Allemagne 2018 : regards rétrospectifs sur Lisbonne

Dans une récente interview, le représentant allemand 2018, Michael Schulte, est revenu sur son expérience à l’Eurovision. Michael a déclaré avoir adoré participer au Concours. Ce fut pour lui une expérience fantastique, bien qu’un peu folle et surréaliste. Sur le moment-même, il a eu du mal à réaliser ce qui lui arrivait, car les événements se sont enchaînés à une vitesse incroyable. C’est seulement maintenant qu’il réalise pleinement la portée de sa quatrième place et son succès eurovisionesque. Jamais il n’aurait pu imaginer tout cela, même dans ses rêves les plus fous.

La motivation première de Michael était double : participer à l’Eurovision, qu’il a toujours beaucoup aimé en tant que compétition musicale, et se faire connaître au niveau international. Il a estimé que sa musique étant internationale, il s’intégrerait très bien dans l’univers du Concours. Il s’est aussi senti capable de toucher les téléspectateurs, en portant un message authentique et une chanson émouvante. Bien sûr, il n’avait aucune garantie de réussir, mais il en demeurait convaincu.

Michael est par ailleurs heureux que ses dix années d’expérience dans la musique lui aient été aussi profitables. Elles sont pour lui la clé de sa réussite au Concours. Elles lui permettent également de conserver la tête froide et de bien gérer sa notoriété soudaine au niveau international. Il espère à présent poursuivre sa carrière à un échelon supérieur et profiter au mieux de sa reconnaissance.

Michael s’est aussi dit prêt à retenter l’expérience une deuxième fois et serait vraiment très heureux de représenter à nouveau l’Allemagne. Dans l’attente, Michael se concentre sur sa musique et surtout, sur ses concerts. Il veut convaincre dans les conditions du direct pour renforcer sa crédibilité. Par ailleurs, il sortira un nouveau single en septembre.

Michael souligne que 2018 aura été l’une des plus meilleures années de sa vie, puisqu’en quelques mois, il a remporté la sélection allemande, terminé quatrième de l’Eurovision, s’est marié et s’apprête à devenir père pour la première fois.

En conclusion, Michael donne les conseils suivants aux candidats aspirants de la prochaine sélection allemande : rester soi-même, conserver son âme et sa personnalité, mettre son histoire personnelle en avant. Bien entendu, une bonne chanson est indispensable. Mais Michael est rassuré pour l’avenir de l’Allemagne à l’Eurovision : l’équipe actuelle de la télévision allemande est très enthousiaste, compétente et professionnelle. Le suivi des candidats est excellent et les retours du public allemand sont très chaleureux. Selon Michael, l’Allemagne est une nation Eurovision : public et artistes y aiment le Concours !

Justement, à propos de la prochaine sélection allemande. Comme vous le savez, la télévision publique allemande a décidé de reconduire à l’identique sa formule 2018. La NDR a déjà ouvert sa période de candidature pour les auteurs, compositeurs et interprètes. Elle cherche à présent les cent personnes qui composeront son jury Eurovision. Celui-ci aidera au choix des participants et des chansons et, le soir de la grande finale, votera pour un tiers du résultat final, de concert avec le jury d’experts internationaux et les téléspectateurs allemands.

(avec la collaboration de Pauly)

 

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • marie on 13 juillet 2018 at 11:08
    • Répondre

    C’était pour moi la surprise du concours. Avant les répétitions, j’avais remarqué à peine la chanson mais une fois les répétitions commencées, j’ai trouvé sa mise en scène très très bien, et il a réussi à me toucher. 4e place amplement méritée pour moi.
    L’Allemagne est un pays qui aime l’eurovision.

  1. j’ai tjrs adoré l ALLEMAGNE et très content de la 4 e place pour moi c’était lui le GRAND VAINQUEUR..

    ET OUIIIIIIIII

    • Pascal on 13 juillet 2018 at 13:01
    • Répondre

    Content pour lui et pour son pays qui a été bien bousculé ces derniers temps au concours.

    Par contre, son titre me laissait assez froid. J’aurai préféré voir Ryk ou Ivy Quainoo représenter nos voisins germaniques à Lisbonne.

    • steven on 13 juillet 2018 at 17:36
    • Répondre

    L’une de mes chansons préférées!!!Je l adore !!!!Si touchante!!!!Si belle,qui méritait la victoire même !!!!Un Grand chanteur à qui je souhaite une longue et belle carrière!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :