Juil 04

Belgique 1998 : que devient Mélanie Cohl ?

Mélanie Cohl entourée de ses enfants Néo et Eos- C.G

Elle n’avait que quinze ans lorsqu’elle a débuté une carrière prometteuse, en remportant deux concours télévisés : d’abord « Pour la Gloire », en 1997 et la sélection nationale belge pour le Concours Eurovsion de la Chanson l’année suivante. Avec « Dis oui », oeuvre signée Philippe Swan, Mélanie Cohl avait charmé les téléspectateurs européens qui lui ont accordé une belle sixième place à Birmingham.

La chanson a été un véritable succès en Belgique (elle est même parvenue aux oreilles de Magalie Vaé, gagnante de la Star Ac), qui l’avait inclus dans son premier et unique album).

Mélanie a tout naturellement sorti un album, « Mes îles ». Puis les studios Disney l’embauchent pour la bande originale de leur nouveau dessin animé « Mulan ».

En 2003, sa carrière rebondit et elle est à l’affiche de la comédie musicale « Les Demoiselles de Rochefort ».  Tout se passait bien pour Mélanie Cohl. Mais en 2005, après une tournée en Belgique avec la loterie nationale, elle décide d’abandonner sa carrière. Un choix qu’elle dit ne pas regretter.

Aujourd’hui, sereine et heureuse, Mélanie s’occupe de sa petite famille : son mari et ses deux enfants Néo et Eos. Elle habite Péruwelz, près de Tournai (d’où elle est originaire). Aujourd’hui âgée de 30 ans, elle ne nourrit plus nos âmes par sa musique, mais… nos ventres par ses sandwiches ! Selon sudpress.be, elle est en effet propriétaire d’une sandwicherie baptisée « Néos » (contraction des prénoms de ses deux enfants).

Si vous passez Rue Astrid à Péruwelz et que vous avez une petite faim, vous savez dorénavant où vous arrêter. Votre estomac « dira oui » à un bon sandwich.

Petite séquence nostalgie (14 ans déjà !) :

(9 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Han, elle a voulu stopper sa carrière pour une sandwicherie ? Dommage que Sandra Kim ne fasse pareil ^^

    1. Bah, Sandra Kim avait fait une pub pour des saucisses y’a quelques temps, c’est pas mieux 😉

  2. Il ne reste plus que Tom Dice ouvre une baraque à frites et la panoplie sera au complet ! c’est sûr l’Eurovision n’a jamais été un véritable démarreur de carrière, pour la plupart des concurrents, après l’événement leur notoriété retombe comme un soufflet !

    1. Oui, mais elle apparemment a voulu arrêter pour se consacrer à sa vie de famille. Enfin, c’est ce qu’elle dit… Elle avait pourtant bien su rebondir avec les demoiselles de rochefort.
      Le gros problème pour les participants de l’Eurovision, c’est que l’étiquette Eurovision leur colle trop à la peau. Encore maintenant, quand on parle d’Amina, de Sébastien Tellier, Jessy Matador ou d’autres participants, on retrouve systématiquement un petit mot sur l’Eurovision dans les articles. Ca doit être particulièrement énervant pour les artistes de devoir toujours être associé au Concours, rien que pour une participation qui n’a duré que trois minutes.

  3. Tient c’est marrant, Marie myriam qui a un restaurant et tout les 2 ans on la ressort au mois de mai pour porter chance au candidat Français, Mélanie cohl qui fait dans les sandwiches, sandra kim dans les fricadelles mora, mais ce n’étais pas son meilleur rôle, elle a fait la poudre à lessiver dash, les assurances décès. Et tout ça en gagnant l’eurovision dis donc.

    Avec sa fabuleuse 22 ème place, on attend avec impatience, l’ouverture très prochaine du « Sushi express » d’anggun, livraison à domicile en 30 minutes chrono.

    1. D’une déjà les sushis c’est japonais et Anggun est indonésienne, les 2 cultures n’ont rien à voir. De deux, sa carrière musicale ne s’arrêtera pas sous l’unique prétexte qu’elle a fait un mauvais score à l’Eurovision, ne t’en déplaise. Certes elle n’a jamais vraiment réitéré le succès de la neige au Sahara, mais elle vend suffisamment pour vivre de sa musique car il ne faut pas oublier que sa carrière ne se résume pas à Echo, qui n’est pas du tout représentatif de ses albums réunis, elle a tout de même 25 ans de carrière dont 15 en Europe même si c’est bien plus confidentiel que dans son pays natal. Que les gagnants de l’Eurovision des années 2000 aient autant d’années de carrière qu’elle après leur victoire et on en reparlera.

  4. Ben et alors,, elle peut ouvrir un restaurant à Sushi car c’est à la mode. Je ne la voyais tout simplement pas Pizzaiola.
    Mais après tout pourquoi pas. Bon pour avoir relancé sa carrière c’est grillé comme les saucisses de sandra et la fondue des sinplus.

    Mais bon, la vie ne s’arrête pas car leur carrière est foutue à tout jamais, si les métiers de bouche ne leur conviennent pas, ils peuvent toujours vendre des roses dans les restaurant. Mouhaha.

    1. Les Sinplus sont tessinois et ils ne risquent pas de se contenter de la fondue, non la parie italienne de la Suisse est plutôt réputée pour son Risotto et le lapin, tout cela servit avec un bon vin local qui se boit par tradition dans un bocallino

  5. Ne soyez pas dur avec mélanie qui assume son choix de se consacrer à sa famille et de travailler dans le commerce ce qui n’est pas simple. Moi je garde un bon souvenir d’elle, une trés jolie jeune femme, trés douce et gentille qui chantait ce qu’on lui proposait, ne vous en déplaise elle a réalisé un beau parcours et même si l’eurovision reste ephemère, on se souvient toujours de certain, car même si on trouve ringard, on a tous vu au moins une fois l’eurovision, on se souvient d’ABBA, d’Amina (citée plus haut), joelle ursulle « White & black », et le fameux « papa pingouin ». Tous mes encouragements pour mélanie et sa famille, et pour son travail, elle a fait le bon choix

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :