Beovizija 2018 : Loreen et sondage

La Saison se poursuit à rythme soutenu. Nous enchaînons les soirées, les éliminatoires, les demi-finales et les finales. Nous sautons d’un pays à l’autre. Arrêtons-nous un instant et penchons-nous sur la sélection serbe ! Voici tout d’abord les Loreen, qui vous indiqueront mon opinion personnelle et subjective sur les dix-sept morceaux en lice. Vous trouverez juste après notre habituel sondage, qui vous indiquera l’opinion générale de nos lecteurs.

LES LOREEN

Loreen a plongé dans les abîmes du désespoir. Elle a rarement vu une sélection aussi pathétique et médiocre !

 ChansonsCommentairesLoreen
Sevdah Bejbi – Hajde da igramo sadaDu disco serbe... d'époque. Retour immédiat dans les années '70. À prendre au second degré. Plutôt agréable à écouter, drôle dans son genre. Mais morceau linéaire et peu remarquable. Bref, décalé et involontairement drôle.
Rambo Amadeus & Beti Đorđević – Nema teRambo Amadeus devrait être interdit d'Eurovision... Débute comme ballade jazzy nostalgique. Agréable dans son genre, voix de Beti intéressante, composition délicate. Puis Rambo déboule et saccage tout avec ses marmonnements insupportables. Du gâchis avec un grand "G".
Maja Nikolić – Zemlja čudaSe laisse écouter. Ce qui n'est qu'un demi-compliment. Alambiqué et moyennement abouti. Joyeux tout de même, dansant, bonne ambiance. Devrait être sérieusement retravaillé et approfondi pour avoir impact déterminant.
Srđan & Emil – Bar da znamEst-ce Dieu possible en 2018 ? Vieux rock acoustique périmé. Sans inspiration, ni intérêt. Difficile de croire que des experts musicaux aient pu retenir pareil morceau.
Ivan Kurtić – Ni sunca ni mesecaFin de bal musette à Belgrade. Seuls les amateurs de ballades nostalgiques à l'accordéon aimeront. Les autres s’enfuiront en courant, loin, très loin...
Sanja Ilić & Balkanika – Nova decaEnsemble polyphonique à la serbe, tempéré d'éléments contemporains. Surnage un peu dans cette sélection. Bon crescendo, bonne production, mais pas transcendant. Manque d'un élément percutant, d'un facteur X.
Koktel Balkan – ZatoUn cocktail bien plat. Manque d'à peu près tout ce qui rend l'Eurovision passionnant et captivant. Trois minutes inintéressantes et ennuyeuses.
Boris Režak – VilaRetour du bal musette à Belgrade, dans une version plus enjouée et plus enlevée. Folklorique et dansant. Aurait été parfait pour Concours Tradivision. Hors-sujet pour Concours Eurovision, à moins de le tourner en numéro comique.
Lana & Aldo – Jača od svih Débute bien. Intro porteuse et eurovisionesque, puis s'effondre brutalement au premier couplet. Voix insupportable, production amateur, résultat final relevant de la bouillie musicale. La RTS devrait d'urgence renouveler ses experts musicaux.
Dušan Svilar – Pod krošnjom bagremaBallade balkanique déjà entendue au Concours. Ressemble d'ailleurs fort à "Lijepa Tena". Pas répréhensible, mais en retard d'une guerre. Aurait brillé il y a dix ans. Pourrait éventuellement passer cette année. À voir...
Igor Lazarević – Beži od meneSi jeune et déjà ringard... Vieille ballade rock de l'an 40. N'apporte rien à la musique, ni au Concours. Même pas une étincelle d'intérêt ou de potentiel durant trois longues minutes de guitare électrique.
Saška Janković – Pesma za tebeBallade au piano idéale pour moment romantique et complice. À retenir pour musique d'arrière-fond dans scène d'amour de film ou de série, située dans restaurant. Pourrait passer la rampe au Concours avec dépouillement visuel complet et interprétation magistrale.
Lord – Samo nek se okrećeEncore bal musette à Belgrade, mais dans une version supérieure aux précédentes. Bien conçu dans son genre et agréable. Mais absolument à côté de la plaque quant à l'Eurovision. Aucun rapport avec les podiums des dernières années.
Danijel Pavlović – Ruža sudbineBelle mélodie balkanique, mais trois minutes d'ennui colossal. Pâle copie d'une ballade joksimovienne. Tarte à la crème pas fraîche. Répétition d'effets déjà entendus mille fois.
Raybass – UmoranLà, on touche vraiment le fond. Ce n'est pas de la musique, ce sont des borborygmes rythmés par une musique folklo répétitive. Prend soudain un virage pop-opéra, avant final dicté. S'arrête brutalement. Trois minutes de vie volées.
Osmi Vazduh & Drugari – Probudi seCacophonie composée sur clavier Playskool. Partie chorale massacrée. Absolument rien à sauver. Sais désormais ce que je serais obligé d'écouter en Enfer...
Biber & DJ Niko Bravo – SvatoviPlus contemporain que l'ensemble des autres morceaux. Plus eurovisionesque aussi. Couplets et refrain un peu mous, pont musical avec potentiel. Retravaillé, redécoupé, remixé, pourrait se tenir sur scène du Concours. Mais encore du pain sur la planche.

Quel intérêt ? Quel intérêt pour un diffuseur public de gaspiller autant de temps, d’énergie et d’argent pour organiser une telle sélection ? La RTS aurait mieux fait de passer son tour ou d’acheter une suédoiserie toute faite. Tout aurait été préférable à cet accident industriel. Sur les dix-sept morceaux retenus, la moitié est à jeter et l’autre moitié n’a aucun espoir de survivre à la deuxième demi-finale. Je ne vois même pas l’intérêt pour la RTS de se déplacer à Lisbonne….

Malgré tout, puisqu’ils ont réservé leur place, il leur faut limiter les dégâts. C’est leur objectif à mon sens : se faire éliminer, mais avec dignité, sans être trop ridicule. Dans cette perspective, j’enverrais Saska Jankovic. L’élimination inévitable sera moins douloureuse avec cette ballade linéaire, mais sobre. Et s’il fallait opter pour un morceau plus rythmé, alors, j’enverrais Biber & DJ Niko Bravo. S’ils réécrivent et remixent leur morceau de A à Z, ils échoueront la tête haute. Vous le voyez : belles perspectives que tout cela…

LE SONDAGE

À votre tour de vous exprimer ! Donnez-nous votre avis !

Quelle est votre chanson préférée de ce Beovizija 2018 ?

View Results

Loading ... Loading ...

Nous nous retrouverons donc mardi prochain pour la grande finale de cette sélection ! À très bientôt !

 

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • nounours on 12 février 2018 at 10:21
    • Répondre

    comme beaucoup je me réjouissais du grand retour des sélections nationale , hélas que de désillusion entre des sélection bien en dessous des autres année ( Hongrie , Islande , Danemark ) le mélodifestivalen qui sonne de plus en plus creux , voici le tsunami serbe et sont avalanche de mauvaises chanson , comment en 2018 on peu encore proposer des chansons aussi mauvaise et qui sent bon l amateurisme ? pour moi il n y a pas une chanson valable pour fouler le sol lisboète !

    • Pascal on 12 février 2018 at 10:57
    • Répondre

    je n ai pas encore écouté les « pépites » serbes. Ca me fait moyennement envie du coup.

    Il y a quand même des sélections de bon niveau cette année : celles de la France et de la Lituanie (si si) au moins cette année.

    • ZIPO on 12 février 2018 at 11:17
    • Répondre

    – J’ai promis de commenter toutes les finales : j’écouterai donc ces  » merveilles  » d’ici ce soir et je donnerai mon avis. Sait-on jamais ? Peut-être que moi, je trouverai une chanson susceptible d’aller en finale ? 😆

    • ZIPO on 12 février 2018 at 17:30
    • Répondre

    – Je viens d’écouter les 17 chansons : je le reconnais, ce n’est pas flamboyant. Il y a vraiment des catastrophes, des quasi nullités mais il y a quand même quelques chansons tout à fait correctes. Comme je le dis toujours, il en faut pour tous les goûts à l’Eurovision, et une chanson certes démodée mais de qualité vocalement et musicalement peut passer en finale et ça arrive régulièrement.

    – C’est pour ça que je dis ça à Pauly avec tout le respect que je lui dois : tu as été sévère de ne pas mettre au moins deux Loreen à 3 ou 4 chansons !! Donc je vais les mettre à ta place dans mon TOP 3 :

    1) LORD : pour moi, la meilleure chanson du lot. Un mélange de modernité mixé avec du traditionnel, accompagné d’une très belle voix et d’un rythme soutenu. J’aime vraiment beaucoup.

    2) MAJA NIKOLIC : très légèrement en dessous de la précédente, mais de peu. Là encore, belle harmonie entre la voix, la musique et la rythmique. Un bon cocktail qui peut gagner.

    3) BORIS REZAK : certes, ce n’est pas de la musique actuelle mais rien à redire du côté de la qualité globale. Et le chanteur tient bien la chanson pas si facile que ça à interpréter.

    * Je rajoute 2 interprètes dont la victoire ne me dérangerait pas : SANJA ILIC et BLAKANICA et IGOR LAZAREVIC.

    * Mon FLOP 3 : il y aurait pu y en avoir plusieurs, mais ces 3 là, je les déteste au plus haut point. Pour ces deux-là, je suis 100% d’accord avec Pauly, c’est horrible ! RAYBASS et OSMI VAZDUH. La 3e, et là, je vais me faire frapper, c’est …SASKA JANKOVIC : c’est une chanson pour un enterrement et en plus la voix fluctuante de la chanteuse m’indispose, sans compter que j’ai baillé 3 fois en l’écoutant… Inutile d’en rajouter.

      • Francis on 12 février 2018 at 23:46
      • Répondre

      Moi aussi, j’aime beaucoup Lord. Je trouve que tu as très bien analysé et le titre, et la performance.

        • ZIPO on 13 février 2018 at 00:12
        • Répondre

        – Merci beaucoup Francis : j’essaie de faire partager mon ressenti et si on le partage, ça fait plaisir mais bien sûr ce n’est pas une obligation. Vive la diversité des opinions dans le respect et l’acceptation de tous !

    • Pascal on 13 février 2018 at 23:09
    • Répondre

    C’est Lord mon candidat préféré également. Sa voix est agréable et même si ce n’est pas la chanson du siècle, la choisir permettrait de limiter la casse pour la Serbie.

    Sinon, j’aime assez Biber et DJ Nico’, Sanja Vucic, Boris Rezak, Dusan Svilar voire Saska Jankovic.

    Quelques horreurs : notre ami Rambo Amadeus, Raybass et Lana/Aldo.
    Maya Nikolic m’insupporte aussi : chanson fourre tout avec même des ‘hey mamma’ au milieu. L’opportunisme à l’état pur.

    • Antoine 97 on 13 février 2018 at 23:52
    • Répondre

    Comment c’est possible d’avoir une si mauvaise sélection? Ha non là je suis sur le cul tellement c’est une cata.
    J’adorais la chanson serbe l’an passé, elle faisait partie de mon top 10 avant les live (oui parce que après je ne l’aurais pas qualifiée non plus, merci l’Europe). La Serbie tombe de 5 étages et se fracasse sur le sol. On peut avoir une surprise en live, je garde espoir pour eux. Mais en l’état il me parait presque impossible que le niveau soit suffisamment bas que pour permettre la qualif d’un seul de ces titres, surtout dans la DF 2.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :