Arménie 2018 : Sevak Khanagyan pour Lisbonne !

Yerevan calling ! La soirée fut haute en couleurs dans les studios de la télévision publique arménienne. Au terme du vote de l’Arménie, Sevak Khanagyan a été déclaré vainqueur de ce Depi Evratesil 2018. Le chanteur représentera son pays à Lisbonne, en mai prochain, avec sa chanson Qami.

 

(22 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!!!! Alors là là là !!! J’aime j’aime j’aime ! Et le fait de voir une langue nationale en plus représentée à l’Eurovision, j’adore ! D’autant que c’est la première exclusivement en arménien

    • Alexandre on 25 février 2018 at 21:04
    • Répondre

    Qami bataille pour la première place de mon classement provisoire avec Oneiro Mou.

    Une superbe chanson riche en émotions qui prend au coeur, portée par un artiste talentueux. Mark my words: on peut déjà réserver une place dans le top 10 pour les arméniens en finale. Un grand merci Hayastan !

    • Antoine 97 on 25 février 2018 at 21:04
    • Répondre

    J’avais quelques appréhensions au sujet de l’Arménie mais ça va encore. C’est pas folichon mais c’est pas mal

  2. Quel dommage je n ai pu suivre cette finale .!!!Que des coupures sur internet.On est revenu au temps de l’ORTF ou quoi????rrrr…rrrr

    1. même pas d’interlude 🙁
      https://youtu.be/Prs0FATTiWk

      1. Nostalgie!!!!

      2. Ouh là, il était difficile de Rébus, j’avais pas trouvé !

  3. Ça n’m’emballe pas ! Je le verrais plutôt manipulateur en radiologie !

  4. Bon sînon à la première écoute c est pas mais c est vrai que cela casse pas 3 pattes à un canard !!!!

    1. Je souligne le fait que cette chanson soit interprétée en arménien, cependant, ça chante faux et cela ne décolle pas vraiment, Un score moyen avec peut être une qualification en finale mais pas plus à mon avis.

  5. – Ce choix me convient notamment parce qu’il s’agit d’une chanson en arménien remarquablement interprétée. Elle faisait partie de mon podium mais de toute façon, il y avait beaucoup de bonnes chansons dans cette sélection et celle-ci faisait partie des meilleures. Satisfait une fois de plus.

  6. Arménie en finale et j’aime bien enfin de l arménien. ..

  7. Un retour des langues nationales de plus ! Je pense que « Qami » serait moins bon autre qu’en arménien. C’est ce qui faisait également la singularité de Papai Joci et « Origo » dans mes favoris l’année dernière. D’ailleurs petite similitude physique entre les deux. Belle sensibilité et belle puissance vocale de la part de Sevak Khanagyan. Petit détail : laisser l’horrible plastron gladiateur en vynil à Yerevan. L’artiste méritent mieux pour Lisbonne…

  8. Pas ma tasse de thé, ni même de café. Mais bon, vu que beaucoup aiment, je ne vais pas contester la qualité de la chanson.

      • Francis on 25 février 2018 at 22:28
      • Répondre

      J’aime pas non plus. Je trouve que ce n’est pas toujours juste et la chanson ne m’emporte pas.
      En revanche, un nouveau barbu au concours, après le Danois et le Serbe. Vive la barbe !

    • Jean Michel on 26 février 2018 at 00:28
    • Répondre

    Je l’apprécie qu’après l’avoir écouté trois fois…. top 10 assuré mais pas au-delà !!

    • Charles on 26 février 2018 at 07:01
    • Répondre

    Très répétitif et ça me lasse…mais pour le reste je suis assez content : interprétation, sobriété, langue nationale et ballade up tempo… L’Arménie devrait facilement atteindre le deuxième niveau. A ce stade des découvertes, je me dis que la chanson gagnante de cette édition n’est pas encore connue. J’attends le vrai, l’immense coup de coeur… J’attends…

    1. Charles…attend ?
      ( je ne pouvais pas la laisser à un autre, celle-là. Mais Charles, n’aurais-tu pas un peu tendu ta perche?…°

  9. Bel interprete et victoire nette et sans bavure. Le cumul jury public fait se detacher mes 3 préférés : Sevak mais aussi Nemra et Amaliya.

    Choisir ceux ci aurait eté aussi selon moi une bonne idée. Gageons qu’on les reverra..

    Show plus réussi que lors des deux demi finales. Quelques moments sympas comme la tete de Mger Armenia et de Asmik quand ils decouvrent les résultats.

    Sinon Mger, le foetus en LED c’est pas possible…

    Le Kamil show avait fini par me fatiguer, c’est très bien qu’il reste au pied du podium.

    Le gladiateur Sevak devrait sortir de la DF à Lisbonne. Je le vois peut etre un peu plus haut qu’Artsvik mais il manque encore la moitié des chansons…

    • Bêta X on 26 février 2018 at 11:48
    • Répondre

    Je suis tellement déçu pour Kamil y las amigas. Je m’étais attaché à ce personnage déjanté et joyeux que j’espèrais voir à Lisbonne (surtout avec sa perruque aux couleurs portugaises, elle aurait été totalement en accord avec le pays en plus). Sa défaite est ma plus grosse déception de cette saison des finales nationales 2018 (*avec celle de Feli) 🙁

    J’adore tellement  »Puerto Rico » ! Parce qu’elle est interprétée en espagnol par des chanteuses irréprochables vocalement, mais surtout parce que cette chanson est déjantée, festive, irrésistible, joyeuse et rigolote (mon plaisir coupable de 2018 ❤ x) ). C’est vraiment dommage que l’Arménie ne l’ait pas envoyé à Lisbonne, elle aurait emmenée du délire et de la joie avec elle … et c’est ce qui me manque, bêta-subjectivement (oui, cet adverbe existe), pour cette édition Eurovision. Une chanson rassemblant les critères énoncés plus haut, interprétée par une Kamil … 🙁

    Malgré ma déception, je garde quand même un bon souvenir de Kamil, ses potes et  »Puerto Rico ». Je retiens surtout ces paroles de la chanson (que j’ai beaucoup aimé) et sur lesquelles je vous laisse méditer (surtout la dernière phrase) :

     »Déjate llevar (vamos, vamos)
    Por el amor y la pasión
    Siente la emoción (siéntelo)
    Y olvídate de la razón » 😉

    PS : je ne parlerai pas de Sevak, je ne le critiquerais que négativement, et je veux éviter ça. Je peux juste écrire que je le vois dans le fond du classement de sa demie en mai prochain (motifs : sa chanson qui m’est ennuyante, mais surtout, sa manière de chanter  »Qami » à la fin de son interprétation, que je ne supporte pas)

    • Patrickk on 27 février 2018 at 01:17
    • Répondre

    Magnifique, il survole cet eurovision pour le moment et quelle voix 😮
    Un chef d’oeuvre, Bravo l’Armenie

  10. On lui a pas dit au slimane arménien que ses faux abdos en plastique
    ça se porte sous la chemise bon j’dis ça, j’dis rien.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :