ARMENIE 2018 : « L’amour est l’âme qui cherche la lumière »

 

Sevak Khanagyan est né le 28 juillet 1987 à Metsavan, petite ville de la province de Lorri, en Arménie, à l’époque encore sous domination soviétique.

On peut dire de lui qu’il a baigné dans un univers musical. Enfant, il écoutait avec grand intérêt son père chanter des mélodies traditionnelles autour du cercle familial. C’est en écoutant la chanson arménienne Sev-sev acher que Sevak a eu un coup de cœur pour la musique, au point de demander à son père de lui apprendre à jouer d’un instrument.

Et le jeune Sevak, sept ans à peine, prend pour la première fois des leçons de synthétiseur, puis entre dans une école de musique pour y apprendre l’accordéon.

Et puis, sa famille décide de déménager en Russie. Sevak fait donc ses études au Collège de Koursk et, une fois son diplôme en poche, part vivre à Moscou. Il continue à étudier la musique et en 2014, reçoit son diplôme de la faculté des arts et cultures.

Par la suite, il crée son propre groupe et part avec lui jouer dans des boites de nuits, des mariages, des fêtes d’entreprises…

Mais ce qu’il veut, c’est se faire connaître du grand public. Aussi se tourne-t-il naturellement vers les émissions que la télévision met à sa disposition et s’inscrit à Glavnaya Stsena, la version russe du X-Factor. Il a eu pour mentor Maxim Fadeev. Sevak poursuivra l’émission jusqu’en quart de finale, où il se fera éliminer.

Fort de cette expérience télévisuelle, le désormais chanteur veut aller plus loin et, la même année de sa participation au X-Factor, il se présente à la saison 4 de The Voice of Russia. A l’issue de l’audition à l’aveugle, il rejoint l’équipe de Polina Gagarina mais il est éliminé lors des « battles ».

L’année d’après, en 2016 donc, il décide d’aller en Ukraine participer à la version ukrainienne de X-Factor. Cette fois est la bonne et Sevak remporte le concours.

Sa victoire a suffi à faire de lui un chanteur confirmé et apprécié, au point de rejoindre l’équipe des coaches de la saison 3 de The Voice of Armenia.

 

 

Khul u hamr yen k’aminerë
Yerb hogu khork’um andund e
Im ënkerë menut’yunn e darrnum

I՞nch’ arzhek’ uni k’o serë
Na talis e parz ayd harts’ë
Amperin, vor k’o kerparn en arrnum

I՞nch’ arzhen khent’i verk’erë
Vor bats’el e k’o ayd serë՝
Goyut’yuns p’akelov irenum

Qami, qami
Ayd u՞r yes tarel tak’ im husherë
Qami, qami
Du tu՛r indz t’ever, vor hetevem k’ez
Qami

Yes p’akum em im ach’k’erë
U t’vum e, t’e tesnum em
Ayn ughin, vor depi k’ez e berum

Stakhos ein astgherë
Vor asum ein, t’e anpart e
Serë ayn hogu, vor lus e p’ntrum

Qami, qami
Ayd u՞r yes tarel tak’ im husherë
Qami, qami
Du tu՛r indz t’ever, vor hetevem k’ez

Qami (Du tu՛r indz t’ever, du tu՛r indz t’ever)
Qami (Vor savarrnem depi ver es)

Qami (Du tu՛r indz t’ever, du tu՛r indz t’ever)
(Vor savarrnem depi ver es)

Qami (Du tu՛r indz t’ever, du tu՛r indz t’ever)
(Vor savarrnem depi ver es)

Qami (Du tu՛r indz t’ever, du tu՛r indz t’ever)
(Vor savarrnem depi ver es)

Les couleurs ne sont pas placées exprès pour vous faire mal aux yeux. Ce qui est écrit en bleu est positif, ce qui est écrit en rouge est négatif et ce qui reste en noir est un avis mitigé. Cela vous donne une vue d’ensemble de ce que les fans pensent de la chanson. Si le texte est à dominance bleu, ça veut dire que la chanson a une bonne appréciation générale. En revanche, si le rouge domine, c’est plutôt mal barré pour le pays.

C’est le 25 février que la chanson arménienne a été choisie, au cours de la finale de Depi Evratesil.

Joh est sans doute le plus grand fan de la chanson : « OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!!!! Alors là là là !!! J’aime j’aime j’aime ! Et le fait de voir une langue nationale en plus représentée à l’Eurovision, j’adore ! D’autant que c’est la première exclusivement en arménien. »

Alexandre est tout aussi enthousiaste : « Une superbe chanson riche en émotions qui prend au coeur, portée par un artiste talentueux. Mark my words: on peut déjà réserver une place dans le top 10 pour les Arméniens en finale. Un grand merci Hayastan ! »

Antoine97 avait « quelques appréhensions au sujet de l’Arménie, mais ça va encore. » Il trouve que ce n’est pas « folichon, mais pas mal. »

Mimi2 n’est pas emballée et verrait « plutôt le chanteur manipulateur en radiologie ! »

Nico apprécie le choix de la langue nationale, mais « ça chante faux et cela ne décolle pas vraiment, Un score moyen avec peut être une qualification en finale mais pas plus à mon avis. »

Le choix convient à Zipo « notamment parce qu’il s’agit d’une chanson en arménien remarquablement interprétée. »

Kris B. loue également le choix de la langue et « pense que Qami serait moins bon autre qu’en arménien » et s’enthousiasme sur la « belle sensibilité et belle puissance vocale de la part de Sevak Khanagyan. »

Francis, de son côté, « n’aime pas » et trouve, comme Nico, que ce n’est pas toujours chanté juste. La chanson de l’ « emporte pas ».

Il a fallu trois écoutes pour que Jean-Michel « apprécie » la chanson. Pour lui, c’est un « top 10 assuré mais pas au-delà !! »

Charles estime la chanson « très répétitive » et « s’en lasse ». Mais il reconnaît de belles qualités : « interprétation, sobriété, langue nationale et ballade up tempo… L’Arménie devrait facilement atteindre le deuxième niveau. »

« Magnifique » et « chef d’œuvre » sont les mots avec lesquels Patrickk qualifie la chanson arménienne.

On termine avec notre humoriste préféré, j’ai nommé Friish : « On lui a pas dit au Slimane arménien que ses faux abdos en plastique, ça se porte sous la chemise bon j’dis ça, j’dis rien. »

 

Quelle est votre opinion personnelle de Sevak Khanagyan ?

View Results

Loading ... Loading ...

Quelle est votre opinion personnelle de "Qami" ?

View Results

Loading ... Loading ...

Selon vous, quelle est la probabilité que l'Arménie se qualifie en finale ?

View Results

Loading ... Loading ...

Si vous faisiez partie de votre jury d'experts national, quelle cote eurovisionesque attribueriez-vous à Sevak et à sa chanson ?

View Results

Loading ... Loading ...

Si vous étiez Salvador, comment résumeriez-vous votre impression générale ?

View Results

Loading ... Loading ...

Enfin, entre les vingt chansons choisies jusqu’à présent, laquelle préférez-vous ?

View Results

Loading ... Loading ...

Question subsidiaire : quelle élimination prématurée vous a-t-elle le plus affecté ?

View Results

Loading ... Loading ...
  • Anna Danielyan, la toute jeune co-auteure de la chanson arménienne de cette année, a participé au Depi Evratesil 2016-2017, sélection arménienne pour le Concours de Kiev en 2017. La voici en audition :

Et à l’étape de sélection des juges :

  • C’est la première fois cette année que l’Arménie chante entièrement dans sa langue. Si la plupart du temps les chansons arméniennes sont en anglais, nous avons eu trois cas où de l’arménien avait été distillé dans le titre. Ce fut le cas trois années consécutives, en 2007, 2008 et 2009. Allez, pour le plaisir comme dirait ce coquin d’Herbert, on se « refait un coup » de Sirusho !

 

(11 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Je ne suis pas fan de la chanson. J’ai l’impression qu’elle va passer inaperçue. Nous n’irons pas à Erevan l’an prochain.
    Mais j’apprécie qu’il chante dans la langue du pays.

  2. La chanson est assez moyenne mais voir l’Arménie chuter en demi me surprendrait…Mais si elle passe ca sera au dépens d’un « gros » donc grondements dans l’Altice Arena à prévoir…

  3. J’active mon mode  »boucherie ».

    L’Arménie est à la 41ème place de mon classement général et officiel des chansons de l’Eurovision 2018. Le pays finit 19ème de mon classement de la 1ère demi-finale, soit bonne dernière.

    Que dire sur ce que propose l’Arménie pour 2018 ?

     »Qami » est pour moi une ballade classique, typique de celles qu’on a déjà pu entendre au concours, celles qui démarrent en douceur avant de monter en puissance. C’est pour ça, que je ne l’apprécie pas. Pour 2018, je laisse de côté les ballades de ce type, je ne veux pas en entendre, et
    la chanson arménienne ne fait pas exception (je préfère les ballades plus soft). De plus que, bêta-subjectivement, la mélodie de  »Qami » m’ennuie et me laisse indifférent. En ce qui concerne Sevak Xanaryan (pour faire plaisir à Joh 😉 ), sa voix passe pour moi en version studio, mais je ne l’aime vraiment pas en live.

    En résumé, pour moi l’Arménie propose en 2018 une ballade classique, comparable à d’autres ayant déjà été entendu au concours ( »World » ou  »Not Alone » par exemple), ce qui fait que je ne l’apprécie pas, et elle est interprétée par un bon chanteur, mais dont je n’aime pas la voix en live.
    J’ajoute aussi que j’aime beaucoup la version française du texte de  »Qami » (au moins 1 point positif dans ce commentaire) 😛

    Au final, je vois l’Arménie se crasher en beauté en mai prochain. Emmy aura un successeur à son élimination, et l’Arménie, sa première dernière place 🙁

    ☆ Info bonus : mon ultra-favorite de la sélection arménienne était Kamil et ses copines avec leur  »Puerto Rico ». Si ces dernières n’avaient pas été massacré par le jury international et avaient remporté le Depi Evratesil, je leur aurais prédit un très beau destin à Lisbonne (comme un top 5) mais c’est subjectif. Trop même x’)

    https://youtu.be/pZlJ7YtrgyI

    D’ailleurs, la défaite du Kamil Show au Depi est l’une de mes plus grosses déceptions de la saison 2018 des NF 🙁

      • Patrickk on 23 mars 2018 at 15:16
      • Répondre

      Ah oui si Kamil etait ton favoris on comprend mieux pourquoi tu n’aimes pas Qami… tu fais parti en quelque sorte de la TeamSoupe.. FakeMusic VS TrueMusic 🙂

      1. Je ne fais partie d’aucune team. Je te remercie d’avance de ne plus me mettre dans une team sans mon autorisation à l’avenir, j’ai horreur de ça. Je suis assez grand pour m’en choisir une quand même ! D’ailleurs, la dernière en date à laquelle j’ai adhéré sans l’aide de personne était la Team Mélovin x) 😉

        Et si par  »true music », tu veux dire  »musique transmettant des émotions, des sentiments », saches que la chanson de Kamil aussi. À moins que pour toi, la joie transmise par  »Puerto Rico » n’est pas une émotion ? Si c’est cela, je me demande vraiment si tu sais bien utiliser le terme  »true music ». D’ailleurs c’est quoi exactement de la  »fake music », de la  »fast-food music », de la  »true music » ? Parce qu’on en colle beaucoup, de ces étiquettes, sur des chansons ces temps-ci, mais je n’ai toujours rien pigé de ce système x)

        Je l’aime bien Salvador, à qui l’on doit le terme  »fast-food music », mais il a quand même foutu un sacré bordel auprès des eurofans avec son discours l’an dernier. Je ne le remercie pas pour ça 😛

  4. Revoir ma réaction d’il y a un mois m’a fait énormément rire !! Ce que j’étais enthousiaste ! Je pense que c’est la preuve qu’un avis est toujours susceptible de changer. Quoique… Pour expliquer clairement, j’aime BEAUCOUP Qami. La chanson est très belle, c’est une superbe ballade je trouve. Vraiment j’aime cette chanson… Mais une fois comparée aux autres elle m’a semblé moins forte. En toute honnêteté c’était presque malgré moi que j’ai vu cette chanson descendre et descendre dans mon classement, jusqu’à ce que je me rende compte que la catégorie « excellentes chansons » de mon top s’étend jusqu’à la 29e place. Et Sevak Khanaghyan forme ici l’exacte frontière entre l’excellence est le très bon. Il est donc 29e… bas, très bas… alors que j’adore cette chanson (en fait j’adore tout ou presque cette année). Mais tout changement est encore possible.

    Pour la section paroles, pour celles et ceux qui auraient envie de s’essayer à du karaoké, je peux vous préciser la phonétique de certaines choses si vous y tenez 😉

    D’ailleurs, toujours en mode linguistique, le nom de l’artiste lui-même… La transcription parfaite en serait Xanaġian. En un peu moins formel ce serait Khanaghyan (et non Khanagyan). La lettre n’est pas un gim (au son [g]) mais un ghat, qui fait le même son que le r français, donc [ʁ]. Sans compter le kh qui se prononce [x]. À prononcer donc [xɑnɑʁjɑn] pour ceux qui lisent l’alphabet phonétique. Et en fait je vous ai finalement déjà explicité quelques petites choses qui apparaissent dans les paroles également.

    Comment ça je fais mon maniaque des langues ? Moiiii ? Non pas du tout, c’est totalement faux…

  5. – Au moins on ne peut pas dire qu’il est novice dans la chanson et surtout il aura tout fait pour parvenir à ses fins.

    – C’est donc une première l’interprétation intégrale en arménien : je m’en félicite. C’est d’ailleurs ce point que j’ai relevé quand j’ai donné mon avis sur cette chanson.

  6. Une chanson qui est sublime et l’interprete est très pro…..Une finale est a la hauteur pour Armenie mais j’aurais voulu Tamar Kaprelian …..Enfin bonne chance a Armenie ……Un chanteur pro et très sympathique lol

  7. C’est sans plus pour moi. J’admets une belle envolée avec le refrain, mais le reste est trop plat. La chanson ne me procure pas d’émotions, et manque de pot, c’est justement une chanson qui – pour être appréciée – doit procurer de l’émotion.

    1. C’est exactement ce que je pense. Et je trouve aussi que sa voix en live est bien moins agréable qu’en studio… Du coup, je suis très, très mitigé sur cette chanson. Je la place dans ma série C – celle des chansons que j’écoute, mais que je n’entends pas :/

  8. Chanson qui reste trop plate malgré une remarquable interprétation. Ca ne va pas forcément se démarquer dans une demi-finale aussi élevé. Les chances de qualification restent assez faibles…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :