Australie 2018 : évaluez la chanson

Quelle est votre opinion personnelle de Jessica Mauboy ?

View Results

Loading ... Loading ...

Quelle est votre opinion personnelle de "We Got Love" ?

View Results

Loading ... Loading ...

Selon vous, quelle est la probabilité que l'Australie se qualifie pour la finale ?

View Results

Loading ... Loading ...

Si vous faisiez partie de votre jury d'experts national, quelle cote eurovisionesque attribueriez-vous à Jessica et à sa chanson ?

View Results

Loading ... Loading ...

Si vous étiez Salvador, comment résumeriez-vous votre impression générale ?

View Results

Loading ... Loading ...

Enfin, entre les trente-trois chansons choisies jusqu’à présent, laquelle préférez-vous ?

View Results

Loading ... Loading ...

Question subsidiaire : après l'Australie, vous en êtes convaincu.e, le prochain pays à faire ses débuts à l'Eurovision sera...

View Results

Loading ... Loading ...

(12 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Efficace mais très générique. Un peu décu de la tournure que prennent les choix australiens.

    Dami Im avait mis la barre très haut, Isaiah avait fait bien redescendre la hype, Jessica sera au même niveau que lui pour moi.

    Une chanson qu’on imagine pour la Coupe du Monde ou à l’ouverture d’une Marche des Fiertés mais pas le profil d’un vainqueur.

    Rien d’infamant toutefois et une place en finale assurée, tout comme la partie gauche du tableau.

  2. – Je n’ai rien à dire de particulier à dire sur cette chanson : c’est pro, c’est bien chanté mais j’ai comme le sentiment que c’est  » le minimum syndical  » envoyé par l’Australie, sous-entendu :  » on envoie une bonne chanson qui ne fait pas honte, mais surtout pas une excellente car on ne souhaite pas gagne !  » ( NB : ce qui, entre parenthèse, m’arrange puisque vous connaissez mon opinion sur la présence de l’Australie dans le concours…)

    – Dans cette DF 2, elle n’aura aucun problème pour aller en finale vue le nombre de chansons médiocres qui s’y entassent… Mais si elle était dans la DF 1, j’aurais été beaucoup moins catégorique…

    1. Il a déjà été annoncé que l’Australie organiserait pas le concours en cas de victoire donc aucune raison de dire qu’ils ne veulent pas gagner …
      On ne peut pas être au top à chaque fois mais l’Australie que ça soit l’an dernier et cette année est loin d’être nul.

      1. Je suis d’accord l’Australie n’organisera pas le concours en cas de victoire il aurait lieu en Europe si cela arrivait donc avancer l’argument « l’Australie ne veut pas gagner » n’a aucun sens selon moi. Comme le dit Jerem les chansons australiennes depuis 2015 n’ont jamais été mauvaises contrairement à d’autres pays (y compris la France) mais c’est vrai que Dami avait fait vraiment sensation. Cette chanson 2018 est moyenne et personnellement c’est juste sa 5e place chez les BM en ce moment que je trouve injustifiée cat l’Espagne et la Finlande ont bien chute ce qui me semble normal mais pas l’Australie étonnamment.

        1. – Je me suis sans doute mal exprimé : déjà, je sais que l’Australie, en cas de victoire, organiserait le concours dans un pays européen. Ensuite, quand j’ai dit que l’Australie ne voulait pas gagner, j’exprime seulement un sentiment que je ressens pour cette année : si l’Australie avait voulu gagner cette année, elle aurait, à mon sens, choisi une autre chanson plus élaborée et percutante.

          – Il est probable que l’Australie présente de meilleures chansons les années suivantes, et là, je ne prononcerai plus cette  » affirmation « .

            • Jerem on 17 mars 2018 at 23:53

            Ouais fin si on part sur ce terrain là alors aucun pays ne veut gagner et le concours est une grosse farce, l’argument des détracteurs quoi ^^

  3. Décevant, totalement insipide, un manque d originalité criant…cela dit probablement en final car le minimum syndical est pro.

    • Jean Michel on 15 mars 2018 at 22:21
    • Répondre

    Efficace et pas cher c’est l’Australie qu’on préfère ???

    Même pas en rêve !
    Un top 10 probable mais après dami im… la chute est lente comme le chante si bien alma !!

  4. Je ne sais pas si on peut dire que l’Australie ne veut pas gagner (petite précision : si le pays l’emporte, il n’organisera pas le concours sur son territoire, mais il est bien prévu que la chaîne australienne prenne en charge l’organisation dans un pays européen. Du moins, c’est ce que j’ai cru comprendre). Concernant la contribution de cette année, on ne pas nier que Jessica Mauboy est professionnelle et très sympathique. Mais c’est une chanson très eurovisionnesque, cent fois entendue et sans grande originalité. Une qualification en finale semble assurée, mais je crains qu’elle ne se noie dans la masse le samedi soir.

  5. L’Australie nous propose une chanson dont elle n’a pas à rougir et que je trouve très bien.
    Sauf qu’elle souffre encore de la comparaison avec Dami In espérons que le live sera à la hauteur !

    Pour en revenir au debat sur le fantasme des pays qui ne veulent pas gagner je pense qu’il n’y en a pas vraiment, soit ils s’en foutent (la France etait dans cette position pendant pas mal d’année) soit les delegations sont persuadé d’avoir des pépites alors qu’ils ont des nanares (la France en 2015).
    Le Portugal etait certainement l’un des dernier pays à vouloir gagner (nombreux retrait pour raison budgetaire) et pourtant on sera à Lisbonne cette année 😉

    • EuroPhilou on 18 mars 2018 at 11:01
    • Répondre

    Depuis Dami Im et « Sound of silence » (même des non-fans de l’Eurovision ont eu un coup de cœur pour la chanson), j’ai l’impression que l’Australie régresse. Comme d’autres l’ont écrit, c’est bien produit mais pour l’émotion on repassera. Dans le même style, je préfère encore l’originale « Try everything » de Sia par Shakira.

  6. L’Australie nous a offert deux excellents candidats doublés de très bonnes chansons en 2015 et 2016. L’an passé, on sentait déjà qu’on s’éloignait du podium. Ce pays va enfin comprendre ce que les « vieux de la vieille » ressentent chaque année depuis des lustres. Chaque sélection nécessite une remise en question, l’obligation de se renouveler et la quête de l’originalité. Cette année, l’Australie tombe dans la suédoiserie niveau 1… Dommage !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :