Barcelone par exemple.
    Pour ceux qui voudraient aller dans des endroits un peu moins fréquentés, je conseille Bilbao (avec de l’art moderne et des très bons bars à tapas) et toute la côte atlantique (Vigo, la Corogne et St Jacques de Compostelle plus à l’interieur des terres)

    Pour ce qui est du concours, on entend beaucoup de rumeurs pour l’Espagne en 2018 : en particulier celle d’un retour de Pastora Soler qui serait en negociations avec la TVE; Cette dernière souhaiterait assurer le coup et selectionner en interne une artiste confirmée qui aurait déja fait ses preuves au concours.

    Mais, gros bémol, Pastora aurait eu en 2014 des gros problèmes de santé avec un evanouissement sur scène. Elle etait atteinte de crises de tracs qui ne lui permettaient plus de faire face aux tensions liées aux concerts…
    Candidature peut être trop risquée en fin de compte… à suivre

    • Madreselva on 28 août 2017 at 21:39
    • Répondre

    J’aime beaucoup l’Espagne, il y a plein de paysages magnifiques et une culture aussi très riche.
    Je suis assez déçue des scores de ce pays en règle générale bien que cette année c’était mérité à mon goût.
    J’espère qu’ils enverront du lourd l’année prochaine. Personnellement, j’aimerais beaucoup revoir Pastora Soler ou LeKlein.

    Et sinon parmi les cartes postales, ma préférée est celle d’Edurne pour la beauté des monuments qu’on y trouve 🙂

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :