Autriche 2018 : évaluez la chanson

Quelle est votre opinion personnelle de Cesár Sampson ?

View Results

Loading ... Loading ...

Quelle est votre opinion personnelle de "Nobody But You" ?

View Results

Loading ... Loading ...

Selon vous, quelle est la probabilité que l'Autriche se qualifie pour la finale ?

View Results

Loading ... Loading ...

Si vous faisiez partie de votre jury d'experts national, quelle cote eurovisionesque attribueriez-vous à Cesár et à sa chanson ?

View Results

Loading ... Loading ...

Si vous étiez Salvador, comment résumeriez-vous votre impression générale ?

View Results

Loading ... Loading ...

Enfin, entre les trente-quatre chansons choisies jusqu’à présent, laquelle préférez-vous ?

View Results

Loading ... Loading ...

Question subsidiaire : selon vous, quel pays a accompli les progrès les plus spectaculaires à l'Eurovision ?

View Results

Loading ... Loading ...

(11 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. L’Irlande ne va pas gagner cette année. Mais la Suède, non plus, sans doute.
    Le record de victoires restera bien au chaud.

    • BretagneLibre on 16 mars 2018 at 10:21
    • Répondre

    D’ailleurs, selon les statistiques, c’est la Suède, la Russie ou Israël qui devrait gagner.
    Suède : une victoire après chaque 3ème place (du moins avec l’ancien système de points)
    Russie : le pays qui revient dans la compétition gagne depuis maintenant deux éditions.
    Israël : une victoire tous les 20 ans (sans compter 1979)
    En espérant que ça soit un autre pays comme l’Estonie pour déjouer les statistiques 😉

    1. Quelles sont les statistiques concernant le pays qui arrive 2éme dans les derniers concours et se rapprochait de la victoire !! il gagne l année suivante !!!!Et je dirais que c est donc le tour de la Bulgarie!!!!

      1. C’est très, très rare. Ça n’est arrivé que 5 fois au concours : 1958, 1969, 1976, 1977 et 1982.

  2. Pas convaincu par cet artiste et encore moins par sa chanson.
    C’est clairement le genre de titre que je laisse aux midinettes de 15 ans (même si je sais que j’ai ce côté là en moi aussi heheeee)
    Il est loin le temps de Conchita

  3. – Encore une fois et c’est une bonne nouvelle, l’Autriche propose une bonne chanson portée essentiellement par un chanteur ayant une magnifique voix. Je regrette seulement que la chanson démarre au ralenti car une fois le refrain entamé, c’est formidable jusqu’au bout ! Sincèrement, je vois une qualification en finale.

  4. C’est pro, carré, beaux crescendos et choeurs  » gospelisants ».

    Voix chaude et agréable. Reste la question du charisme. Cesar qui est plus habitué à fréquenter les coulisses (en production ou en choriste) a t il de quoi emballer le telespectateur ? Le doute est permis.

    Je le vois passer en finale, même dans le contexte rugueux de la DF 1. Par contre, je ne l’imagine pas se meler à la quête du top 10.

    • Alexandre on 17 mars 2018 at 13:26
    • Répondre

    L’Autriche propose une bonne chanson avec un chanteur charismatique.
    Un mélange de pop et de gospel très agréable.
    Mais difficile de prédire le destin d’une telle contribution, d’une part car elle tombe dans la demie de la mort et d’autre part car l’Autriche a toujours eut des destins extrêmes (le zéro injuste au télévote pour Nathan).

    Je souhaite un César un joli pactole de points.

  5. Bon choix de l’Autriche mais tout va se jouer sur le live espérons que les choristes seront bons et qu’il de va pas foirer sa note comme se fut le cas pour l’Australien l’an dernier.
    Pour le vote du public je suis partagé cette chanson me fait pensé à don’t come easy mais avec plus de relief mais ce dernier avait fait un bide sooo… Wait and see maiq pour moi c’est un outsider.

      • EuroPhilou on 18 mars 2018 at 10:53
      • Répondre

      Hé ! Moi aussi, certains passages de cette chanson me font penser à l’Australie l’année dernière. Je lui souhaite cependant de mieux se classer. Cette année encore, l’Autriche envoie une bonne chanson. Après, évidemment tout est affaire de goût. En 2015, j’avais adoré « I am yours » de The Makemakes qui me semblait aussi intemporelle que « Everybody’s got to learn sometimes » de Koorgis ou « I’m not in love » de Ten CC et pourtant l’Autriche a fini dans les bas-fonds du classement. J’espère que ça ne tient pas au piano en feu sinon l’Ukraine a du souci à se faire cette année.

  6. L’Autriche a connu une période houleuse avec l’arrivée des années 2000 . Conchita a été un électrochoc et a permis à ce pays de renouer avec l’espoir. Zoé fut un choix osé mais payant, la gifle infligée aux Makemakes était tellement injuste mais Nathan accéda à la finale. La proposition 2018 me plaît beaucoup. D’un côté, un univers musical inédit dans cette édition et de l’autre un interprète qui (je me trompe peut-être mais le live confirmera) assure et a du charisme. Moderne sans être calibré ESC !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :