Déc 07

Aujourd’hui : Auditions des demi-finalistes à Zurich

suisseC’est aujourd’hui que les 18 demi-finalistes suisses vont se rendre à Zurich pour passer au crible de l’intraitable jury helvète ! Au bout du compte, ils ne seront que 6 à aller jusqu’à la grande finale annuelle de Kreuzlingen, trois représentants de la télévision germanophone, deux de la télévision francophone et un seul de la télévision italophone, celle qui avait choisi l’an dernier Sebalter.

Pour ce qui est des sélections, on peut dire que les internautes semblent mieux faire les choses que les jurys… En effet, si on peut applaudir la proposition très cohérente de la SRF, la RTS sera encore une année le maillon faible de la sélection. Les qualifiés SRF sont quasiment tous ceux qu’on avait repérés à la base comme les plus prometteurs. Les qualifiés RTS… Je suis beaucoup plus dubitatif. Beaucoup de choses qui ne peuvent pas marcher à l’Eurovision… On verra en live ! Mais on remarquera quand même le merveilleux jury des cadres musique de la RTS a sélectionné une seule chanson (pas terrible) en français, alors qu’elle en avait pas mal de très bien… De sorte que sauf surprise, il y aura 6 chansons en anglais à Kreuzlingen…

Bref, tour d’horizon des 18 chanceux !

Les qualifiés SRF (à écouter ici)

  • Arbresha – Same stars : Une sublime voix éraillée pour cette chanson sombre très forte qui passerait sur n’importe quelle radio. Un excellent choix si la Suisse se pour un choix alternatif et audacieux.
  • Bubble Beatz feat. Sandra Wild – Run : Les Bubble Beatz ont été retenus par les internautes parce qu’ils sont déjà célèbres en Allemagne, mais peut-être aussi pour la voix envoutante de l’ancienne candidate de télé-crochet Sandra Wild. Une excellente composition qui mériterait d’être entendue à Kreuzlingen.
  • Thierry Condor – Open heart surgery : Thierry Condor, qui n’a plus grand chose à prouver en Suisse, est peut-être le grand favori, avec cette chanson très pro, calibrée pour être un tube radio, qu’on jugerait venir tout droit des Etats-Unis. C’est un peu old school, mais d’une efficacité redoutable. On verra si le docteur ira ausculter Conchita Wurst !
  • Dahï – Destiny : Une chanson bien produite digne du Melodifestivalen. C’est peut-être le premier vrai bon titre dance d’une sélection suisse !
  • Simon Hafner – There was a yesterday : Une jolie voix, mais ce genre de ballades meringuées, même très jolies, est quand même un peu dépassé…
  • Andy McSean – Hey now : J’avais bien aimé cette chanson très positive, bien composée et bien fichue, mais peut-être un peu banale pour attirer l’attention du public dans une grande finale.
  • San Dii – iMagination : Une chanson sympathique, mais trop amateure pour ce qui nous occupe.
  • Timebelle – Singing about love : Le tube en puissance romano-helvétique, qui pourrait assurément marquer le coup sans problème à Vienne. C’est déjà en boucle sur ma playlist.
  • Tiziana – Only human : Tiziana est célèbre en Suisse et a une jolie voix, mais je sais pas si ce genre de ballade est capable de beaucoup marcher à l’Eurovision : ou bien on crée un moment magique, et ça se fabrique pas, ou bien on passe inaperçu. C’est une très jolie chanson, alors à voir en live !

En attendant, je conseillerais d’envoyer à Kreuzlingen Arbresha, Thierry Condor et Timebelle. Mais c’est le live qui nous en dira le plus. En tout cas, on n’est pas habitué à un aussi haut niveau à Zurich, et ce sera à n’en pas douter un véritable crève-cœur pour les jurys de devoir sacrifier les uns ou les autres. On regrette qu’il n’y ait pas 10 chansons en finale cette année !

Les qualifiés RTS (à écouter ici)

  • Alenko – Vu d’en haut : Eh bien moi je n’aime pas cette chanson pas très bien construite et vraiment bizarre. Le chant a l’air un peu en-dessous ce qu’il faut.
  • Anach Cuan – Hurdy gurdy girls : Je trouve cette chanson très sympa, mais c’est plus une chanson de festival que pour l’Eurovision. Et en plus, c’est un peu trop près de Sebalter avec les violons et compagnie pour le téléspectateur européen. Mais ils peuvent aller à Kreuzlingen, je n’en serai pas fâché.
  • Celia – Letter to myself : Une drôle d’idée de s’écrire du courrier, mais c’est une très bonne chanson, et une voix unique. Sans doute la meilleure chanson des 6, mais il lui manque le X-Factor qui en ferait un tube.
  • Licia Chery – Fly : Très jolie chanson, un bon moment de gaieté, mais je ne suis pas du tout convaincu quant au devenir d’une telle chanson à l’Eurovision. C’est le genre de chanson qui passe à la trappe tout de suite, à moins d’avoir un gigantesque charisme et une belle mise en scène…
  • Mélanie René – Time to shine : Pour le coup, même si c’est une proposition intéressante, c’est une chanson bien trop compliquée pour marcher au concours à mon avis. En tout cas, ça met beaucoup trop de temps à démarrer… C’est dommage… Le téléspectateur va décrocher très vite.
  • Shana P. – Kevlar heart : Une proposition très pro d’une chanteuse très pro, mais une chanson totalement banale…

Je retiendrais de tout cela Celia et Shana P., mais vraisemblablement la Romandie ne va pas briller à Kreuz…

Les qualifiés RSI (à écouter ici)

  •  The Vad Vuc Cocktail e Fantasmi : Un morceau qui a du caractère et qui nous plonge dans un super univers, avant de devenir franchement lassant au bout d’un moment, car le morceau ne se renouvelle pas beaucoup, et est plus musical que chanté, ce qui est un problème à l’Eurovision. C’est dommage, c’est un vrai morceau de scène, par un groupe de scène.
  • Deborah Bough Take me back to 23 : Deborah propose une bonne chanson, qui a du swing comme on aime, et porté par sa très belle voix soul. La chanson a un vrai potentiel et mérité d’aller à Kreuzlingen, mais manque un peu de muscle pour la grande scène de Vienne.
  • Elias feat. Zero in on Your perfume : Elias a une sublime voix, avec des intonations qui m’ont tout de suite fait penser à Freddy Mercury ! Un titre pop efficace et pro qui aura ses amateurs.

Difficile de départager Deborah et Elias. On verra en live au bénéfice du doute, j’enverrais Elias.

 

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Nico on 7 décembre 2014 at 09:51
    • Répondre

    Je dirai que le meilleur gagne ! Mais cela reste beaucoup trop subjectif, car tout va dépendre des prestations en direct. Visiblement, ce jury d’experts a la mission de choisir les meilleurs interprètes, ceux qui pourraient être crédibles sur la grande scène à Vienne-
    Est-ce que ce sera vraiment le cas, en tous les cas pour 2014 cela a fonctionné avec la choix de Sebalter.

    Mais moi aussi je ne comprends pas pourquoi que 6 chansons sont sélectionnées pour la finale nationale
    .
    A quoi bon faire chanter 6 artistes deux fois alors que l’on pourrait sélectionner 12 chansons parmi les 18 DF

    En ce qui me concerne, j’aimerais absolument voir Abresha, Timbelle, Tiziana, Celia, Dahi et Elias chanter à Kreuzlingen le 31 janvier 2015.

    En finale, le choix du public risque bien d’aller vers Tiziana mais attention, il y aurai également un jury qui sera là pour pondérer à 50 % et si ce dernier souhaite vraiment que la Suisse se qualifie facilement pour la finale à Vienne, j’espère qu’il favorisera la chanson du groupe Timbelle ou alors de prendre un risque à travers un choix plus atypique mais audacieux en envoyant Same Stars d’Abresha en Autriche.-

    Mais je n’ai pas envie de voir Thierry Condor représenter la Suisse, cette chanson n’ira pas très loin dans la compétition, la Suisse doit passer un cran au dessus et cette année elle en a les moyens !

  1. A noter que l’on peut voir les prestas des auditions en direct. A partir de 13 h et jusqu’à 22 h

    http://www.eurovision.tv/page/news?id=follow_live_today_the_swiss_expert_check

    • Phil on 7 décembre 2014 at 16:01
    • Répondre

    Perso j’aime beaucoup la chanson de Celia letter to myself.

    1. Content de ton retour Philou. 🙂

    • Nico on 7 décembre 2014 at 21:12
    • Répondre

    j’ai suivi quelques artistes en direct lors de ses auditions, je constate une chose, c’est que beaucoup d’artistes savent chanter et se tenir sur une scène, après, cela reste malgré tout assez pâle au niveau de l’interprétation par exemple,, Abresha qui chante aussi bien que sur son clip, le problème est qu’elle est transparente sur scène, quel dommage aucun charisme se dégage de cette jolie jeune femme, elle regarde le sol,et pas le public, sans doute beaucoup trop intimidée, elle devrait faire un travail conséquent si elle espère se démarquer à Vienne.

    Celia gère bien sa chanson * Letter to my self  » mais son interprétation reste très fragile et pas suffisamment convaincante pour rivaliser avec des concurrents Dahy et sa chanson  » Dance  » c’est juste catastrophique, ça braille à souhait et on se croirait à un karakoé dans une discotèque de banlieues. la chorégraphie est pas terrible du tout, c’est la seule chanson qui fait bouger ses fesses de sa chaise mais ça n’a vraiment pas le niveau pour l’Eurovision,, Même si sa chanson n’a aucune chose de se détacher à l’Eurovision, Alenko m’a bluffé . il faut dire qu’il a livré une belle prestation avec un visuel simple mais intéressant, mais ça ne sera pas suffisant pour espérer la moindre reconnaissance en Autriche, Sin Dii se débrouille bien avec sa chanson « illusion » qui je le dit une fois de plus est très ouverte à plusieurs folklores et elle pourrait bien plaire au delà des frontières suisses, La chanteuse roumaine du groupe Timebelle est sans doute la plus capricieuse et la plus exigeante lors de ces auditions mais c’est aussi la plus professionnelle. Elle tient ses promesses et avec son groupe, ils confirment que leur chansonl a vraiment le niveau pour embarquer la Suisse dans un très bon classement à Vienne. Un des meilleures prestations en direct, sauf pour la chorégraphie des musiciens qui sautillent comme des pantins, c’est assez mauvais, la mise en scène devra impérativement être revue mais à mon avis, c’est définitivement la chanson qu’il faut pour la Suisse.Andy Mc Sean se défend bien pour chanter sa chanson, le problème est qu’elle n’est tout simplement pas suffisamment efficace pour arriver à nous séduire, cela manque de punch et de conviction et le tout est finalement très plat et répétitif,,

    Pour Tiziana, elle reste fidèle à elle même tout en douceur, une jolie voix , un moment de candeur interprété avec une belle émotion, un choix basé sur la simplicité qui devrait être payant, et il faudra compter avec elle, car je pense qu’elle reste la grande prétendante à la victoire pour représenter la Suisse. Par contre je n’arrive pas à me projeter plus loin, est-ce que ce style de chanson aura vraiment du succès, je reste un peu sceptique.

    Pour le grand favori de cette compétion, Thierry Condor, il est vrai que sa chanson tient vraiment bien la route mais qu’elle idée de se présenter en blouse de médecin, je veux bien dans le clip mais sur la scène, je ne comprends,pas, c’est un peu ridicule je trouve. C’est une bonne chanson mais je le dit, si elle est désignée pour nous représenter ça n’ira pas très loin, Un style qui passerait mieux pour un pays anglophone, la Suisse doit surprendre et être plus originale dans son choix.

    Je n’ai pas entendu toutes les chansons, je regrette de ne pas avoir entendu la chanson de Debora et d’Elias mais je crois que pour moi, le choix est fait !

    Mais à ce stade, nous ne sommes pas encore certain que nos favoris iront à Kreuzlingen après cette longue journée d’auditions,

    Verdict demain lundi, En tous les cas on peut dire que le niveau est tout de même beaucoup plus élevé, c’est monté de plusieurs crans depuis l’instauration de ce nouveau système de sélection en 2011, Espérons que l’on proposera un choix qui le soit aussi pour la finale nationale de Kreuzlingen.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :